Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 227
Invisible : 0
Total : 229
· Romuald Augustin · HF.TELLER
13174 membres inscrits

Montréal: 3 juin 13:07:04
Paris: 3 juin 19:07:04
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères (avril 2014) : "L'écho des anciens" :: l'echo des anciens Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
intertato

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
84 commentaires
Membre depuis
13 avril 2008
Dernière connexion
8 juin 2019
  Publié: 8 avr 2014 à 10:03 Citer     Aller en bas de page

VEILLEE D' ANTAN
Jadis dans les chaumières
Au coeur des Monédières
Les vieux faisaient rêver
Le soir à la veillée

Ils contaient les légendes
Des lutins sur la lande
Des elfes dans les prés
Des forêts enchantées

Des yeux d'enfants brillaient
En rêve ils s'envolaient
Quand le sommeil venait
Ils souriaient.......

Enfin quand ils dormaient
Le cercle se fermait
Autour des vieux conteurs
Maintenant venait l'heure....

L'heure des frissons d'horreur
Venus du Moyen-Age
Le conte ouvrait la cage
Des monstres en fureur

Et couraient dans les champs
La bête du Gévaudan
Le bouc nommé Satan
Et ses enfants

Quand la lune était pleine
Résonnaient dans la plaine
Les cris du loup-garou
Hurlant avec les loups

Partout dans la bruyère
Grouillaient mille chimères
Et du fond de l'étang
Montait le Léviathan

Tout autour du foyer
L'assemblée frissonnait
De peur et de regret
Le conte s'achevait

Mais dans tous les villages
Il n'y a plus de veillées
On a tourné la page
Et vive la télé !

La bête du Gévaudan
A perdu toutes ses dents
Garou s'est évanoui
Tout au fond de l'oubli

Et là-bas sur la lande
S'effacent lentement
Les contes et légendes
Venus du fond des temps.....

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 8 avr 2014 à 10:05 Citer     Aller en bas de page

Entre fées et monstres, un thème qui me plait bien et la chute un peu d'humour....

Merci...

Alex

 
re wind

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
103 commentaires
Membre depuis
14 janvier 2013
Dernière connexion
7 janvier 2018
  Publié: 8 avr 2014 à 10:52 Citer     Aller en bas de page

t as ben raison contes et légendes se font rare depuis qu la télé mange a sa faim

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 8 avr 2014 à 11:57 Citer     Aller en bas de page

Bon Jour re wind,

Doux souvenirs d'un autre temps...Les Anciens qui racontaient tous ces contes fantastiques rempli de fées, de lutins et d'anges venant égayer les soirées des grands et émerveiller les enfants. Suivis un peu plus tard, par des contes de satyres et de monstres effrayants réservés aux plus grands.
Merci du beau partage de cette tradition malheureusement en voie de disparition.
Bien à vous cher Poète.
actuaire.


  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Ombline


Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie. Blaise Cendrars
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
25 février 2014
Dernière connexion
3 juillet 2019
  Publié: 8 avr 2014 à 14:57 Citer     Aller en bas de page

J'aime bien !!
Pauline

  La musique exprime ce qui ne peut pas être dit mais qui est impossible de taire. Victor Hugo
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
4502 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 8 avr 2014 à 17:24 Citer     Aller en bas de page

Tous les mots sont pesés et bien contés.
Faut-il pas vous l'emballer ?
En tout cas ça m'a bien emballé.

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9407 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 8 avr 2014 à 18:05 Citer     Aller en bas de page

Quelle évocation de ces veillées où toutes les générations se retrouvaient en compagnie d'êtres mystérieux et dangereux.
Catherine

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 8 avr 2014 à 19:07 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir intertato,

Mes grands parents m'ont raconté ces veillées au coin du feu et toutes ces histoires fantastiques de fées, lutins et d'autres qui faisaient peur aux enfants de ces époques et tu l'as parfaitement mis en relief dans ton poème avec brio!


Bonne nuit!

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
intertato

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
84 commentaires
Membre depuis
13 avril 2008
Dernière connexion
8 juin 2019
  Publié: 9 avr 2014 à 02:46 Citer     Aller en bas de page

Je n'en reviens pas de me voir remercier pour cette évocation ! C'est à moi de vous remercier tous et toutes et de constater que nous n'aurons pas une nouvelle querelle entre les anciens et les modernes

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
5408 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 9 avr 2014 à 03:53 Citer     Aller en bas de page

Il y a bien encore des conteurs et conteuses on en croise quelquefois au hasard d'une programmation culturelle. Mais c'est vrai que c'est est assez rare et qu'il est toujours dommage de constater que l'on a perdu en diversité et donc en culture.
J'ai aimé ton évocation des soirées d'avant hier.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
HH


Pour ceux qui se battent, la vie à une saveur que ceux qui se protègent ne gouterons jamais...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
896 commentaires
Membre depuis
30 septembre 2009
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 9 avr 2014 à 07:34 Citer     Aller en bas de page

Les conteurs... un joli thème et un texte parfait selon moi.

Félicitation pour l’exercice de style.

Amicalement
HH

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5482 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 9 avr 2014 à 08:50 Citer     Aller en bas de page

j'aime!!
Yvon

  YD
intertato

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
84 commentaires
Membre depuis
13 avril 2008
Dernière connexion
8 juin 2019
  Publié: 10 avr 2014 à 03:38 Citer     Aller en bas de page

Merci à toutes et tous mais est-ce le signe qu'il y aurait un manque quelque part ? pétalederose ,au sujet de la télé, c'est un constat, pas un jugement.
Ce qui lui manque, c'est la chaleur du partage et de la proximité.

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
315 poèmes Liste
2720 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 12 avr 2014 à 03:15 Citer     Aller en bas de page

Mais quand même, cela est toujours présent en nous!
Comme si en y pensant un peu elles accouraient...


La mémoire collective



Marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1105
Réponses: 13
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0820] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.