Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 455
Invisible : 0
Total : 456
· Jean-Claude Glissant
13188 membres inscrits

Montréal: 18 jan 13:05:28
Paris: 18 jan 19:05:28
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: Iroise mon amour - Feudebelt et Ashimati Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
328 poèmes Liste
7268 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 25 sept 2012 à 20:56
Modifié:  25 sept 2012 à 20:59 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

Iroise mon amour

Assis là face aux vents, je contemple l’Iroise
Cette mer de tourments qui fait fleurir les pleurs
Quand le bleu et le vert deviennent bâtisseurs
D'un cimetière obscur sous la voûte turquoise
Qui semble si chétif aux souffles maraudeurs
De ces noroîts puissants, éternels voyageurs

Quand la sterne gémit sa rengaine narquoise
Protégeant les gréements, célestes convoyeurs
Sur ces terribles eaux aux esprits si vengeurs
Théâtre de malheurs à l'allure sournoise
Je ressens les embruns, les larmes, les sueurs
D'un peuple de marins endurci aux douleurs

Et la voix du jusant caresse mes entrailles
En faisant rejaillir mes plus noirs souvenirs
Alors je sens pointer en écume, mes failles
Qui m'entaillent l'esprit en millier de saphirs

Là j'ai laissé mon cœur perdu dans les nuages
Mais le ciel a volé tous le gris des menhirs
Je m'en vais loin d'ici, de roulis en tangages
En dérivant sans toi au large de Pen-hir

FeudeBelt et Ashimati
25 septembre 2012

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
461 poèmes Liste
22161 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 26 sept 2012 à 05:24
Modifié:  26 sept 2012 à 05:26 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Ah ! Cette mer d'Iroise, si belle et si puissante, tes vers m'ont fascinée, tant ils décrivent tes sentiments face à cette force indomptable, cette maîtresse de la nature
A; Stivell et J. M Caradec lui ont rendu hommage
J'aime le nom du phare " Le Petit Minou " ça se marie très bien avec" Iroise mon amour "
Redonne nous encore de belles poésies sur cette mer qui parfois peuple mes rêves, des rêves d'angoisse aussi, de peur qu'un " Amoco Cadiz " ne revienne
Bien amicalement ODE 31 - 17
Un coup de coeur pour ce poème
Merci aussi à FEUDEBELT

  OM
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15490 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 26 sept 2012 à 11:49 Citer     Aller en bas de page

"Là j'ai laissé mon cœur perdu dans les nuages
Mais le ciel a volé tous le gris des menhirs
Je m'en vais loin d'ici, de roulis en tangages
En dérivant sans toi au large de Pen-hir"...

Un très beau duo chers poète et poétesse...entre force des vents et douceur des sentiments...

Alex

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
757 poèmes Liste
22232 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 26 sept 2012 à 17:36 Citer     Aller en bas de page

Un poème aux accents hugoliens qui sent l'iode et le sel.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 27 sept 2012 à 02:05 Citer     Aller en bas de page


Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
20 août 2019
  Publié: 27 sept 2012 à 07:28 Citer     Aller en bas de page



¸.•´¸.•*¨) ¸.•*¨)...• ǿ. Feu et Ashimatiǿ•(¸.•´ (¸.•´ .•´ ¸¸.•¨¯`•.*

Je ne connaissais pas la mer d’Iroise… Et en apprenant ce qu’elle est, on peut dire, d’une façon un peu banale (avec mes excuses) que cette lecture se fait comme si on y était…

Cette mer est réputée pour être une des plus dangereuses d’Europe : en effet, elle est continuellement animée par de forts courants, parmi lesquels : le passage du Four, le raz de Sein, le passage du Fromveur... et ses nombreux récifs et écueils pour la plupart émergés à marée basse, rendent la navigation difficile…

Votre collectif donnent les images les plus fortes pour ressentir cette mer et ressentir ce qu'elle est vraiment... Une très belle inspiration pour y donner mots.

▁ ▂ ▃ ▄ ▅ ▆ ▇ViTΛLiC ▇ ▆ ▅ ▄ ▃ ▂_


  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
147 poèmes Liste
3361 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
12 décembre 2019
  Publié: 27 sept 2012 à 08:24 Citer     Aller en bas de page

On y est...j'en ressens la force ici, de cette mer d'Iroise à protéger pour profiter de sa tumultueuse pureté.


Amitiés à tous deux.

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
310 poèmes Liste
17926 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 27 sept 2012 à 13:53 Citer     Aller en bas de page

Pan la vague dans la gueule ! Un texte frais !

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
3940 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
12 septembre 2019
  Publié: 1er oct 2012 à 03:34 Citer     Aller en bas de page

Quel roulis ! Entre flot et jusant....Le mer d'Iroise nous dévore en sons et espaces....

Quel poème !

On s'y croirait !
Frisson et fascination !


à vous deux

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
328 poèmes Liste
7268 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 8 oct 2012 à 13:18 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous de votre passage sous ces quelques mots
Ravi que ce texte vous ai plu
Amitiés et bises
Thierry

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1261
Réponses: 9
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

La Nymphe de Septembre... (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.
(Autres)
Auteur :
La nuit tombe sur "il était une fois" Un Amour (Poèmes par thèmes)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Sous la lune (Autres)
Auteur : Marcel42

 

 
Cette page a été générée en [0,0461] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.