Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 205
Invisible : 0
Total : 207
· MARIEPROSE · Oxalys
13234 membres inscrits

Montréal: 27 nov 23:59:46
Paris: 28 nov 05:59:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Suis-moi ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1573 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 30 mars 2009 à 05:02 Citer     Aller en bas de page

Suis-moi !



"Suis-moi !"

Oui, toi ! Toi aussi ! Et lui, là-bas...

Elle, qui se cache encore et qui me reviendra un jour.

"Suivez-moi !"

Pour aller où ? Quelle importance, du moment que je vous guide. N'avez-vous pas plus confiance ? Aveugle, oui... Et alors ? N'est-ce pas agréable de ne plus avoir à penser seul l'espace d'un instant ?

"Suis-moi !", tu ne le regretteras pas, je te le promets. Tu sais, je te fais une de ces promesses réelles que rien ne déçoit, un de ces pactes que rien ne rompt.

Alors quoi ? "Suis-moi !", fais que j'existe une fraction d'infinitude par tes pas dans les miens. Juste quelques-uns si tu es trop fatigué. Mais suis-moi. Accepte la déraison.

Là, tout de suite, viens, on ne se retournera pas, promis encore ! Ensemble sur un bout de chemin, allez, peut-être même la main dans la main, mais suis-moi, j'en ai besoin.

Si tu es à bout de force, alors je te porterai et puis, tu sais, on ira ensemble tirer très fort sur la corde du soleil et on le jettera dans l'océan pour que vienne la nuit et on hissera notre Lune que l'on aime tant et alors on pourra s'asseoir et on s'inventera des poèmes beaux comme on n'en a pas encore rêvés. Et puis peut-être même qu'on le laissera se noyer, définitivement, cet astre qui tue chacune de nos nuits, inlassablement à chaque aurore...

Tu n'as pas peur de la nuit éternelle ?

Alors s'il te plaît, suis-moi...


Lykan, Troisième Lune Morte de l'An de Grâce 2009
Le 26 Mars 2009

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
10 août
  Publié: 30 mars 2009 à 05:16 Citer     Aller en bas de page

Plus que d'être suivi, c'est d'être en ligne de mire...

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
belzebuth

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
12 commentaires
Membre depuis
10 décembre 2008
Dernière connexion
18 novembre 2011
  Publié: 30 mars 2009 à 06:34 Citer     Aller en bas de page

là c'est sur qu'on te suivra

 
Marquise des Ombres


C'est en rêvant de paradis perdus que le réel devient tragique
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
23 février 2009
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 30 mars 2009 à 06:51 Citer     Aller en bas de page

Me revoilà...

La nuit sera éternelle si elle désirée. La craindre mettrait fin à un mal délicieux qui nous enchaîne.

Une promesse de se soutenir, de s'emporter l'un et l'autre dans un monde nocturne pour respirer en rimes et parler en vers... se comprendre.

Moi, je n'en avais pas peur... mais dam, je crains que cet Astre n'ait pas réussi à achever l'autre, flamboyant, et ne me condamne au lever du jour.

Il n'y a qu'une seule manière de se suivre à la lueur d'une Lune triomphante... et une seule manière de survivre sous une Lune vaincue.

Merci encore, ami Lykan... votre voeu tend à faire écho dans un autre ciel, peut-être proche du vôtre.

Marquise

 
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1031 poèmes Liste
16658 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 30 mars 2009 à 07:00 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup ce texte original dans sa mise en page, et aussi dans les images...celles du soleil et de la lune, qui sont pourtant souvent employées, gagnent ici en beauté de par la façon dont tu les as développé.
ce fut un très beau moment de lecture.
amitiés sincères.
pyc.

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 30 mars 2009 à 08:23 Citer     Aller en bas de page

admiratif devant ce texte , c'est magnifique , et ces métaphores sur cette nuit éternelle ... un texte que j'ai lu plusieurs fois


merci Monsieur Lykan

amitiés
james

  Membre de la Société des poètes Français.
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
15524 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 30 mars 2009 à 09:26 Citer     Aller en bas de page

Au fil de tes mots, je t'ai suivi...merci ...j'aime cet écrit en prose... Alex

 
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 30 mars 2009 à 12:01 Citer     Aller en bas de page

bluffée ...

  Seirén - ©
Miroir


"il est un " (poème de Parménide)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
10 novembre 2008
Dernière connexion
2 novembre 2017
  Publié: 31 mars 2009 à 09:52 Citer     Aller en bas de page




Noyer le soleil pour que la nuit lunaire demeure éternelle ...Vous nous faite rêver un beau rêve ,
Et qui dirait non et refuserai de te suivre , à moins qu'il ne se rende pas compte du merveilleux voyage qui se dessine ....
Elle devrait vous suivre , et nous tous nous suivrons vos textes chère Lykan

un texte qu'on lit comme si l'on se promène sous la lune

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 31 mars 2009 à 13:47 Citer     Aller en bas de page

un magnifique texte, cher poète

vraiment superbe

amitiés

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1573 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 2 avr 2009 à 03:38
Modifié:  31 mai 2011 à 08:29 par Lykan
Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous, j'étais quelque peu absent et trouver tous vos messages à mon retour m'a rempli de joie !

***************************************************************

Guido,

On est sans doute toujours dans la ligne de mire de quelqu'un, l'important étant qu'il ne presse pas la gâchette trop tôt.

Merci pour ton passage !

***************************************************************

Hermaphrodite,

Je ne l'aurais pas mieux dit...
Quelle malédiction ce temps qui passe et nous enlève tout, jusqu'à finalement nous effacer.
Annihilation existentielle.

Mes amitiés, poète impeccable.

***************************************************************

Purdou,

Merci pour tes mots sous les miens.
Je ne les ai pas choisis ceux-là, ils n'ont pas été travaillés et sont venus spontanément en écoutant une chanson, "Follow me" de PAIN.

***************************************************************

Belzebuth,

Plus on est de fous, moins il y a de riz !

Merci pour ton passage !

***************************************************************

Citation de Marquise des Ombres
Me revoilà...

La nuit sera éternelle si elle désirée. La craindre mettrait fin à un mal délicieux qui nous enchaîne.

Une promesse de se soutenir, de s'emporter l'un et l'autre dans un monde nocturne pour respirer en rimes et parler en vers... se comprendre.

Moi, je n'en avais pas peur... mais dam, je crains que cet Astre n'ait pas réussi à achever l'autre, flamboyant, et ne me condamne au lever du jour.

Il n'y a qu'une seule manière de se suivre à la lueur d'une Lune triomphante... et une seule manière de survivre sous une Lune vaincue.

Merci encore, ami Lykan... votre voeu tend à faire écho dans un autre ciel, peut-être proche du vôtre.

Marquise


Marquise,

Douce Marquise...
Vous me gâtez dans vos commentaires en ce moment.
Oui, cette promesse implicite que nous nous sommes faite sera tenue. En vers et contre tous.

Condamnés à la lumière jusqu'à atteindre l'instant X, la limite écrite. Pour toujours. Et à jamais.

Il n'y a pas que nos cieux qui se rapprochent...

Bien à vous, ma très chère.

***************************************************************

Citation de pyc
J'aime beaucoup ce texte original dans sa mise en page, et aussi dans les images...celles du soleil et de la lune, qui sont pourtant souvent employées, gagnent ici en beauté de par la façon dont tu les as développé.
ce fut un très beau moment de lecture.
amitiés sincères.
pyc.



Pyc,

Je suis ravi que vous l'ayez aimé aussi celui-ci, beaucoup moins travaillé que d'autres.

Merci pour vos mots et recevez mes amitiés en retour.

***************************************************************

Citation de James
admiratif devant ce texte , c'est magnifique , et ces métaphores sur cette nuit éternelle ... un texte que j'ai lu plusieurs fois


merci Monsieur Lykan

amitiés
james



James,

Je dois dire Monsieur James également alors...
Des métaphores, oui, sans doute beaucoup mais ce désir fait partie de chacun de nous je crois...
Exister par la reconnaissance des autres.

Merci pour ton passage, James, c'est toujours un plaisir de te lire.

***************************************************************

Alex,

C'était donc toi !
J'avais bien senti une présence derrière moi, maintenant je sais qui c'était !

Merci pour tes mots et ton passage !

***************************************************************

Amendine,

Merci pour ton appréciation mais ce texte n'a pas été recherché du tout, plutôt spontané...
Comme quoi !

***************************************************************

Idou,

Ainsi j'aurais bluffé une personne bluffante ?
Quel paradoxe !

Merci pour ton passage et tes mots !

***************************************************************

Salammbô,

Ce qui est magique c'est que d'autres puissent trouver du plaisir dans les poèmes que nous laissons tous sur ce site...

Merci pour vos mots !

***************************************************************

Citation de Miroir



Noyer le soleil pour que la nuit lunaire demeure éternelle ...Vous nous faite rêver un beau rêve ,
Et qui dirait non et refuserai de te suivre , à moins qu'il ne se rende pas compte du merveilleux voyage qui se dessine ....
Elle devrait vous suivre , et nous tous nous suivrons vos textes chère Lykan

un texte qu'on lit comme si l'on se promène sous la lune


Miroir,

Vous savez bien combien j'apprécie votre présence, très spéciale pour moi.
Je suis plus qu'honoré par le fait que vous suiviez mes mots avec autant de fidélité.

Merci, sincèrement !

Mes amitiés, délicat poète...

***************************************************************

Clovis67,

Merci pour vos mots sous les miens et cette appréciation qui me comble...

Mes amitiés, voisin !

***************************************************************

steph le rire alarme ,

Merci, merci, c'est trop gentil !
Encore ? Normalement il y en aura un à chaque lune, jusqu'en septembre, c'est le défi personnel que je me suis fixé et je m'y tiendrai, sauf événement majeur...

***************************************************************

 
Amaranth

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
31 commentaires
Membre depuis
21 juillet 2008
Dernière connexion
22 septembre 2009
  Publié: 3 avr 2009 à 12:44 Citer     Aller en bas de page

J'ai tout simplement adoré mais cela m'a aussi inspiré ceci, désolée, ma vision est bien plus lugubre mon ami Lykan...


Suis-moi
Et emprunte ce chemin délicieusement parsemé de brisures de verre.
Elles sont ce qui reste de mon coeur jadis bafoué.
Suis-moi et donne moi la main
Elle porte encore les stigmates de ta dernière crucifixion
Ton agonie ne fut pas assez lente à mes yeux.
Viens, je t'emmène là où jamais tu ne pensais aller
Je sais que tu ne peux y résister, ta cadence d'automate
Ne fait qu'accroître la beauté du supplice que je te fait endurer
Ton âme sait, quant à elle, là où je te mène,
Ton sang frappe tes tempes d'une excitation irrépressible mêlée de dégoût
Ta terreur est perceptible et ton envie palpable
Je sais que tu ne renonceras pas à cette nuit éternelle que je t'offre
D'un geste sans pitié mais empreint d'amour
Je maintiendrai ta tête dans cette mer noire de mes sentiments déviants...

  Quand le jour se fait nuit et que mon sang se fige, tu plonges tes griffes dans ma poitrine pour en extraire mon coeur et le donner en pâture aux loups hurlants
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1573 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 7 avr 2009 à 13:52
Modifié:  23 mars 2012 à 17:47 par Lykan
Citer     Aller en bas de page

Citation de Amaranth
J'ai tout simplement adoré mais cela m'a aussi inspiré ceci, désolée, ma vision est bien plus lugubre mon ami Lykan...


Suis-moi
Et emprunte ce chemin délicieusement parsemé de brisures de verre.
Elles sont ce qui reste de mon coeur jadis bafoué.
Suis-moi et donne moi la main
Elle porte encore les stigmates de ta dernière crucifixion
Ton agonie ne fut pas assez lente à mes yeux.
Viens, je t'emmène là où jamais tu ne pensais aller
Je sais que tu ne peux y résister, ta cadence d'automate
Ne fait qu'accroître la beauté du supplice que je te fait endurer
Ton âme sait, quant à elle, là où je te mène,
Ton sang frappe tes tempes d'une excitation irrépressible mêlée de dégoût
Ta terreur est perceptible et ton envie palpable
Je sais que tu ne renonceras pas à cette nuit éternelle que je t'offre
D'un geste sans pitié mais empreint d'amour
Je maintiendrai ta tête dans cette mer noire de mes sentiments déviants...


Amaranth,

Je ne vous suivrai pas sur ce chemin.

Car ce que décrivent vos mots est terrible... D'une noirceur absolue.

Laissez-moi vous envoyer un rai de Lune pour éclairer votre pénombre, je ne peux guère faire plus.

Merci pour ce délicat cadeau que sont vos mots sous les miens. Cela me touche énormément...

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 8 avr 2009 à 18:10 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Lykan, je l'ai aimé ta prose, ma lecture était très intéressante, original comme écrit. Bravo..Okana tendresse...

  Nicole chaput. *Okana *...
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1573 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 14 avr 2009 à 03:15 Citer     Aller en bas de page

Merci, Okana, ton passage et ton appréciation furent appréciés !

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1573 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 16 sept 2009 à 14:23 Citer     Aller en bas de page

"Quand les âmes sombres nous offrent le soleil, comment refuser?"
Le soleil s'est noyé dans ces mots et c'est la lune qui
est offerte ici. Juste un reflet de soleil alors, pas plus.

"Moi, je suis toujours, pour voir."
C'est bien là l'erreur... Fatale parfois ! La curiosité se paie parfois cher...

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1573 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 3 oct 2009 à 07:31 Citer     Aller en bas de page

Citation de Hermaphrodite
La nuit éternelle ne cesse jamais lorsqu'elle appose son baiser premier sur notre destinée...

Lors de l'aube de notre naissance, elle s'avance en silence et nous enveloppe peu à peu...

Mais la Lune sait éclairer les âmes qui savent entendre la beauté de son chant et se nourrir de ses sagesses...


Ami Lykan, j'ai cherché le moment de plénitude qui me manquait tant et ce sont vos mots qui me l'ont apportée...merci pour ce délicieux partage...

Mes sincères amitiés.

Hermaphrodite.



Pour qu'aucun de ses mots ne meurent dans son acte d'autodestruction.

 
Pipa

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
850 commentaires
Membre depuis
22 février 2012
Dernière connexion
7 octobre 2019
  Publié: 23 mars 2012 à 11:13 Citer     Aller en bas de page

Tu es un personnage énigmatique qu il.me plais de découvrir au travers de tes ecrits.

La nuit et sa plénitude sont toujours trops courtes.

  la vie est belle, même si....
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1573 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 23 mars 2012 à 17:43 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pipa
Tu es un personnage énigmatique qu il.me plais de découvrir au travers de tes ecrits.

La nuit et sa plénitude sont toujours trops courtes.



Ne cherchez pas trop, certaines énigmes sont comme certaines équations : elles n'admettent aucune solution.

Un humble merci pour vos lectures.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1771
Réponses: 18
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Et ce, dans tous les domaines (Autres)
Auteur : Lacase
L'ultime Rappel (Tristes)
Auteur : Marquise des Ombres
Belle comme une rose...(12) (Amour)
Auteur : pyc
Ricochet lunaire [lykan/mystic] (Collectifs)
Auteur : Mystic4Ever
Chevalier sans étendard (Amour)
Auteur : Marquise des Ombres

 

 
Cette page a été générée en [0,0473] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.