Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 657
Invisible : 0
Total : 658
Équipe de gestion
· In Poésie
13158 membres inscrits

Montréal: 28 févr 10:04:33
Paris: 28 févr 16:04:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: trépané de la dernière pluie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 7 juin 2006 à 05:07
Modifié:  10 juin 2006 à 10:56 par rimarien
Citer     Aller en bas de page

Trépané de la dernière pluie


A Capri sous des cieux capricieux
Mai arrosé tant il avait plu ;
Elle, était jeune, j’étais pluvieux
Est-ce la raison que je lui plus ?

Elle était bel et bien seins au vent
Chemin dans la main en Ford Capri ;
J’ai tout lâché même le volant
Sans vous dévoiler ce qui m’a pris.

Plus la pluie plut et plus nous nous plûmes
Puis plume par plume on se pluma
Sans plumard convolant dans les plumes
Deux, oiseux rares , sans pyjama.

Que fit donc que cette plaie ait plu ?
Elle a plu vu que la pluie ça pleut ;
Elle m’a plu car j’en fus repu
La pluie non plu cachant le ciel bleu.

Vous dire ce qui m’attire d’elle :
Force aimant son corps qui me remplume,
Me rend flou sans vice ni rondelle
Ses seins s’écrient au bout de ma plume.

M’épanchant je tombe sur un bec
Qui cloue le mien d’un baiser copieux,
L’esprit de corps bien trempé, avec,
Temps de chien un tantinet plus vieux.

L’amour à vau l’eau ce que vaut l’âge
Parfum si volatil s’évapore ;
une âme en pennes sur son nuage
saute par-dessus le garde-corps.

JCE 06/06/06

 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9630 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
1er septembre 2017
  Publié: 7 juin 2006 à 05:14 Citer     Aller en bas de page

Il est bon de te lire à nouveau....

un vrai délice !

Loup

  http://papemich.free.fr/
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 7 juin 2006 à 05:34 Citer     Aller en bas de page

Ravie de te relire

Tu es toujours aussi habile pour jongler avec les mots.
C'est un plaisir à chaque fois.

Amicalement,
Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Amandarine


De l'aube claire jusqu'à la fin du jour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
24 mars 2006
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 7 juin 2006 à 05:48 Citer     Aller en bas de page

Si elle avait été capri-cornes tu aurais été cocu... Mais elle était poisson trépané ascendant quand ça sert, alors tu en ressors juste trempé !

Savoureux !

Encooooooooooooooooore !!!

 
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
5968 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
19 décembre 2018
  Publié: 7 juin 2006 à 06:06
Modifié:  7 juin 2006 à 06:07 par Andjik
Citer     Aller en bas de page

"Elle, était jeune, j’étais pluvieux
Est-ce la raison que je lui plus ?"

Excellent! Excellent!

Je suis heureux de cette visite parmi nous, tonton JC!

Familièrement!

YC

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
obab


Absente tout court...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
1047 commentaires
Membre depuis
24 février 2005
Dernière connexion
10 juin 2019
  Publié: 7 juin 2006 à 06:12 Citer     Aller en bas de page

toujours ces jeux de mots fabuleux

  c'était mieux un jour .....
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
6591 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
24 février
  Publié: 7 juin 2006 à 07:45 Citer     Aller en bas de page

Ô combien heureux de retrouver cette poésie si subtile, tu manques beaucoup à ce site.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
chouppette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
2 commentaires
Membre depuis
31 mai 2006
Dernière connexion
14 octobre 2008
  Publié: 7 juin 2006 à 14:18 Citer     Aller en bas de page

tres beau et ces jeux de mots......

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 10 juin 2006 à 11:01 Citer     Aller en bas de page

Pardon à tous de ne pas repondre assidument à vos commentaires, merci à vous tous, je constate que la poésie engagée
dans la légion des jeux de mots a encore ses défenseurs qui plus est pour encenser l'amour.
A partir du mois d'août, je serai à Singapour pour mon boulot et je serai donc plus assidu sur le site!
ben ouais c'est quand je bosse que j'ai du temps!!!!
amitié à tous et bonnes vacances
jc

 
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
16 juillet 2019
  Publié: 10 juin 2006 à 18:14 Citer     Aller en bas de page


Les pas nés de la dernière pluie, la poésie aux pieds mous yeaaah!

Ça fait du bien de te relire, pasque comme dit pascal la saison est un peu lourde...

  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 15 juin 2006 à 07:21 Citer     Aller en bas de page

C'est une crème de jeux de mots. Bravo

Sté


ps : quelle chance de vivre en Corée...Je t'envie.

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 17 juin 2006 à 02:05 Citer     Aller en bas de page

salut l'ami Dav, alors atmosphère lourde, ça tombe bien , moi ce n'est qu'une histoire de plumes!!

matin calme: merci pour ton passage et si les jeux de mots te plaisent tant mieux

amicalement à vous deux
jc

 
tsunami


Vivre c'est poétiser.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
661 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2002
Dernière connexion
20 mars 2019
  Publié: 22 juil 2006 à 13:19 Citer     Aller en bas de page


tsunami

  Le ciel t'a fait poète, à jamais soit héraut; ( E.M.)
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 18 août 2006 à 12:03 Citer     Aller en bas de page

Merci Tsunami pour ce laconique commentaire
amicalement
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 14 sept 2006 à 20:25 Citer     Aller en bas de page

AHAHAHAH, je te le fait à la Yvano, je ne vois pas trop dans quel genre d'école on serait amener à lire ce genre d'écrit pendant les colles du samedi alors!!!
merci de ton passage
amicalement
jc

ps: dis, tu vas l'apprendre par coeur toi ou par raison?

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 21 sept 2006 à 02:45 Citer     Aller en bas de page

"Un petit coin de parapluie
contre un coin de paradis"

Merci Venise, pourvu qu'il pleuve
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 1er oct 2006 à 23:30 Citer     Aller en bas de page

Si si Capri c'est fini et dire que c'était la ville où j'avais fait l'amour!!!!!!!!un truc comme ça une vieille chanson d'énervé Vilard!
merci de ta visite
amitié
jc

 
*Maybe sOmeday


Voudrait être Alchimiste
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
349 commentaires
Membre depuis
17 mai 2006
Dernière connexion
8 août 2017
  Publié: 15 mai 2008 à 15:26 Citer     Aller en bas de page

Waw, que dire de plus, je suis bouche bée :

bravo
syl

  Vivre un sourire aux lèvres, une musique dans les oreilles et son visage dans mes yeux ...
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 16 mai 2008 à 13:11 Citer     Aller en bas de page

Merci Sylvain d'être passé par ici
amicalement
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 4 juil 2008 à 23:14 Citer     Aller en bas de page

Ah ben Gingo, pour une fois que je fais dans la légèreté
en général c'est plutôt du lourd pas facile à digérer dixit mes lecteurs electrices
merci de ton vol en rase motte au dessus de ce nid de coucous
amicalement
jc

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
5238 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
28 février
  Publié: 26 août 2008 à 11:00
Modifié:  26 août 2008 à 11:01 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Génial.
Je continue ma route et j'en prends plein les yeux.
Léger comme une plume celui-là.
La St Médard en tête pour toute la soirée...

Les jeux de mots fusent mais pas trop et j'adore.

Merci tonton

Oncle Lacase

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 5069
Réponses: 24
Réponses uniques: 14
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0955] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.