Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 15
Invisible : 0
Total : 17
· Obsidiane
Équipe de gestion
· Maschoune
13037 membres inscrits

Montréal: 16 nov 00:46:50
Paris: 16 nov 06:46:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2013 (semaine 1) : "Prétendre le contraire" :: Un simple avis sur la question Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 15 juil 2013 à 11:37
Modifié:  16 juil 2013 à 04:02 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

Tout propos empruntant le chemin d’un média
Va cheminer vers le cœur ou la raison
Offrant du vrai, du faux à départager ; là
Le cœur et la raison, peut-être, s’opposeront

Cœur ignore la raison, raison ignore le cœur
Constat, qui depuis longtemps n’est plus à trancher
Prétendre le contraire est souvent reflet d’humeur.
La vérité vraie se cache, refuse de tricher.

Se met en embuscade en vertu de patience.
Ce glisse dans l’éclat du regard, feu de lumière
Qui échappe au contrôle de la déchéance
Raison et cœur se retrouve dans sa litière.

Pour laisser au temps d’affirmer ou d’infirmer
Duplicité, faiblesse ou force du propos
Prétendre le contraire gêne ma manière de penser
Mais vous êtes libre d’entendre d’autres échos

  YD
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
13 octobre 2017
  Publié: 15 juil 2013 à 18:12 Citer     Aller en bas de page



C'est de la poésie de race pure ça !

J'aime !!

  Vers Cassés
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars
  Publié: 16 juil 2013 à 03:39 Citer     Aller en bas de page

Le thème est bien traité.
J'ai aimé.
Je ne mens jamais, c'est trop compliqué...
et prétendre le contraire.. Ben, tu entends ce que tu veux..
Amicalement.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
9 novembre
  Publié: 16 juil 2013 à 07:40 Citer     Aller en bas de page

YESSSSSSSSSSSS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Yvon, là c'est du corsé....

Je suis assez occupé cet après-midi... Je reviendrai ce soir pour commenter avec toi... Là, j'avoue à première lecture que je ne saurai pas te répondre... Je dois relire au moins dix fois pour le Cricri arrive à comprendre... Il est très lent parfois le Cricri...

Je vais revenir plus décontracté... Bien lire et comprendre... Et ensuite ça va blablater à mort !!!

Trop mortel !..........
Enfin, mes neurones vont être titillés... J'aime !!...





C&C

ps : Tu as raison... Ce sujet était à traiter sur un aspect général... Un sujet qui est plus matière à penser qu'une poésie, bien que je suis très curieux à découvrir toutes les poésies de cet éphémère...



  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 16 juil 2013 à 12:23 Citer     Aller en bas de page

Vers cassés, Sidonie

Merci de m'avoir laissé un petit mot

Chris

Pour t’éviter de fatiguer tes neurones, voici un cas concret : Avant toute chose mettons nous d’accord. Le cœur = l’irrationnel – la raison = le rationnel. Les deux sont irréconciliables.

Imagine : Tu rentres un soir du boulot bien fatigué naturellement, ta copine t’accueille « Bonsoir mon chéri, mon amour ta journée n’a pas été trop dure…. »
Pour toi, c’est le cœur qui reçoit l’information, pour ta copine c’est la raison car elle oublie de te dire que son après midi elle l’a passé avec ton meilleur ami a jouer à la bête à deux dos.

Question, qui pourra prétendre le contraire – le regard - les yeux ne savent pas mentir ils sont le lien entre le cœur et la raison.

Pour toi si ta raison doute ton regard sera soupçonneux pour elle son cœur va lui souffler ma fille tu exagères et son regard sera alors fuyant.
Les variations du regard ne sont pas forcément faciles à observer. Il y a de bons comédiens et de bonnes comédiennes. Mais le temps révèle toujours ce qui va prétendre le contraire.

Amitiés à vous trois
Yvon


  YD
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
9 novembre
  Publié: 16 juil 2013 à 13:00
Modifié:  16 juil 2013 à 13:09 par Chris-Charmeur
Citer     Aller en bas de page

Cher Yvon,

Je te remercie de ton cas concret (j'y reviendrai plus tard) car en toute fausse modestie , pour comprendre ne serait qu'un poil du sujet, je n'aurai pas arrêté à te laisser des commentaires en te disant "Vous pouvez répéter la question ????"...

Le fait de poser ce sujet est intéressant pour moi car il fait apparaître ce qu'on peut appeler dans un cadre général, je pense que tu seras d'accord avec moi, les émotions (... conscient/inconscient/psychisme : c'est la même chose). Le comportement de la femme sera le plus intéressant car elle va développer un refoulement et une résistance pour ne pas avouer., Donc par définition psychiatrique elle va développer une névrose. Lui le mari, avec sa journée de travail, il est aussi occupé avec ses névroses qui d'ailleurs sont quotidiennes. En effet, tout milieu plus ou moins agressif sont sujet à névroses.
Je n'imagine pas le traumatisme que cela pourrait provoquer chez l'homme. Ce trauma si il devient trop important, l'homme devra consulter chez un/une analyste (moi, je propose l'analyse thérapeutique Freudienne) , et prendre des médicaments (moi, je conseille le Xeroquel car il plus sujet à réguler les humeurs). A travers les séances, il découvrira sa vie sexuelle depuis son enfance (chez l'enfant on parle de découverte du plaisir dont le premier sera le complexe d’œdipe), et qui va ensuite à travers les affects perçus depuis son enfance le fonctionnement de son tout son psychisme. Le psychisme est construit dès l'enfance, une fois construit est à vie... Une petite remarque qui peut-être intéressante est que si la femme avoue à son homme et lui demande de fermer sa gueule, d'aller faire la vaisselle, et que l'homme accepte, alors la femme est peut-être atteinte de perversion narcissique... (ça je connais, c'est hyper méga cool !...)
Je pense que tu as compris quel est un de mes sujets de prédilection...

Donc, j'en reviens à l'exemple et qui contient en réalité toute la subtilité de ton commentaire (on pourrait dire qu'il est fait de façon subliminal)...
Moi, je dis que y'en a marre de considérer toujours les hommes courant les jupons alors que leur bonne femme est à la maison à torcher les mômes et faire la popotte...
Oui, Yvon, tu as raison.... Et tout ton commentaire porte là... La femme aussi aime se faire sauter en l'air, passer à la casserole, faire des trucs hyper cochon qu'elle ne fait jamais à son mari pendant que son mec est à la sécurité sociale en essayant de toucher ses indemnités de chômage !!......... Et, là ... Qui pourrait dire le contraire ? ...: Hein ? Franchement !...laugh

Merci Yvon... Tu es un chef !......



C&C

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Catwoman

Administratrice


« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
431 poèmes Liste
8317 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 17 juil 2013 à 02:51 Citer     Aller en bas de page

Hello,

J'ai bien aimé le traitement du sujet.

Pour le cas concret : une bonne analyse ? Mais c'est chiant à mourir. Si on s'aime encore, on s'explique et on continue ou pas si on ne s'aime plus on se quite. Pourquoi aller traiter chez le psy ce que nous pouvons exprimer ? Et c'est moi qui le dis, si, si.

Catherine

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 17 juil 2013 à 08:16 Citer     Aller en bas de page

Catherine

Merci d'avoir apprécié, je te rejoins, je crois que Chris. pousse le bouchon un peu loin. l'amour c'est tout simple on aime ou on n'aime pas dans ce cas rien ni fera. quand c'est fini, c'est fini. par contre il faut faire attention trop d'amour tue l'amour car il crée la dépendance et la dépendance est toujours négative pour l'harmonie d'un couple.

Amitiés

Yvon

  YD
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
9 novembre
  Publié: 17 juil 2013 à 11:52 Citer     Aller en bas de page

Citation de Catwoman
Hello,
Pourquoi aller traiter chez le psy ce que nous pouvons exprimer ?



Citation de YD
je crois que Chris. pousse le bouchon un peu loin



Oh oh !... Mon commentaire était pour prendre les choses en dérision..
Vous avez du vous apercevoir au ton (non?) que tout est à prendre à la renverse ... Que rien n'était sérieux... .
Rôôôô !...... Lalalala ... ..... Le méga séreux de Cath ...
C&C

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 17 juil 2013 à 12:30 Citer     Aller en bas de page

Chris

Il ne faut pas m'écrire de choses trop complexes, je suis tombé dans le sérieux alors qu'il ne fallait pas.... tant pis pour ma pomme.
Amitiés
yvon

  YD
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
9 novembre
  Publié: 17 juil 2013 à 12:59 Citer     Aller en bas de page

Citation de YD
Chris

Il ne faut pas m'écrire de choses trop complexes, je suis tombé dans le sérieux alors qu'il ne fallait pas.... tant pis pour ma pomme.
Amitiés
yvon



Chef Yvon...

Sur le point ci-dessous... Je t'assure.... J'étais vraiment sérieux..
Pouet Pouet Tagada Tsoin Tsoin...

Oui, Yvon, tu as raison.... Et tout ton commentaire porte là... La femme aussi aime se faire sauter en l'air, passer à la casserole, faire des trucs hyper cochon qu'elle ne fait jamais à son mari pendant que son mec est à la sécurité sociale en essayant de toucher ses indemnités de chômage !!......... Et, là ... Qui pourrait dire le contraire ? ...: Hein ? Franchement !...


Allez, j'y go (d'agneau)... Je laisse la place aux autres auditeurs..
La prochaine fois, moi aussi je ferai gaffe !... Promis juré!...



C&C

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
12834 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 22 juil 2013 à 17:38 Citer     Aller en bas de page



Je rejoins Catherine dans ses idées!!! Rien ne vaut une bonne explication franche et le dialogue!!!


Amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 26 juil 2013 à 11:25 Citer     Aller en bas de page

Sybilla

Merci d'avoir laissé la trace de ta lecture

Amitiés

yvon

  YD
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1012 poèmes Liste
16308 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
2 novembre
  Publié: 13 août 2013 à 10:09 Citer     Aller en bas de page

bonjour...

je tiens en premier lieu à saluer l'intelligence du texte en lui même, j'ai par la suite consulté les commentaires et je suis tombé sur celui ou tu dis que trop d'amour tue l'amour...ça m'a immédiatement fait penser à une chanson de Goldman, où il dit ceci :

"l excès en tout est un défaut "

Il m'est arrivé de me dire qu'il devait avoir raison, et à te lire, ça me parait à nouveau se confirmer !
quoi qu'il en soit, vos échanges méritent de l'attention, et je vous félicite.
amitiés très sincères à toi.
pyc.

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 30 sept 2013 à 11:20 Citer     Aller en bas de page

Pierre Yves

Il n'est jamais trop tard pour te dire que j'apprécie toujours tes commentaire. Merci encore

Amitiés

yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1103
Réponses: 14
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0591] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.