Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 45
Invisible : 1
Total : 49
· SHElene · Lapoètesse · Tristamourir
13058 membres inscrits

Montréal: 17 jan 16:29:13
Paris: 17 jan 22:29:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Journal : Les mots des Autres... :: Xiii Hydra (ΙΓ´ Ὕδρα) - Georges Séféris (Γιώργος Σεφέρης) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
180 poèmes Liste
2914 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 10 jan à 00:40 Citer     Aller en bas de page

 
XIII Hydra (ΙΓ´ Ὕδρα

De Georges Séféris
du recueil Mythologie (1933-1934)
in Poèmes (page 14-15, Mercure de France - 1985)

Dauphins, drapeaux, coups de canons.
La mer, si rude jadis à ton âme
Portait les navires multicolores, étincelants.
Se creusant, les balançant, toute bleue avec des ailes blanches.
La mer si rude jadis à ton âme
Et maintenant pleine de couleurs sous le soleil.

Voiles blanches, lumière, et les rames humides
Frappant comme sur un tambour une vague apaisée.

Qu'ils seraient beaux, tes yeux, si seulement ils regardaient,
Tes mains lumineuses si elles pouvaient se tendre,
Tes lèvres, de même qu'autrefois, seraient vivantes
Devant un tel miracle ;
                                   Tu le cherchais.
Que cherchais-tu devant la cendre
Ou dans la pluie, le vent, la brume
À l'heure où baissaient les lumières
Où la ville s'engloutissait, où, sur les pavés
Le Nazaréen te désignait son cœur,
Que cherchais-tu ? Pourquoi ne viens-tu pas ? Que cherchais-tu ?

- - -

Quelle magnifique traduction ! Celle-ci est de Jacques Lacarrière et Égerie Mavraki. Je suis rarement élogieux pour les traductions que je connais, surtout en poésie, mais là, tout est si juste, si proche du texte grec, que c'en est merveille.

ΙΓ´
Ὕδρα

Δελφίνια φλάμπουρα καὶ κανονιές.
Τὸ πέλαγο τόσο πικρὸ γιὰ τὴν ψυχή σου κάποτε,
σήκωνε τὰ πολύχρωμα κι ἀστραφτερὰ καράβια
λύγιζε, τὰ κλυδώνιζε κι ὅλο μαβὶ μ᾿ ἄσπρα φτερά,
τόσο πικρὸ γιὰ τὴν ψυχή σου κάποτε
τώρα γεμάτο χρώματα στὸν ἥλιο.

Ἄσπρα πανιὰ καὶ φῶς καὶ τὰ κουπιὰ τὰ ὑγρὰ
χτυποῦσαν μὲ ρυθμὸ τυμπάνου ἕνα ἡμερωμένο κύμα.

Θὰ ἦταν ὡραῖα τὰ μάτια σου νὰ κοίταζαν
θὰ ἦταν λαμπρὰ τὰ χέρια σου ν᾿ ἀπλώνουνταν
θὰ ἦταν σὰν ἄλλοτε ζωηρὰ τὰ χείλια σου
μπρὸς σ᾿ ἕνα τέτοιο θάμα
                                   τὸ γύρευες τί γύρευες μπροστὰ στὴ στάχτη
ἢ μέσα στὴ βροχὴ στὴν καταχνιὰ στὸν ἄνεμο,
τὴν ὥρα ἀκόμη ποὺ χαλάρωναν τὰ φῶτα
κι ἡ πολιτεία βύθιζε κι ἀπὸ τὶς πλάκες
σοῦ ῾δειχνε τὴν καρδιά του ὁ Ναζωραῖος,
τί γύρευες; γιατί δὲν ἔρχεσαι; τί γύρευες;

Γιώργος Σεφέρης
Μυθιστόρημα

 

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 26
Réponses: 0

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 977/13024

8.6%
 
 84 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.6%
 
 74 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5%
 
 49 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

16%
 
 156 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.7%
 
 17 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.8%
 
 106 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.3%
 
 189 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

30.9%
 
 302 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0375] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.