Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 236
Invisible : 0
Total : 236
13130 membres inscrits

Montréal: 17 juil 20:46:44
Paris: 18 juil 02:46:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: Les mots Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
260 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 6 jan à 10:52 Citer     Aller en bas de page

Les mots

Je ne sais pas chanter
ni danser
ni faire de la musique.
Je ne sais pas peindre
ni dessiner.
Encore moins sur la Toile
jongler
avec des images et des sons.
Pour moi je n'ai que des mots.
Mes mots nus.

  gattopardo
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
11082 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 6 jan à 15:23 Citer     Aller en bas de page

Bienvenue par ici

Tes mots, même nus (surtout nus) trouveront ici des lecteurs ! Au plaisir de te lire.

  ISABELLE
isadorable

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
46 commentaires
Membre depuis
20 décembre 2018
Dernière connexion
13 février
  Publié: 7 jan à 04:11 Citer     Aller en bas de page

Bonjour et bienvenue, à toi gattopardo
Isadorable

 
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
260 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 8 jan à 04:39 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous trois, Maschoune, prune et isadorable!

(Je croyais avoir répondu, mais ça a disparu!)

  gattopardo
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
260 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 6 juin à 12:14 Citer     Aller en bas de page

Désolé, je demande pardon à ceux qui l'ont gentiment commenté.

J'efface mon texte "Vue de France ... " qui n'est après tout qu'une bête grosse blague.

  gattopardo
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
260 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 7 juin à 05:22 Citer     Aller en bas de page

Désolé, je demande pardon à ceux qui l'ont gentiment commenté.

J'ai effacé mon texte "Comme un caillou dans une mare", qui n'était après tout pas d'une importance capitale pour la survie de la planète.

  gattopardo
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
739 poèmes Liste
21811 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 7 juin à 15:18 Citer     Aller en bas de page

Citation de gattopardo
Désolé, je demande pardon à ceux qui l'ont gentiment commenté.

J'ai effacé mon texte "Comme un caillou dans une mare", qui n'était après tout pas d'une importance capitale pour la survie de la planète.



C'est gentil de t'excuser, mais dans le fond cela ne regarde que toi. Chacun est libre de publier ou d'effacer ses écrits. Pour ma part je n'efface rien, ce qui m'oblige à assumer tout ce que j'écris (hélas).

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
260 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 8 juin à 05:02 Citer     Aller en bas de page

C'est gentil de répondre, Aude Doiderose.

Et puis aussi de lancer un petite "pique" à la "Panthère rose" :

"Pour ma part je n'efface rien, ce qui m'oblige à assumer tout ce que j'écris"

Réponse : en général, quand j'efface, ce n'est pas que je n'assume pas, au contraire.

Mais tu t'es rattrapée ... (hélas)

Salutations félines

  gattopardo
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
739 poèmes Liste
21811 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 8 juin à 05:39 Citer     Aller en bas de page

L'ennui d'effacer c'est que les commentaires sont perdus. Ce n'est pas très grave car, hors le plaisir de les lire ou de les relire, ils n'apportent que peu au texte.
Après, si le texte est re- publié plus tard, cela peut lasser les commentateurs. Pour ma part je ne commente pas les reposts.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
260 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 8 juin à 15:53 Citer     Aller en bas de page

Pour te rassurer, jusqu'à présent je n'ai effacé que les textes qui n'avaient que pas ou peu de commentaires.
Quand il y en avait, j'ai averti consciencieusement et individuellement les intéressés (tu as dû le remarquer).
Mais je commence à manquer de "munitions" dans ma boîte aux lettres (limite 100), c'est pourquoi je me convertis aux avertissements collectifs.
Il y aura des commentaires de perdus, des commentateurs qui ne son pas attentifs comme toi. J'assume.

  gattopardo
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1526 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 8 juin à 16:13 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir gattopardo

Je trouve désolant que tu te sentes "obligé" d'effacer plusieurs de tes textes. En règle générale la liste des textes augmente !

Effectivement, j'ai noté la "disparition" de certains textes d'une rubrique sur l'autre, la disparition des commentaires également. La disparition tout court...

C'est très dommageable car avant tout, c'est la libre expression de chacun qu'il faut respecter et là pour le coup, j'avoue que certaines choses m'échappent ! Je ne parle pas de "classement".

Je te souhaite une bonne continuation sur LPDP car contrairement à ce que tu nous dit dans ton poème : "Les mots"

"Je ne sais pas chanter...
Pour moi je n'ai que des mots.
Mes mots nus."

Tu sais les messages que tu veux faire passer avec tes "mots nus", alors reste toi même et continue.



Mawr



  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
260 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 9 juin à 11:24 Citer     Aller en bas de page

Merci, Mawringhe. Très touché.

Ce pendant, puisque mon texte "Moi, étranger" a été privé de commentaires, je l'envoie les rejoindre dans les limbes des âmes égarées.

Je ne fais pas d'excuses aux gentils commentateurs, puisqu'ils ont disparu.
gattopardo

  gattopardo
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 372
Réponses: 11

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 997/13121

8.5%
 
 85 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.5%
 
 75 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

16%
 
 160 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.7%
 
 17 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.8%
 
 108 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.3%
 
 192 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.1%
 
 310 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0414] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.