Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 328
Invisible : 0
Total : 330
· Galatea belga · ode3117
13163 membres inscrits

Montréal: 12 déc 10:49:21
Paris: 12 déc 16:49:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Concours Janvier/Février 2008- Parodie "Ne me quitte pas" de Brel :: Ne m'acquittez pas Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
sebaubry


si ma vie est un spectacle laissez moi en être le clou
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
327 commentaires
Membre depuis
21 septembre 2006
Dernière connexion
22 mars 2018
  Publié: 13 jan 2008 à 11:06
Modifié:  13 jan 2008 à 11:14 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Ne m'acquittez pas

Ne m'acquittez pas
Il faut m'enfermer
Oui je dois payer
Je n'mérite pas ça
Depuis trop longtemps
Je suis reconnu
D'être un charlatan,
Un malfrat, un voleur
Qui tuait parfois
A coup d'attentats
Des âmes en pleurs
Ne m'acquittez pas
Ne m'acquittez pas
Ne m'acquittez pas
Ne m'acquittez pas

Moi je m'enfuirai
A travers la nuit
Pour l'Italie
Où l'on m'arrêtera
Je finirai aux fers
Jusqu'après ma mort
Je perdrai mon corps
A l'abri de lumière
Je veux qu'on m'enchaîne
Où la justice fait loi
Où le verdict est roi
Avec une lourde peine.
Ne m'acquittez pas
Ne m'acquittez pas
Ne m'acquittez pas
Ne m'acquittez pas

Ne m'acquittez pas
Je m'inventerai
Un pire passé
Qui me condamnera
Je vous raconterai
De ces histoires-là
Que l'on entend parfois
Mais qu'on ne voit jamais
Je vous décrirai
Jusqu'au moindre pas
Tous mes assassinats
Et nombreux méfaits
Ne m'acquittez pas
Ne m'acquittez pas
Ne m'acquittez pas
Ne m'acquittez pas

On m'a vu souvent
Dans de nombreux lieux
Vêtu d'un caban
Et d'une arme à feu
Il est paraît-il
Des témoins brûlés
Pouvant témoigner
Qu'on me pende en ville
Devant l'auditoire
Et les magistrats
Pourquoi pas ce soir?
Pour moi, ça me va
Ne m'acquittez pas
Ne m'acquittez pas
Ne m'acquittez pas
Ne m'acquittez pas

Ne m'acquittez pas
Je ne vais pas pleurer
Je vais tout expliquer
Je ne me cacherai pas
Ni ne mentirai
Il faut m'interdire
Me priver de liberté
M'humilier et même pire
Laissez-moi croupir
Dans un trou à l'ombre
L'ombre d'un mur anodin
L'ombre d'un fantassin
Ne m'acquittez pas
Ne m'acquittez pas
Ne m'acquittez pas
Ne m'acquittez pas


 
Mississipi2009
Impossible d'afficher l'image
prendre soin de soi, c'est pas se soigner c'est s'autoriser à s'apprecier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
774 commentaires
Membre depuis
6 août 2007
Dernière connexion
4 juin 2017
  Publié: 13 jan 2008 à 13:10 Citer     Aller en bas de page

Essaye les apostrophes pour que les vers trop longs passent... le sujet est tellement bien trouvé.

Bravo

Bonne chance

Nath

  Nath.
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 13 jan 2008 à 14:31 Citer     Aller en bas de page

Il faudrait que les criminels aient tous ce discours...


Je suis d'accord avec les autres, sur le rythme... C'est un peu dommage

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 avril 2017
  Publié: 14 jan 2008 à 09:34 Citer     Aller en bas de page

Pour le rythme je crois que tout a été dit pour le reste j'ai trouvé l'idée originale aussi... surtout le caban et l'arme à feu qui m'ont accroché.


Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15489 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 14 jan 2008 à 09:43 Citer     Aller en bas de page

A cloche pieds mais un sujet très original et bien traité...
Alex

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
307 poèmes Liste
17842 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 15 jan 2008 à 15:37 Citer     Aller en bas de page

J'ai bien aimé le thème aussi ...

"et pas de reprise de phrases du texte original... "

euh ça fait partie des règles de pas reprendre complètement une phrase Kajak, juste la structure ...

Amicalement
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
sebaubry


si ma vie est un spectacle laissez moi en être le clou
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
327 commentaires
Membre depuis
21 septembre 2006
Dernière connexion
22 mars 2018
  Publié: 20 jan 2008 à 18:26 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous d'être passés me lire...je ne pensais pas voir autant de commentaire pour mon retour... Merci à l'équipe du site d'avoir remis les poèmes par thème, mon inspiration était en berne, cela m'a permis de m'amuser un peu.

Kajak, content de te revoir sous mes lignes, promis dès que j'ai le temps et les idées je vais essayer de peaufiner ma parodie.


Sebaubry

 
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
1162 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
18 janvier 2018
  Publié: 28 jan 2008 à 03:12 Citer     Aller en bas de page

A celui - là , je remettrais bien le prix de l'originalité pour un sujet ma foi très bien traité . Pour ce qui est des rimes, j'affiche ouvertement ma solidarité : je ne parviens jamais à faire un poème techniquement parfait du premier coup ..;

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2350
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0432] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.