Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 250
Invisible : 0
Total : 250
13163 membres inscrits

Montréal: 28 mai 21:09:05
Paris: 29 mai 03:09:05
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2013 (semaine 7) : "Ouroboros" :: Rien ne meurt car tout recommence... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 26 août 2013 à 03:33
Modifié:  25 mai 2014 à 08:17 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

Rien ne meurt car tout recommence
Comme le jour chaque matin
Dans l’obscurité qui s’avance
Pour renaître au matin qui vient.

Après l’hiver, naît le printemps,
Puis les jours éclatants d’été.
Quand il finit, l’automne rend
A l’hiver ses quartiers passés.

Même nos vies un jour trépassent
Nos corps se confondent à la terre
Sur le chemin, nos pas s’effacent
Et se mélangent à la poussière.

Mais nous renaîtrons pourtant
Par les enfants de nos enfants
Et par d’autres qui les suivront
Que jamais nous ne connaîtrons.

Ils auront un peu de nos rires,
Dans un geste, la ressemblance,
jusqu'au moment du grand silence
Quand disparaît tout souvenir

Je suis pour toujours le temps
De la mort et de la naissance,
La fin et le commencement,
Je suis l’éternelle espérance.



Sidonie 26 Août 2013


  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 26 août 2013 à 04:01 Citer     Aller en bas de page

Et la vie est un éternel recommencement ...Un fort beau poème tout en douce sagesse...

Alexandra

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 26 août 2013 à 10:09 Citer     Aller en bas de page

Après la lecture de vos poèmes élaborés...
(et 3 semaines de congés.. )
Merci pour vos gentils commentaires..


  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16336 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 26 août 2013 à 11:09 Citer     Aller en bas de page

ta tout résumé;
la vie est un éternelle recommencement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9400 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 26 août 2013 à 14:09 Citer     Aller en bas de page

En effet beaucoup de sagesse dans ce poème.

Bises
Catherine

 
_Shadow_


Carpe Diem ,Vis ta vie et sois le seul décidant !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
41 commentaires
Membre depuis
1er février 2013
Dernière connexion
8 mai 2016
  Publié: 26 août 2013 à 22:07 Citer     Aller en bas de page

Très beau!
-Shadow-

  L'espoir meurt en dernier
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 27 août 2013 à 03:04 Citer     Aller en bas de page

C'est un poème très touchant... C'est une bien belle lecture que j'ai faite ici...
Amitiés,
Ludo...


  Ludothum.
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 27 août 2013 à 03:05
Modifié:  27 août 2013 à 03:06 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

Merci à Mido, Cat ... et à Ludo (nos réponses se sont croisées...)
et à la très peu bavarde Shadow...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5472 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 27 août 2013 à 07:52 Citer     Aller en bas de page

Très touchant avec une belle écriture - j'aime beaucoup -
Amitiés
Yvon

  YD
KYRICE
Impossible d'afficher l'image
Proverbe arabe: L'oeil est un arc, dont les flèches atteignent toujours leur cible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
1151 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 août 2017
  Publié: 27 août 2013 à 10:20 Citer     Aller en bas de page

Pourtant, ils auront de nous, le rire
Ou la couleur de nos cheveux
La ressemblance dans un geste
Jusqu’à ce que l’on disparaisse
De tout souvenir.


C'est ce qu'on appelle "L'oubli"

Merci Sidonie pour votre très beau poème

Amicalement
jac

  jb
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 28 août 2013 à 04:15 Citer     Aller en bas de page

Yvon,
Kyrice .. Oui, cela s'appelle l'oubli...Et c'est tant mieux..
Car nous souvenons-nous de nos arrières-arrières-grands parents, que nous n'avons d'ailleurs pas connus ?
(en ce qui me concerne, j'aurais beaucoup de mal...
dispersés qu'ils étaient, aux quatre coins de l'Europe...)
Merci à vous deux.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
3967 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 28 août 2013 à 12:54
Modifié:  28 août 2013 à 12:54 par ballandine
Citer     Aller en bas de page




Quelle sagesse !

Ainsi va une plume sereine ...


  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 30 août 2013 à 03:47 Citer     Aller en bas de page

Merci Ballandine..

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 30 août 2013 à 17:34 Citer     Aller en bas de page

Une douce sérénité émane de ce poème où la conscience du temps rime avec une indéfectible espérance.

Blottie

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 31 août 2013 à 18:40 Citer     Aller en bas de page



La vie emporte des êtres remplacés par d'autres et le perpétuel recommencement du nouveau prend place...
Superbe Sidonie! La vie passe trépasse et recommence et tu l'as dit tout en douceur!


Amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 2 sept 2013 à 04:14 Citer     Aller en bas de page

Merci Blottie, Sybilla...

Je suis une indécrottable optimiste.. malgré tout !
Autant voir le verre à moitié plein..
Après nous, encore un peu de nous...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
314 poèmes Liste
2717 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 2 sept 2013 à 05:27 Citer     Aller en bas de page

Très beau

En sachant que toi Sidonie tu existeras toujours!
Je veux dire toi et ton évolution, tu es éternelle donc tu sais avant et tu connaîtras après ...

"Je crois à l'existence de l'âme éternelle "

Il faut juste avancer à son rythme évoluer, et devenir sublime...
Nous sommes des chanceux de pouvoir le savoir et surtout d'y croire...

"Âme mon avis au-delà c'est Dieu"

Bon revenons sur terre, je te souhaite une très bonne rentrée

Marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
5408 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 3 sept 2013 à 03:50 Citer     Aller en bas de page

Joli texte Sidonie.
Je ne suis pas certain d'être d'accord avec toi . Pour moi lorsqu'on est mort c'est pour longtemps.
Et ce sont les vivants qui, pour survivre après le choc effroyable d'un deuil, se raccrochent a ce qui n'est plus....
D'ailleurs il me semble que l'éternité pour le commun des mortels ne dépasse guère trois générations (sauf de discrètes exceptions). Cela dit j'ai adoré ton optimisme.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 3 sept 2013 à 04:03 Citer     Aller en bas de page

Merci Marchepascal
Je ne suis pas sûre de croire en Dieu, et je ne sais pas si l'âme éternelle est... héréditaire ..
J'aimerais tellement croire qu'il y a un après...

L'Oncle : " D'ailleurs il me semble que l'éternité pour le commun des mortels ne dépasse guère trois générations (sauf de discrètes exceptions)"
Et desfois, même pas...
C'est exactement ce que j'ai voulu dire..."On disparaît de tout souvenir" même si notre descendance garde quelque chose de nous..
L'éternel recommencement avec un peu de nous, mais sans nous...Et c'est tant mieux..
Je pense chaque fois à cette magnifique chanson de Linda Lemay ; la centenaire... pourvu que je n'y arrive jamais..à cent ans..
Biz à vous deux.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1894 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 8 sept 2013 à 17:35 Citer     Aller en bas de page

bonjour
j'ai aimé ma lecture et aussi celle des commentaires des uns, des autres, merci du partage

amitiés

  Critiques acceptées
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
1394 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 9 sept 2013 à 11:12 Citer     Aller en bas de page

poème très touchant écrit avec talent et fine sagesse.

Amitiés

Alweg

  alweg
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1680
Réponses: 23
Réponses uniques: 16
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0796] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.