Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 46
Invisible : 0
Total : 50
· Cidnos · Orélia · Wilhelm
Équipe de gestion
· Adamantine
13064 membres inscrits

Montréal: 19 mai 13:31:55
Paris: 19 mai 19:31:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Le coin de la technique : Les formes poétiques :: Acrostiche Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
324 poèmes Liste
7253 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 18 nov 2011 à 13:27 Citer     Aller en bas de page

Un acrostiche, du grec akrostikhos (akros, haut, élevé et stichos, le vers), est un poème fondé sur une figure de style consistant en ce que les initiales de chaque vers, lues verticalement de haut en bas, composent un mot ou une expression se rapportant au sujet du poème. Il existe trois sortes d'acrostiches en réalité. Si l'acrostiche est un type de poème, il repose avant tout sur une opération de transformation graphique donc sur une figure de style.

L'acrostiche est donc un poème dont certains éléments forment un autre message. Le texte peut être lu de haut en bas en ne tenant compte que des lettres initiales, médianes (mésostiche) ou finales (téléstiche, acrotélenton). Ce message est un mot clé, une devise, une sentence, voire un nom propre qui désigne l'auteur, le destinataire du texte. L'acrostiche se présente le plus souvent sous la forme d'un court poème, mais elle peut être aussi une phrase. L'acrostiche peut être simple, double, syllabique...

Le terme acrostiche apparaît en 1582, « pièce où les initiales de chaque vers réunies forment un sens » attesté chez Denys d'Halicarnasse

Ce jeu apparaît dans l'Antiquité, on le trouve chez Ennius, Plaute, Commodien dit de Gaza. En fait, les acrostiches de Plaute sont dus au pseudo-Priscien grammairien. Elles contiennent l'argument de la pièce sous forme versifiée.

Toutes les formes et les mètres peuvent être utilisés, il n’y a aucune règle si ce n’est de placer un mot ou un message dans le texte

En résumé,il est donc possible de prendre :
- La lettre initiale d'une ligne
- La lettre initiale d'un mot
- Les lettres médianes (mésostiche)
- Les dernières lettres d'une ligne (téléstiche)
- Les premières et dernières lettres d'une ligne (acroteleuton)
- les premières syllabes de chaque mot…


Lettre initiale d’une ligne : Un acrostiche a été découvert dans une pièce de Pierre Corneille : Horace (acte II, scène 3) :

S'attacher au combat contre un autre soi-même,
Attaquer un parti qui prend pour défenseur
Le frère d'une femme et l'amant d'une sœur,
Et rompant tous ces nœuds, s'armer pour la patrie
Contre un sang qu'on voudrait racheter de sa vie,
Une telle vertu n'appartenait qu'à nous ;
L'éclat de son grand nom lui fait peu de jaloux,

Lettre initiale d’un mot : Ce poème et sa réponse, souvent attribués à tort à Alfred de Musset et George Sand, sont des acrostiches.

Quand je mets à vos pieds un éternel hommage
Voulez-vous qu'un instant je change de visage ?
Vous avez capturé les sentiments d'un cœur
Que pour vous adorer forma le Créateur.
Je vous chéris, amour, et ma plume en délire
Couche sur le papier ce que je n'ose dire.
Avec soin, de mes vers lisez les premiers mots
Vous saurez quel remède apporter à mes maux.

La réponse :
Cette insigne faveur que votre cœur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

Ou :
Cette insigne faveur que votre cœur réclame
Nuit peut être à l'honneur mais répond à ma flamme.

Les premières syllabes de chaque mot : « l'Idolâtre » de Friedrich von Spee

Songe, penniforme Isthar, à veiller !
Étoile nébreuse, Bienfaitrice lunaire
Brillant fiévreusement par-dessus l'alizier !

Sage licorne venue de sept chimères,
Hyène & salamandre, glyphe sacrifié,
Dansons la chaconne, tenace commère :

Un coupable taurobole s'immobilise
Dans le beuglant repaire sus le baptise...
Mortifie, Sauveur, qui sire goulûment
L'innominé !

Un double acrostiche,
publié dans les "Poèmes inédits" des Œuvres poétiques d'Apollinaire -
Élodie et Louise

Elles ont toutes les deux Les lèvres carminées
Les fleurs qui tout le jour Ornent leurs calmes seins
Ont de vagues langueurs Un soir ces fleurs fanées
D’amour et de mépris Iront où les années
Insipides toujours S’en vont sitôt que nées
Et meurs les amants Et les fleurs et les Saints

Les acrostiches d’Apollinaire


Acrostiche brivadois (Sur l'Oulipo)

L’acrostiche brivadois a été mis au point par la classe de 6e C du collège La Fayette de Brioude, sous la férule de Mme Ouardia Touahri, et communiqué à Jacques Jouet.
Il répond à un sentiment d’insatisfaction devant la forme acrostiche, trop peu contraignante. L’acrostiche brivadois peut être considéré comme une « oulipisation conséquente » de l’acrostiche simple.
Chaque vers commence par une lettre, de sorte que l’ensemble des initiales de vers lues verticalement de haut en bas révèle un nom propre. La suite des mots de chacun des vers respecte, quant à leur lettre initiale, une progression alphabétique à compter du premier mot. Le nombre des mots dans les vers est libre ou régulier, ad libitum.

Exemple de Coralie et Marianne :

Jeunes koalas lents
Allez bouquiner correctement
Comme des enfants
Quelle rime soudera
Une volée würmienne ?
Eh fabuleux gentleman,
Savoure ton univers !

Jolis koalas lecteurs
Ouvrant potentiellement quelque
Ultime vénitien wagon,
Eh félin galopant,
Trouve une victoire !


Sources Wikipédia - Oulipo - Forum du net

 
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
15 février
  Publié: 12 mars 2013 à 19:01 Citer     Aller en bas de page



Merci pour la leçon

  Vers Cassés
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1329
Réponses: 1

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 991/13157

8.6%
 
 85 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.5%
 
 74 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

16%
 
 159 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.7%
 
 17 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.8%
 
 107 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.4%
 
 192 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31%
 
 307 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0313] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.