Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 35
Invisible : 1
Total : 38
· mido ben · Hector L'archer
13572 membres inscrits

Montréal: 25 sept 12:21:16
Paris: 25 sept 18:21:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: Les mille et une nuisettes - Ishtar et Aude Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
796 poèmes Liste
22718 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 20 mars 2014 à 07:28
Modifié:  20 mars 2014 à 17:18 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page

Shéhérazade est à la caisse
De ses parents c'est la fierté
Dans l'épicerie du quartier
Entre Rochechouart et Barbès

Elle est en master de commerce
Pour reprendre le magasin,
Mais des projets secrets la bercent :
Elle nourrit bien d'autres desseins.

Le soir venu dans sa chambrette
Tous les dessous qu'elle imagine !
Soutien-gorge, string ou nuisette
Elle a des idées très coquines

Elle en a rempli ses carnets
Mêlant la soie fine aux rubans
Styliste est son rêve secret
Mais ses parents sont talibans

Un beau matin pleine d'audace
Elle prend le chemin du Bristol
Car il y a dans ce palace
Un congrès des rois du pétrole

Intimidée par tout ce faste
Elle prend son courage à deux mains
Ses projets et tous ses dessins
Et traverse le salon vaste

Mais sa cheville, sur un tapis
Se tord, la malheureuse fille 
Perd ses croquis qui s'éparpillent
Quand se tend une main amie

C'est le Prince Ali du Qatar
Qui la relève galamment
Et lui susurre avec accent :
"Pardon si j'arrive trop tard"

Il est charmant, elle est conquise
Et fixe sa bouche lippue...
Des projets à deux se précisent
Ils discutent à bâtons rompus ;

Il voudrait ouvrir une boutique
De dessous chics « made in Paris »
Afin d'offrir de l'érotique
À la jeunesse qatari

Dans sa suite, au dernier étage
Shéhérazade est assez fière
De lui montrer sous son corsage
Le mordoré de sa guêpière.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
236 poèmes Liste
4562 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 20 mars 2014 à 07:35 Citer     Aller en bas de page

Quelles fines mouches
À vous trois bien sûr.
Pourquoi le Qatar ?
C'est une longue histoire Qatar-dée.

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
449 poèmes Liste
14377 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 20 mars 2014 à 12:55 Citer     Aller en bas de page

Pourquoi le Qatar ? Eh bien, quitte à choisir un homme riche, autant viser le gratin. Nous sommes exigeantes. Merci de ton passage.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
796 poèmes Liste
22718 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 20 mars 2014 à 13:02 Citer     Aller en bas de page

Mieux vaut Qatar que jamais !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
480 poèmes Liste
9664 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 20 mars 2014 à 14:16 Citer     Aller en bas de page

Mieux vaut queutard que jamais. Ha, peut-être pas non.

Bravo, les filles, pour cette jeune femme qui s'éprend dans le tapis des palaces et se raccroche aux branches du Qatari.
Poupouff et qui savent écrire et nous faire sourire !

Catherine

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
796 poèmes Liste
22718 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 20 mars 2014 à 14:40 Citer     Aller en bas de page

La poupouffitude n'a pas de (Victoria's)secrets pour nous.
Merci Qat

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2563 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 20 mars 2014 à 15:03 Citer     Aller en bas de page

Pas mal du tout !

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
449 poèmes Liste
14377 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 20 mars 2014 à 16:10 Citer     Aller en bas de page

Catherine, que veux-tu, nous sommes des ambianceuses. Bisous.

Daniel : c'est vrai que nous sommes plutôt jolies... Merci de ton passage.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
796 poèmes Liste
22718 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 20 mars 2014 à 17:19 Citer     Aller en bas de page

Citation de Didier
Pas mal du tout !



Seulement ? Tchip

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 21 mars 2014 à 07:29 Citer     Aller en bas de page

Bonjour à vous deux,

De la très belle poésie que je viens de lire.
Très bien écrit .. Vos plumes se sont très bien mélangées..
Chapeau

Bisous James

  Membre de la Société des poètes Français.
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
449 poèmes Liste
14377 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 21 mars 2014 à 10:14 Citer     Aller en bas de page

Merci James. Nous avons tellement de plumes à mélanger que nous pourrions en faire un boa.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
796 poèmes Liste
22718 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 21 mars 2014 à 12:28 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ishtar
Merci James. Nous avons tellement de plumes à mélanger que nous pourrions en faire un boa.



Plumes d'autruche et duvet d'oie.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
mido ben

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16585 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 23 mars 2014 à 10:33 Citer     Aller en bas de page

on ne peut qu'être conquis par le frottement de vos plumes
visé les émirats est plus avisés comme choix
entre football est les révolutions arabes les fonds des qataris vont s'épuise

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
796 poèmes Liste
22718 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 23 mars 2014 à 10:38 Citer     Aller en bas de page

nous on ose parler des dessous de la révolution, et c'est plutôt croquignolet...

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
449 poèmes Liste
14377 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 24 mars 2014 à 05:35 Citer     Aller en bas de page

Nous aurons épuisé les qataris bien avant qu'ils n’atteignent le fond

 
mido ben

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16585 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 24 mars 2014 à 10:05 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ishtar
Nous aurons épuisé les qataris bien avant qu'ils n’atteignent le fond




j'en doute absolument pas

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
449 poèmes Liste
14377 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 25 mars 2014 à 11:29 Citer     Aller en bas de page

Heureusement!

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
796 poèmes Liste
22718 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 1er avr 2014 à 13:19 Citer     Aller en bas de page

Citation de actuaire
Mais sa cheville, sur un tapis
Se tord, la malheureuse fille
Perd ses croquis qui s'éparpillent
Quand se tend une main amie


Je me disais bien que c'est une histoire vécue très récemment. Mais de là à penser que... dans sa suite, au dernier étage
Shéhérazade est assez fière de lui montrer sous son corsage le mordoré de sa guêpière. Ah non le journal ne dit pas tout...

Très belle poésie.
Bravo à vous deux.
actuaire



La pauvre Ishtar se tord la cheville dès qu'elle croise un milliardaire. Je ne sais pas comment ça se fait ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Maudit


chaise, rouge, jambon, foin de campagne, savon, atmosphère, décrocher, touche, retour et écrou
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
16 commentaires
Membre depuis
30 septembre 2007
Dernière connexion
10 août 2016
  Publié: 18 avr 2014 à 06:00 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup. Simple et joli, le plus dur !

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
796 poèmes Liste
22718 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 18 avr 2014 à 07:35 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maudit
J'aime beaucoup. Simple et joli, le plus dur !



Merci, Ishtar et moi on est simples et jolies

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
449 poèmes Liste
14377 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 1er juin 2014 à 15:41 Citer     Aller en bas de page

Je suis plutôt sophistiquée et terriblement capricieuse.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2137
Réponses: 20
Réponses uniques: 8
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Mine sinistre (Citations personnelles)
Auteur : Pichardin
L'art de me dévêtir (Textes érotiques)
Auteur : Adamantine
Question de regard (Citations personnelles)
Auteur : ode3117
J'ai vu un Ros-minet (Autres)
Auteur : Catwoman
Expression (Citations personnelles)
Auteur : Annabelle
Ô Baguette (Textes érotiques)
Auteur : Barbara
L’enfer est ici (Autres)
Auteur : Catwoman
Délivrance (Autres)
Auteur : Barbara
Sur un piano (Poèmes par thèmes)
Auteur : Bibenja
Je suis prodigieuse par Aude Doiderose & Ishtar (Collectifs)
Auteur : Adamantine
Duel (Autres)
Auteur : Xenia
(Citations personnelles)
Auteur :
Salsaboy (Textes érotiques)
Auteur : Aude Doiderose
Rien ne sert de courir (Citations personnelles)
Auteur : ode3117
Je reste à quai. (Poèmes par thèmes)
Auteur : Ossette

 

 
Cette page a été générée en [0,0487] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.