Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 44
Invisible : 1
Total : 49
· La Brune Colombe · Dacie · Damon · Tychilios
13153 membres inscrits

Montréal: 25 févr 13:37:46
Paris: 25 févr 19:37:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: Sous les doigts de la nuit - Ashimati & Feudebelt Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
27 septembre 2019
  Publié: 20 oct 2012 à 20:34 Citer     Aller en bas de page

Sous les doigts de la nuit


Paradis d'écrivain, ton astre nous éclaire
Et accouche d'îlots au-dessus des murs gris
Où j'accoste souvent au milieu des débris
Des flaques rouge sang d'un soleil sursitaire
Étranglé par la nuit

J'ai, au seuil de mes mots, tracé à l'encre noire
Des pleins, des déliés pour raconter la mort
Angoisse et désespoirs, l'absolu réconfort
D'une âme sans couleur sous un ciel sans histoire
Étranglé par la nuit

Quand les heures soudain abandonnent leur ombre
Et font fleurir le vin dans mon sang désœuvré
Je suspends mon destin sur le cordon cuivré
Des instants à venir aux creux de la pénombre,
Étranglé par la nuit

Tour à tour je suis roi d'un empire fantôme
Quand la lune et ses rais m'inventent un palais
Rempli de cauchemars qui prennent le relais
Je deviens un pantin au centre de l'atome
Étranglé par la nuit

Mais quand la ville dort et que coule l'absinthe
Je libère les maux qui parcourent mes mains
Le temps s'arrête alors sans compter les demains
C'est ainsi que mon cœur déroule sa complainte
Étranglé par la nuit.


Ashimati et FeudeBelt
20 Octobre 2012

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Cookiss

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
403 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2011
Dernière connexion
23 décembre 2016
  Publié: 20 oct 2012 à 21:02 Citer     Aller en bas de page

J'ai bien fait de passé 'étranglé par la nuit' pour lire ce magnifique collectif.
Encore sous le charme d'un duo où la richesses des encres comme par magie se mélangent et s'accordent pour notre plus grand plaisir.
Merci
Cordialement
Cookiss

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
147 poèmes Liste
3361 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
12 décembre 2019
  Publié: 20 oct 2012 à 21:03
Modifié:  20 oct 2012 à 21:06 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

U break -et sauvé car ma connexion est revenue pour le moment- pour me poser ici. J'ai adoré...
Cela m'a mis en tête la chanson de sublime film "Night of the Hunter" de C.Laughton, qui est à la fois envoûtante et terrifiante.
Complainte de ce prédicateur criminel incarné par Mitchum, "hate" and "love" écrits sur les doigts de ses mains. Oui je sais je dérive sur une des mes passions^^ mais c'est ce que votre collectif m'inspire. Une dérive...au fil d'une rivière d'encre. Et puis, il étrangle la nuit.
et bravo, Feu et Ashimati.

Amitiés nocturnes...
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 24 oct 2012 à 04:05 Citer     Aller en bas de page

♥ ♫ ♪ ]♥ ♫ ♪ ]♥ ♫ ♪ .......... Feudebelt & Ashimati ........♫ ♪]♥ ♫ ♪]♥ ♫ ♪

Il en ainsi… Une évidence… Et ceci a été admirablement écrit… Beaucoup s’y reconnaîtrons et liront alors avec aisance cet écrit avec pleins d’images que se succéderont à chaque vers dans leur tête…
Les écrits sont comme une thérapie dirait une amie… Un constat qui n’est nullement un critique sévère…Prenez-moi, par exemple, et bien je sers des quatre fers en serrant ma plume entre les dents pour ne pas écrire noir…
(tout l'effet inverse)
Et ses deux plumes aériennes qui savent voyager de part en d'autres villes en ville et aussi dans les méandres de notre cerveau... Si ce n'est du multi facette, ça, alors je quitte lpdp...

...............ılılı.. Vitalic ♫ ♪ ..ılılı............

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
24 février
  Publié: 24 oct 2012 à 07:37 Citer     Aller en bas de page

J'avais pas eu le temps de passer mais je ne regrette pas d’être là, aujourd'hui car ce duo est de toute beauté...j'ai frémi sous les images libérées par ces mots....

Merci à vous deux....

Alex

 
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
27 septembre 2019
  Publié: 30 oct 2012 à 21:40 Citer     Aller en bas de page

Cookiss, Riagal, heak1925, Vitalic, Alex, nous vous remercions tous les cinq d'avoir franchi le seuil de cette nuit, refuge pour les uns, terreur pour les autres, trop longues ou trop courtes, qu'elles soient blanches ou noires, j'aime le reflet qu'elles donnent aux maux.
Amitiés et bises
Feu

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7271 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
19 février
  Publié: 31 oct 2012 à 11:13 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci à tous d'avoir pris le temps de vous arrêter sous ces quelques vers
Amitiés et bises
Thierry

 
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
3947 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
5 février
  Publié: 17 nov 2012 à 22:48 Citer     Aller en bas de page



Les maux éxarcébés à la nuit...

C'est une douleur profonde et angoissante qui taraude l'esprit...

La Spirale de ces vers ronge cette nuit troublée !

Et vos plumes nous libèrent en l'alcool des artistes....
qui n'ont plus rien à prouver.....


Superbe !

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
27 septembre 2019
  Publié: 18 nov 2012 à 17:48 Citer     Aller en bas de page

Ballandine,
La nuit troublée par les maux, ou les mots qui troublent la nuit?
dans tous les cas merci de t'être arrêtée et d'avoir aimé ces mots à maux (ou l'inverse ).
Amitiés à toi.
Feu

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
28 décembre 2019
  Publié: 31 déc 2012 à 15:37 Citer     Aller en bas de page

on ne peut même pas dire que vous êtes complémentaires, c'est une plume que vous maniez à deux, et sans qu'elle n'écrive de travers...
comment ne pas être épaté par tout ce que vous produisez, toujours avec qualité ?
La nuit est un moment à part, que j'affectionne beaucoup...alors un poème qui l'évoque, ça me plaît totalement !
amitiés chaleureuses et meilleurs vœux à vous deux.
pyc.

 
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
27 septembre 2019
  Publié: 7 jan 2013 à 06:49 Citer     Aller en bas de page

Pierre yves toujours touchée par les mots que tu laisses je te remercie d être venu par ici.
Amitiés
Feu

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1114
Réponses: 10
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0533] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.