Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 363
Invisible : 0
Total : 368
· ]PeGaSe[ · Willie · Avraham · Gylfi · ode3117
13575 membres inscrits

Montréal: 28 sept 16:47:52
Paris: 28 sept 22:47:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Symbiose Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 27 juin 2009 à 10:32
Modifié:  27 juin 2009 à 10:35 par Lykan
Citer     Aller en bas de page

SYMBIOSE

Coutures sur mon corps ont suturé tes yeux
Courbures de ton âme ont susurré l'envie
D'explorer d'autres goûts les papilles ravies
Par l'ultime plaisir proscrit de tous les dieux

D'abord juste un regard hypnotique et salace
Puis un baiser doré renforçant ton désir
De me mêler à toi et de me voir gésir
Contre ta peau à vif prête à fendre ma glace

Le parfum enivrant de ma chair frémissante
Dilate ta déveine ô passion déviante
Tu me veux en ta bouche aux lèvres impatientes
De pouvoir savourer l'offrande gémissante

Je me plie à tes voeux agneau de ta lubie
Enfin nous communions sur l'autel des déments
Tu avales conquis m'aimant passionnément
Et sur ton menton coule une trace rubis

Tu as rouvert les yeux déchirant tous les fils
Et dans un art ultime as refermé ma plaie
Je coule dans tes veines en rouge chapelet
Un trou tout près du coeur mon amour se défile




LYKAN, Sixième Lune Morte de l'An de Grâce 2009
Le 22 Juin 2009.


 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 27 juin 2009 à 11:00 Citer     Aller en bas de page

magnifique mon ami j'aime plus que très beaucoup

mes sincères amitiés

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 27 juin 2009 à 11:18 Citer     Aller en bas de page

Il m'a fallut relire plusieurs fois. La première surprend, la deuxième effraye un peu, la troisième est un délice. La quatrième, on verra plus tard, je préfère revenir savourer plutôt que de me gaver du premier coup. Peut-être un manque de ponctuation, mais ça, va falloir que j'm'y fasse é_è

(m'rci)

 
Marquise des Ombres


C'est en rêvant de paradis perdus que le réel devient tragique
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
23 février 2009
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 27 juin 2009 à 12:06
Modifié:  29 juin 2009 à 15:55 par Marquise des Ombres
Citer     Aller en bas de page

Les mots restent des mots, j'en ai de plus en plus conscience mais ils savent faire impact.

Quel poème... la proscription se limite-t-elle aux actes seulement ?

Ce texte est charnel mais plus encore, il me semble entendre une voix le déclamer et le bruissement de quelques dents grincer dans l'air. Un plaisir dénié pour un autre désiré mais... proscription !

Juste ? Injuste ? Après la jouissance et ses étoiles aveuglantes s'abat la réalité. Toujours...

Je te donne vil Amour mes désirs,
T'offre mes chairs impatientes et tremblantes
Bien que mon âme de douleur soupire
Dans la passion d'une démence amante...


Encore une merveille versifiée de votre talent dévoilé.

Au plaisir,

Marquise

 
Miroir


"il est un " (poème de Parménide)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
10 novembre 2008
Dernière connexion
2 novembre 2017
  Publié: 27 juin 2009 à 13:16 Citer     Aller en bas de page



j'ai voulu écrire encore mais lisant le commentaire de marquise alors ...que pourrais -je ajouter ?

un voeux que ce ne soit pas juste un poème , mais te connaissant un peu toi je ne ferai aucun pari

mes je te félicite vraiment il est bien fait

 
Galaad


Les mots sont le miroir de l'âme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3532 commentaires
Membre depuis
22 septembre 2006
Dernière connexion
21 janvier 2018
  Publié: 27 juin 2009 à 15:53 Citer     Aller en bas de page

Ba c a c est un poème d amour sous la cape bordée de noire...se damner pour un baiser ou aimer qd on se sent damné...

Amitié

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 27 juin 2009 à 16:27 Citer     Aller en bas de page

Moi , j'y vois plus comme un amour qui meurt, une prise de conscience du mal qui a été fait ou qu'on vous aurait fait, en tout cas les images sont poignantes et passionnelles à la fois.....Un poeme sombre pour des sentiments melant haine et amour


Mystic

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 29 juin 2009 à 10:42 Citer     Aller en bas de page

Tout d'abord merci à vous tous pour ne pas avoir eu peur de ces vers. J'ai hésité à les publier ici . Je ne les contrôle pas, en général. Ce poème est parti de deux mots : coutures et sutures. Le reste, je plaide non coupable ! Oui, j'ai adoré lire Thomas Harris et il y est peut-être, au moins inconsciemment, pour quelque chose.

***************************************************************

James,

Il m'est toujours agréable de te voir à mes côtés. Quand tu dis "j'aime plus que très beaucoup", tu parles bien du poème ou...

Mes amitiés !

***************************************************************

Eliawe,

Bravo pour votre perspicacité, vous comprîtes dès la deuxième lecture de quoi je parlais. Vous devez avoir une partie de votre esprit aussi tordu que le mien, alors !

Merci pour vos mots, je les ai fortement appréciés.

***************************************************************

Marquise,

Pourquoi me gâtez-vous donc tant ? Le mérité-je ?
Je suis extrêmement touché par ce quatrain délicat que vous apposâtes sous mes mots.
Vous aussi vous l'avez compris ce poème. Mais je connaissais bien avant cela votre esprit torturé, douce créature de la nuit.

Quant à votre question philosophique : "la proscription se limite-t-elle aux actes seulement ?", elle me travaille et une partie de moi refuse d'y répondre. Vous voyez ce dont je parle, je pense.

Le plaisir sera pour moi, toujours, mon Âme Soeur, mon Amie, mon...

***************************************************************

Miroir,

N'aie aucune crainte des mots des autres, les tiens sont marqués de ta personnalité, de ton aura, et tout ceci ne me semble être que lié à des ondes positives, tu transformes toujours les amours mourantes en mots vermeils. Continue de nous faire franchir le miroir de la réalité, tu répands le bien, mon ami.

P.S. : ce n'est qu'un poème, heureusement !!!

***************************************************************

Galaad,

Plutôt un poème d'amour charnel, dans le premier sens du terme ! Avec une serviette noire plutôt qu'une cape.
Tes mots font mouche : j'ai failli me damner pour un baiser. Je ne crains pas la damnation, l'enfer n'existe pas. Mais l'Ange a vaincu le Démon. Ce soir là...

***************************************************************

Mystic,

Vous le faites exprès là, avouez !! Où docteur Freud voit-il de la haine là-dedans ? N'avez-vous jamais dit à un être aimé "j'ai envie de te manger !" ? Moi, si.

Merci pour votre présence, je vous dois beaucoup aussi et je ne l'oublie pas.



***************************************************************

 
R/kimyoojin

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
89 commentaires
Membre depuis
15 avril 2009
Dernière connexion
12 août 2019
  Publié: 29 juin 2009 à 20:32 Citer     Aller en bas de page

C'est gourmand et voluptueux... moi qui ne suis guère enthousiasmé par la poésie érotique, je suis totalement sous le charme..

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 30 juin 2009 à 02:46 Citer     Aller en bas de page

kimyoojin,

Moi non plus je ne suis pas emballé par la poésie érotique et celle-ci n'en est pas une, malgré les apparences.
Relisez bien...

Merci pour votre passage et vos mots.

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1027 poèmes Liste
16595 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 6 juil 2009 à 04:46 Citer     Aller en bas de page

Je trouve ton écriture très directe dans les images, très concrète dans ce qu'elle évoque ! Mais ça ne m'a pas dérangé du tout, je dois dire ! Il y a une certaine audace dans tes vers, tu as ton univers qu'on ressent ici, et ça, c'est bien !
Il m'a fallu te lire plusieurs fois comme le marquait Eliawe, pour mieux saisir le tout !
Une lecture intéressante.
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 6 juil 2009 à 08:01 Citer     Aller en bas de page

Pyc,

S'il y a audace, elle est alors, comme je l'évoquais, incontrôlée. Une fois le poème lancé, je ne le maîtrise plus vraiment, il m'indique la voie qu'il veut prendre et je ne fais que le maintenir bien au milieu de celle-ci. Un peu bizarre, mais c'est ainsi que je le ressens. Souvent, en le commençant, je ne sais même pas de quoi il va être question. Je le laisse se construire, vers après vers, auteur et lecteur en même temps.
Dans tous les cas, heureux s'il ne t'a pas dérangé car je comprends bien qu'il puisse l'être, qu'on l'interprète (à tort) sur le plan érotique ou qu'on le comprenne pour de bon (et là, c'est pire je crois).

Merci de tout coeur pour tes mots, intéressants à lire.

LYKAN

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1957
Réponses: 11
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

La tête dans les nuages (Autres)
Auteur : Billie
Panthère (Textes érotiques)
Auteur : Aude Doiderose
Notre Dieu s'en va loin. (Poèmes par thèmes)
Auteur : Aeshne
Il paraît qu'on meurt seul... (Autres)
Auteur : Tysha'Na
Octobre (Autres)
Auteur : ARABESQUES
L'être fée Secret (Autres)
Auteur : Astre
Au Bord De Tes Rivages (Autres)
Auteur : togué
L'hommage (Amour)
Auteur : pitchi.ôl
(Amour)
Auteur :
Et tourne le manège (avorté.. ou pas terminé) Claire & Tilou (Collectifs)
Auteur : Tilou8897
Peaux de chagrin (Autres)
Auteur : Tilou8897
Vivre (Autres)
Auteur : Bonoré
L’encore érectile (Textes érotiques)
Auteur : Mystic4Ever
Ici se froissent les ailes des libellules. (Lettres ouvertes)
Auteur : Aeshne
Aveux décousus (nullepart avec sa Rose ) (Collectifs)
Auteur : Nullepart (Ailleurs)

 

 
Cette page a été générée en [0,0463] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.