Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 387
Invisible : 0
Total : 387
13147 membres inscrits

Montréal: 24 févr 00:09:44
Paris: 24 févr 06:09:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: Complainte d'une nuit éternelle (empyrea & Lullaby) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lullaby


Carpe Diem
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
970 commentaires
Membre depuis
31 mai 2012
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 17 déc 2015 à 08:05 Citer     Aller en bas de page


Complainte d’une nuit éternelle

Quand le doute s’installe et se fait tyrannique,
On ne voit que le mal, invitant la panique ;
Tout se fige en ce noir qui gouverne le monde
Envahi de cafards, de leurs crochets immondes.

Plus que mélancolie répondant à l’absence,
L’enfer est paradis constellé de souffrances,
Les couleurs disparues laissent un goût amer,
Les rêves ne sont plus que déchets dans la mer.

La douleur de mon cœur, n’a laissé que des cendres
Quand plus aucun bonheur n’est sur Terre à m’attendre :
Ne reste que la tristesse imbibée de mes larmes,
Seul appel de détresse éteint dans ce vacarme…

Mais vois-tu, mon ami, j’ai entendu vibrer
Par delà l’infamie ton cri, comme égaré,
Me prendre à bout de bras, m’arracher d’ici-bas ;
Alors, ami, pour toi : je reprends le combat !

Empyrea et Lullaby

  Lullaby
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11847 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
23 février
  Publié: 17 déc 2015 à 08:10
Modifié:  19 déc 2015 à 09:50 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Très joli mélange de plumes sur le thème de l'amitié : j'aime beaucoup

Un joli rythme et de belles choses, malgré la noirceur des 3 premières strophes

Amicales pensées

  ISABELLE
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
431 poèmes Liste
13744 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
18 février
  Publié: 17 déc 2015 à 10:36 Citer     Aller en bas de page

 
Ombline


Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie. Blaise Cendrars
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
25 février 2014
Dernière connexion
3 juillet 2019
  Publié: 17 déc 2015 à 15:01 Citer     Aller en bas de page

Le titre comme le poème sont magnifiques, Merci à toi Lullaby et à toi Cédric, deux plumes magnifiques, unies dans une poésie à fleur de mélancolie ... Une belle amitié liée à jamais sur le chemin de la vie...

"Mais vois-tu, mon ami, j’ai entendu vibrer
Par delà l’infamie ton cri, comme égaré,
Me prendre à bout de bras, m’arracher d’ici-bas ;
Alors, ami, pour toi : je reprends le combat !"

Encore bravo et de gros

Pauline

  La musique exprime ce qui ne peut pas être dit mais qui est impossible de taire. Victor Hugo
Lullaby


Carpe Diem
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
970 commentaires
Membre depuis
31 mai 2012
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 4 jan 2016 à 06:29 Citer     Aller en bas de page

Maschoune,
Merci pour ton passage sous nos mots !
Amitiés

Athéna 38540,
C'est parfois au détour d'un duo que l'on découvre une nouvelle plume. Je lis beaucoup mais commente peu (sourire). Merci en tout cas merci de ton passage sous nos mots et surtout d''y voir un merveilleux mélange entre nos deux plumes.
Amitiés

Ishtar,
Merci
Amitiés

Ombline,
Oh que oui alors, une amitié liée à jamais ! Nos thèmes d'écritures se rejoignent bien souvent à Empyrea et à moi, disons qu'on arrive à se compléter ... et écrire avec lui c'est juste un vrai bonheur ! Tout coule de source !
Merci à toi pour ton passage sous nos mots
Amitiés

Mon cher Empyrea,
Petit cachottier en tout genre, faiseur de sourire ! Merci encore une fois pour ce partage avec toi, merci de continuer à vouloir écrire avec moi .. avec ce texte je dirai même que tu m'as renoué avec l'écriture. D'une part parce que je n'en avais plus le courage et d'autre part parce que l'inspiration me faisait défaut ! Tu as ce don de me remettre sur les railles ... de l'écriture bien sur !!! Merci à toi pour tout ...
Je t'embrasse très affectueusement mon ami et je te dis ... au prochain !!!

Merci à tous pour votre passage sous nos mots !

Lullaby

  Lullaby
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 17 avr 2016 à 10:18
Modifié:  17 avr 2016 à 10:18 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Bonjour chers amis,

D'abord l'espoir perdu,
un être au bord du vide, presque au bord du suicide,- en témoigne ce vers : Quand plus aucun bonheur n’est sur Terre à m’attendre :- ;
à cause de cette mélancolie, de cette profonde tristesse qui l'étreint...

Puis la dernière strophe : l'espoir qui revient, avec l'envie de reprendre le combat !

Votre poème m'a impressionné, Empyrea et Lullaby !

Je le découvre avec un peu de retard par rapport aux autres lecteurs, je crois.

J'ai beaucoup apprécié l'expression de cette profonde mélancolie, de ce mal-être terrible.
Mais il faut sortir de cet état.

Un grand bravo à vous deux pour ce travail à deux plumes !

A bientôt




  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1115
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0531] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.