Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 38
Invisible : 0
Total : 39
· joycebardawil
13160 membres inscrits

Montréal: 19 août 00:18:46
Paris: 19 août 06:18:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Le coin de la technique : Astuces poétiques :: du bon usage de la paraphrase - 2 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
541 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 8 avr 2015 à 11:10
Modifié:  8 avr 2015 à 11:11 par lastexit
Citer     Aller en bas de page


   Journal du 18 mai 1985 : le sonnet inachevé

     - du bon usage de la paraphrase dans la « fabrication » d´un poème - II


               …
               Mais je n'ai jamais dit que je t'aimais assez
               Pour ne pas te tromper et pour n'en pas saisir

               Toutes les occasions qui me seraient faciles
               Car il m'est bien égal de faire avec une autre
                         Ce qu'une, ou même toi…



   Une authentique tirade de théâtre, à lire crescendo jusqu'au suspens des « ... ».

   Un joli tour, ma foi, que ce détournement et cette reconstruction rapportée à ma petite personne afin d'embellir un propos de situation en le rendant : percutant !

   Sans, toutefois, être une traduction libre, la paraphrase modifie le contenu de l'original par itération sélective des données non significatives - par leur suppressions - tout en en préservant la signification idéale, mais le procédé de correction tient tout autant de la métaphrase épurée dans le passage d'une prose d'auteur vers une forme poétique codifiée.

   La paraphrase réside proprement dans la transposition expressive d'une situation arrêtée, à une mise en situation réelle des plus théâtrale.


éric, fondeur de caractères depuis 1981.

_______________________________________________________________________________________________

Sources : « les Liaisons dangereuses » de « Pierre Choderlos de Laclos » (1782) :
« Lettre CXLI (141) - La Marquise de Merteuil au Vicomte de Valmont ».

...« contre le mien ?. Assurément je ne vous ai jamais dit que vous aimiez assez cette femme pour ne la pas
tromper
, pour n’en pas saisir toutes les occasions qui vous paraîtraient agréables ou faciles : je ne doutais
même pas qu’il ne vous fût à peu près égal de satisfaire avec une autre, avec la première venue, jusqu’aux
désirs que celle-ci aurait seule fait naître ; et je ne suis pas surprise »...
_______________________________________________________________________________________________

« addenda et corrigenda » in « Fragments sauvés des ruines de mon esprit ». ©® l’Auteur (Tous textes déposés)

  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
746 poèmes Liste
21947 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
18 août
  Publié: 8 avr 2015 à 13:10 Citer     Aller en bas de page

Tu es bien aimable de nous commenter ton propre texte mais il me semble que cela pourrait passer pour de l auto promotion. Non ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
541 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 8 avr 2015 à 13:52
Modifié:  8 avr 2015 à 14:16 par lastexit
Citer     Aller en bas de page




! Aude Doiderose !

Nullement, c’est chose entendue avec une Administratrice du site, juste pour mettre en évidence une astuce poétique intéressante pour laquelle il n’y aura pas d’autres exemples que ces deux-là.

D’autre part, ce post, dans le Coin de la Technique, comme le précédent, ne fait pas mention de la publication du poème sous une autre rubrique. Il n’y a donc pas de promotion vers un de mes poèmes.

j’avais publié le précédent dans la rubrique Journal. C’est l’Administratrice qui, à sa demande et avec mon approbation, l’a déplacé dans le Coin de la Technique.

Enfin, un texte publié dans le Coin de la Technique n’entre pas dans le compte des poèmes. En conséquence, une mention qui s’y rapporterai ne semble pas non plus, si je ne m’abuse, relever de la promotion.



BiZz, éric





  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
746 poèmes Liste
21947 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
18 août
  Publié: 8 avr 2015 à 14:27 Citer     Aller en bas de page

Si tu as la bénédiction d une administratrice je n ai rien dit...

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
541 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 10 avr 2015 à 16:48 Citer     Aller en bas de page




! Aude Doiderose !


            
                    
                            
                     
                            
                    
            


BiZz, éric




  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
746 poèmes Liste
21947 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
18 août
  Publié: 10 avr 2015 à 17:32 Citer     Aller en bas de page

Hey, comment tu fais des jardins à la française avec les smileys ????

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
541 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 10 avr 2015 à 17:49 Citer     Aller en bas de page




! Aude Doiderose !



Il faut utiliser la balise &NBSP (avec nbsp en minuscules) pour obtenir un(e) espace insécable et ce autant de fois que nécessaire. L’inconvénient est de devoir prévisualiser son texte un grand nombre de fois pour juger de l’effet escompté.


la combinaison clavier en code ASCII est :

ALT+255

Il suffit de maintenir la touche ALT enfoncée
pendant que l’on tape 255 au pavé numérique.



BiZz, éric



  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
746 poèmes Liste
21947 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
18 août
  Publié: 11 avr 2015 à 14:51 Citer     Aller en bas de page

Tu es un artiste...

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
541 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 11 avr 2015 à 19:34 Citer     Aller en bas de page




! Aude Doiderose !



! Ô Combien Artiste !

         


Si le cœur t’en dit, j’ai récemment rajouté trois de mes peintures digitales, des huiles, avec force détails, dans mon album photo : un champ de coquelicots, une maison de gardian et des flamants roses. Je vais, prochainement, en mettre trois de plus qui sont des aquarelles et seront également assortis de détails. Me faut juste trouver un bon hébergeur de photographies...


une peinture est un poème, un poème une peinture.



reBizz, eric



  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 806
Réponses: 8

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 998/13105

8.5%
 
 85 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.5%
 
 75 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

16%
 
 160 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.7%
 
 17 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.8%
 
 108 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.2%
 
 192 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.2%
 
 311 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0340] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.