Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 381
Invisible : 0
Total : 381
13195 membres inscrits

Montréal: 5 déc 20:12:54
Paris: 6 déc 02:12:54
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Ces dimanches vacants Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Miroir


"il est un " (poème de Parménide)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
10 novembre 2008
Dernière connexion
2 novembre 2017
  Publié: 7 mai 2009 à 13:23
Modifié:  8 mai 2009 à 10:19 par Miroir
Citer     Aller en bas de page

Ces dimanches vacants


Il fait chaud sur les ponts de la ville agitée
Il y a quelques aveugles qui se tendent les mains
Et il y a de l'orgueil dans la vieille cité
Des cris et quelques rires dans les bouches des marins

Un grand lot de mensonges et quelques vérités
Il y a des criquets gris sur les bancs des jardins
Et quelques faux amants et de la vanité
Des ivrognes tenant des verres à moitié pleins

Il y a dimanche gris et il y a de l'été
Le fou de l'avenue ...Jo et quelques putains
Des chats noirs somnolents et des bars agités
Sous un ciel qui se tait sur le chant d'un chagrin

Et il y a dans la rue des vieux coeurs désertés
Quelques lettres d'un nom qui ne disent plus rien


(poème ancien)

 
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 7 mai 2009 à 17:46 Citer     Aller en bas de page

il reste vaste malgré sa couleur étriquée par la mélancolie ..

un chagrin un peu sombre mais que ta plume s'est repeindre en étirant chaque nuance !

merci pour ce talent !!

  Seirén - ©
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 8 mai 2009 à 06:33 Citer     Aller en bas de page

Certains dimanches sont ainsi. Comme le chante si bien Juliette Gréco: " je hais les dimanche".

Magnifique poème, aux belles images. Du gris, du noir sous un ciel orageux ( vu le ton du texte). Je pense à la chanson de Brel "Amsterdam" mais adouci par un phrasé recherché.

j'ai aimé cette lecture sombre mais nuancée. Merci

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 8 mai 2009 à 07:13 Citer     Aller en bas de page



Un joli poème très coloré.....
j'ai beaucoup aimé cette lecture

Merci pour ce partage

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Miroir


"il est un " (poème de Parménide)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
10 novembre 2008
Dernière connexion
2 novembre 2017
  Publié: 8 mai 2009 à 10:57 Citer     Aller en bas de page



Katia :

merci vraiment de me lire et de me commenter très souvent à te lire toi aussi encore ...


Idou :
merci poétesse de passer toujours sous ces vers ...Heureusement il est loin ce chagrin ...
amicalement ...


Rose C :

Touché par ce premier passage et ce mot .
merci beaucoup pour ton passage

Inégale :
C'est fini inégale ... Mais je t'averti que tous les anciens poèmes seront peut être un peu plus dures que celui là

merci pour ton passage

MMR 11 :

merci d'être passée et d'avoir laissé un mot très agréable à lire , à te lire toi aussi

Clovis 67 :

merci beaucoup pour ton mot sur ces vers et content qu'ils t'ont plu ....

à bientôt

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 9 mai 2009 à 15:56 Citer     Aller en bas de page

c'est vrai c'est très bien écrit ! merci pour ce partage
james

amitiés

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1577 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 10 mai 2009 à 17:30 Citer     Aller en bas de page

Moi aussi j'ai pensé à Brel !
Bon, avec les marins, les putains... l'association était facile.

Mais c'est bien du Miroir et ses thèmes rémanents : les villes, les rues, les marins justement (du métier ?) et toujours cet amour perdu...

Merci pour cette lecture appréciée une fois encore.

LYKAN

 
Miroir


"il est un " (poème de Parménide)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
10 novembre 2008
Dernière connexion
2 novembre 2017
  Publié: 11 mai 2009 à 13:16 Citer     Aller en bas de page

Insoumise :

merci d'êtres toujours à l'écoute de ces vers

j'espère que tu n'a pas été gêné par l'atmosphère triste ...
à te lire merci bcp

Amendine :

si sordide qu'il fallait dire quelque chose ...
merci de ton passage et ton mot

James :

merci de tes passages fidèles sous ces mots et content que ça te plaise
merci bcp

Lykan :

oh combien j'aime ce chanteur(Brel) et cette chanson particulière , mais ici la chute se produit dans une rue et pas sur un port ...
Merci lykan de me flatter mais ne le fait pas trop s'il te plais

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1577 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 11 mai 2009 à 14:58 Citer     Aller en bas de page

Je ne te flatte pas, poète.
Tu es l'une de mes plumes préférées et c'est cela que je t'exprime. Pour moi, la flatterie a un côté hypocrite mais je me trompe peut-être dans sa définition.
Publies-en un qui me déplaît et je te le dirais de la même façon, en t'expliquant pourquoi. Je crois que c'est cela le respect.

 
Miroir


"il est un " (poème de Parménide)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
10 novembre 2008
Dernière connexion
2 novembre 2017
  Publié: 12 juil 2009 à 13:44 Citer     Aller en bas de page


merci alors lykan j'en suis alors vraiment ravi

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1255
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Les amants séparés (Amour)
Auteur : Idou
Un amour de Juillet.... (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.

 

 
Cette page a été générée en [0,0263] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.