Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 249
Invisible : 0
Total : 251
· saldday · Hector L'archer
13341 membres inscrits

Montréal: 29 oct 10:09:54
Paris: 29 oct 15:09:54
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères (février 2014) : "la mémoire des doigts" :: Impression Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
324 poèmes Liste
2785 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 10 févr 2014 à 04:39
Modifié:  9 avr 2015 à 04:23 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Impression

Vous avez raison une lettre...
Noble papier du moment passe
Demain en main lire en face
À face un souffle à renaître

Effluve de mots silencieux
Profondes pensées j'ai lu
Intime froissement délicieux
Et ces instants bien en vue

Images son parfum d'hier
Effleure mes doigts caressant
La feuille que vous sans frontière
Preniez au temps racontant...

Me voyez-vous écrivez
Impression floue et tâche d'encre




    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
3935 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 août
  Publié: 10 févr 2014 à 04:48 Citer     Aller en bas de page

Ton poème nous laisse
Une douce impression d'un autre temps..

Nostalgie...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
9729 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 10 févr 2014 à 05:18 Citer     Aller en bas de page

Hello you !
Une lettre un peu mystérieuse, sentant une douce fragence ennivrante et entêtante. C'est toujours agréable une lettre papier en ces temps d'électronique à tout-va.

A bientôt, Monsieur,
Catherine

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15512 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 10 févr 2014 à 09:06 Citer     Aller en bas de page

"Images son parfum d'hier
Effleure mes doigts caressant
La feuille que vous sans frontière
Preniez au temps racontant..."..

C'est doux et d'un autre temps...j'aime beaucoup...

Alex

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
125 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 10 févr 2014 à 10:33 Citer     Aller en bas de page

Une lettre... C'est si rare aujourd'hui
Si j'osais je dirais qu'elle a du cachet
De ceux qui soignent le mal au cœur

J'ai beaucoup aimé la sensualité de ce billet sépia

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
452 poèmes Liste
14470 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 11 févr 2014 à 01:08 Citer     Aller en bas de page

J'aime cette lettre au bout des doigts...

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
319 poèmes Liste
5726 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
28 octobre
  Publié: 11 févr 2014 à 07:10 Citer     Aller en bas de page

C'est curieux, la lecture de ton poème laisse mon imaginaire flotter
Une sensation que j'aime bien.

Amitiés

yvon

  YD
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
236 poèmes Liste
4583 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
28 octobre
  Publié: 12 févr 2014 à 03:37 Citer     Aller en bas de page

Exerçons nos dons de divination
Dans les taches d'encre de nos émotions

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 12 févr 2014 à 04:17 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Marchepascal,

L’impression des doigts est toujours ancrée dans nos mémoire comme des vers couchés sur le papier

J'ai aimé te lire, c'est très poétique..

  Membre de la Société des poètes Français.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
29 juillet
  Publié: 12 févr 2014 à 20:51
Modifié:  12 févr 2014 à 20:51 par Sybilla
Citer     Aller en bas de page


Bonsoir Marchepascal,

Une lettre entre les mains et des effluves d'hier un temps que tu croyais oublié resurgit en ta mémoire y est encrée...
Superbe créativité où tu nous entraînes dans tes émotions...



Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 13 févr 2014 à 11:11 Citer     Aller en bas de page

L'impression à l'encre de vos doigts
D'effluves de mots silencieux
Intimes froissements délicieux.

Beau et très touchant,
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
519 poèmes Liste
23648 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 15 févr 2014 à 09:54 Citer     Aller en bas de page

De ce fait, je me suis replongée dans des écrits de lettres que je possède et qui m'ont encore sensibilisée.
Ton poème me fait sentir combien il est important de revivre des instants délicieux
Bises amicales ODE 31 - 17
Merci MARCHEPASCAL

  OM
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
324 poèmes Liste
2785 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 17 févr 2014 à 18:36
Modifié:  17 févr 2014 à 20:11 par marchepascal
Citer     Aller en bas de page

C'est marrant !
Ce que nous écrivons ne nous appartient plus nous écrivons et plus ça nous échappent " les mots "
Merci à toutes vos expressions qui donnent à cette poésie la place qui lui est due, celle d'une impression au-delà du temps
" intemporelle "
Elle ne peut que nous toucher puisqu'elle concerne notre passé, une lettre rangée précieusement dans un tiroir prête à s'exprimer de nouveau...
Je vous embrasse amis (e) poètes que les mots viennent à vous en ferez de belles poésies


Marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
158 poèmes Liste
3586 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 22 févr 2014 à 10:15 Citer     Aller en bas de page

Mon impression en lisant est dans mes silences. J'ai aimé et ne rajouterai rien.
Parce que.....;-)
, Marché.

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
158 poèmes Liste
3586 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 22 févr 2014 à 10:15 Citer     Aller en bas de page

Mon impression en lisant est dans mes silences. J'ai aimé et ne rajouterai rien.
Parce que.....;-)
, Marché.

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
4098 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 août
  Publié: 5 mars 2014 à 04:51 Citer     Aller en bas de page



Belle effluve à la lettre du souvenir !

Nostalgique et intense , ce mot...



  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
324 poèmes Liste
2785 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 7 août 2014 à 18:32 Citer     Aller en bas de page

Merci Riagale, Ballandine


Une impression ressentie lors d'une exposition du Peintre André Hambourg, la rencontre d'une journaliste et l'écrit était obsessionnel, il me fallait coucher les mots sur le papier (ma tablette quoi ) .


Et voilà vous savez maintenant l'origine de cette poésie...



À très bientôt


Marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2542
Réponses: 16
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Les regrets de M… (Poèmes par thèmes)
Auteur : Y.D
Animaux de compagnie (Loufoques)
Auteur : Adamantine
L'âne ou le cheval? (Loufoques)
Auteur : Montaron Tran
(Autres)
Auteur :
Flânerie au Quai d'amour... (Poèmes par thèmes)
Auteur : ballandine
Tes Silences (Poèmes par thèmes)
Auteur : mido ben
Un bien joli quartier plein de mystère (patrimoine Bordelais (Autres)
Auteur : josette
Dentelles aux doigts... (Poèmes par thèmes)
Auteur : ballandine
Avant, j'étais un homme... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Adamantine
Lexique (Poèmes par thèmes)
Auteur : Lacase
Mon prêtre, ce héros "effacer tes silences" (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
Si vous n'avez rien à me dire (Poèmes par thèmes)
Auteur : Lucinda
J'ai rencontré le vent (Autres)
Auteur : Rolande.F
(Collectifs)
Auteur :

 

 
Cette page a été générée en [0,0551] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.