Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 507
Invisible : 0
Total : 509
· monthery · trapanel
13192 membres inscrits

Montréal: 5 juin 08:15:15
Paris: 5 juin 14:15:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Première Rencontre : autour de la glose (CC) :: Adieu Paris Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 15 juin 2013 à 02:59
Modifié:  15 juin 2013 à 03:30 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

C’était, je m’en souviens, sur les bords de la Seine
Dans ces matins brumeux qu’on vantait autrefois
Mais la ville avait froid et j’avais de la peine
Adieu Paris, adieu pour la dernière fois !

Mon amie m’a quitté à la pointe du jour
Je n’ai pas su, hélas, faire mentir les runes
Elles m’avaient prédit, pas de chance en amour
Je suis las d'encenser l'autel de la fortune.

Si je ferme les yeux, je revois la lumière
De mon Midi, là-bas, son soleil que je bois
Je sens monter en moi une douce prière
Et brûle de revoir mes rochers et mes bois.

Revoir enfin la mer, un lumineux matin
Et pouvoir rêvasser jusqu’à la pleine lune
Ô ! Retourner chez moi, sans femme qui contraint,
Où tout me satisfait, où rien ne m'importune.


Sidonie 15 Juin 2013

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 15 juin 2013 à 03:31 Citer     Aller en bas de page

Merci Swany... C'est trop..
J'espère que tu es spécialiste du genre...
parce que je doute sur matin et contraint..

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
5408 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 15 juin 2013 à 04:49 Citer     Aller en bas de page

Moi je suis aussi béotien que toi... Donc pour la forme je n'en sais rien
mais j'adore ton premier quatrain.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Bombadil

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
657 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2012
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 15 juin 2013 à 04:57
Modifié:  15 juin 2013 à 04:57 par Bombadil
Citer     Aller en bas de page

Loin d'être un spécialiste non plus mais, je tique sur prière, lumière. tu comptes pri-ère (2 pieds) alors que tu décompose lu-mière (2 pieds). Je ne sais laquelle des solutions est la bonne mais les deux devraient se compter de la même manière, non?

  Je suis Charlie
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 15 juin 2013 à 04:59 Citer     Aller en bas de page

Un tres beau ressenti , par contre sur la forme je ne suis pas experte

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 15 juin 2013 à 05:39
Modifié:  15 juin 2013 à 05:41 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

Merci l'oncle ... Béotien, je ne connaissais pas..
Merci Mystic..

Bombadil.. il est exact qu'on prononce pri-ière..
Mais du moment que les mots prière et lumière comptent le même nombre de pieds, je ne vois pas trop où se situe le problème...
Merci pour ta remarque...
J'espère que quelqu'un de compétent donnera son avis..
Il est où le spécialiste ?

Je reviendrai ce soir pour voir.. et commenter les autres..

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Bombadil

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
657 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2012
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 15 juin 2013 à 06:01 Citer     Aller en bas de page

Justement c'est le fait que tu leur comptes le même nombre de pieds qui me fait tiquer : soit tu comptes lu-mi-ère et pri-ère, soit lu-mière et prière (sachant qu'à mon avis, il n'y a qu'une seule solution qui est bonne, reste à savoir laquelle)

  Je suis Charlie
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 15 juin 2013 à 06:19
Modifié:  15 juin 2013 à 06:27 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup ce poème. Je ne suis pas spécialiste de la glose, en revanche, la prosodie, je m'en sors à peu près, et il y a des petits soucis.

D'abord, pour savoir le nombre de syllabes que doit avoir un mot en poésie classique (c'est au choix de l'auteur en néo-classique par contre), on peut s'en référer au Littré (une version en ligne est disponible).
http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/pri%C3%A8re : pri-ère
http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/lumi%C3%A8re : lu-mière
Donc aucun problème de ce côté !
(En fait, c'est généralement l’étymologie qui a décidé des diérèses ou non. Je ne sais plus exactement comment cela fonctionne, je me renseignerai.)

Il y a d'autres problèmes (très légers). D'abord dans le décompte des syllabes : en poésie classique un "e" muet ne peut pas être suivi d'une consonne sans être prononcé. Autrement dit : « mon amie m'a quitté » se prononcerait « mon ami-eu m'a quitté ».

Il y a ensuite quelques soucis sur les rimes.
Autrefois/fois : même famille, c'est quelque chose à éviter normalement.
runes/fortune : non-respect de la rime visuelle (c'est-à-dire que les mots rimés doivent finir avec les mêmes lettres – il existe cependant des règles d'équivalence)
matin/contraint : idem

On peut trouver un essai très intéressant sur la rime ici : http://darius.hyperion.over-blog.com/article-13242359.html

(Ce sont là des broutilles, mais la rubrique est faite pour ça aussi... sinon, comme je le disais, elles n'ont en rien gêné ma lecture, et je trouve le texte plutôt réussi.)

EDIT : autant pour moi, j'ai trouvé un tableau avec la prononciation des diérèses ou synérèses. Le voici : http://darius.hyperion.over-blog.com/article-essai-sur-la-dierese-et-la-synerese-56872451.html

 
Sacha M Franhof

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
142 commentaires
Membre depuis
13 juillet 2012
Dernière connexion
31 octobre 2016
  Publié: 15 juin 2013 à 06:21
Modifié:  15 juin 2013 à 06:25 par Sacha M Franhof
Citer     Aller en bas de page

Citation de Bombadil
Justement c'est le fait que tu leur comptes le même nombre de pieds qui me fait tiquer : soit tu comptes lu-mi-ère et pri-ère, soit lu-mière et prière (sachant qu'à mon avis, il n'y a qu'une seule solution qui est bonne, reste à savoir laquelle)


Je dirais plutôt que les deux solutions sont d'une part pri-ière [pRijɛR] et lum-ière [lymjɛR] et d'autre part pri-ère [pRiɛR] et lum-i-ère [lymiɛR]. Sachant que la première est tout à fait naturelle alors que la seconde demande deux licences poétiques, bien que cette dernière permette une rime suffisante, je trouve que le choix de Sidonie est préférable.

 
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7092 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 15 juin 2013 à 08:36
Modifié:  15 juin 2013 à 08:37 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

Un beau texte en ouverture de bal, malgré la contrainte du classique tu t'en es bien tirée (t'inquiète pas, les 'e' muets sont aussi ma bête noire).
J'aime beaucoup ce dans quoi tu m'as embarquée ici dans les images de fin.

Amitiés.
Feu

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
ChêneBourg
Impossible d'afficher l'image
C'est encore mieux quand c'est fait avec plaisir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
446 commentaires
Membre depuis
4 février 2013
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 15 juin 2013 à 09:22 Citer     Aller en bas de page


Un beau poème, J'aime.

Pour la forme ou le format, je laisse à d'autre le soin de le faire.

Amitiés poétiques.

Alain

 
Bombadil

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
657 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2012
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 15 juin 2013 à 11:33
Modifié:  15 juin 2013 à 11:33 par Bombadil
Citer     Aller en bas de page

Il semblerait bien que j'ai dit une connerie!
Vous m'en voyez tous honteux, confus et repentant!!!

  Je suis Charlie
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 15 juin 2013 à 14:00 Citer     Aller en bas de page

Merci Eliawe de tous ces renseignements et des références..
J'ai noté ce qui clochait..
Une très bonne idée d'avoir lancé ces rencontres
Merci Sacha... Pour être sincère, j'ai pas vraiment choisi
Feu et Chênebourg merci pour vos encouragements..

Bombadil.... je t'adore...surtout ne change rien...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
KYRICE
Impossible d'afficher l'image
Proverbe arabe: L'oeil est un arc, dont les flèches atteignent toujours leur cible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
1151 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 août 2017
  Publié: 15 juin 2013 à 14:18
Modifié:  16 juin 2013 à 00:17 par KYRICE
Citer     Aller en bas de page

En lisant les commentaires qui vous sont adressés, je ne peux pas éviter de penser à Léo Ferré.

Je suis très mal placé pour porter un jugement sur la poésie et ses poètes.

La Poésie, selon Léo Ferré

Les écrivains qui ont recours à leurs doigts
Pour savoir s'ils ont leur compte de pieds
Ne sont pas des poètes
Mais des dactylographes


Sido

Je pense que pour aimer Paris, il faut savoir "La Regarder" sur toutes ses facettes. C'est une ville fascinante, pour qui sait choisir le moment et l'heure d'aller lui faire une petite visite. Dans le calme du matin, même brumeux, l'atmosphère est enivrante, que ce soit sur ses bords de Seine, ou dans ses petites rues inconnues du grand public, surtout ignorées des hordes infernales du tourisme de masse. Alors s'installe une sorte de communion, de ferveur, qui ne peut pas nous laisser indifférents.

Je risque de vous décevoir, chère Sido, mais quitter Paris pour la Côte d'Azur, me semble d'une infidélité flagrante. Quitter une vieille compagne, avec qui on a peut être été heureux, mais que l'on a peut être pas su aimer, et être attiré par une nouvelle maîtresse à l'apparence ensoleillée, relève du fantasme et ne peut apporter que tristesse et déceptions.

Chère Sido, avec tout le respect que je vous dois c'est tout le bien que je vous souhaite...
Merci quand même pour ce poème, qui ne m'a pas fait rêver
Très amicalement

Aurevoir

  jb
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 15 juin 2013 à 15:20 Citer     Aller en bas de page

Sidonie, "ce qui cloche" à prendre avec des pincettes, quand même... ça ne "cloche" qu'en classique, et si l'exercice est intéressant, toute rupture avec l'ordre établi n'est pas forcément un tort.

(Je suis d'accord avec Léo Ferré, il ne faut pas compter, mais prendre le rythme, et alors... l'oreille et l’œil - dans une moindre mesure - suffisent. Mais avant de le prendre/l'entendre/l'écrire... un peu de dactylographie me semble nécessaire.)

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 16 juin 2013 à 02:18 Citer     Aller en bas de page

Eliawe…
Je crois bien que je continuerai à écrire, comme je sais, avec des pieds bots, et pas tout-à-fait en classique. Tant pis.
Merci pour nous avoir beaucoup appris.

Kyrice
Tu me vouvoies, ça m'intimide...
Les commentaires et les critiques… Ca fait partie du jeu, car c’est un jeu, ces rencontres sur les formes poétiques pour mieux les connaître.
J’ai aimé participer. J'essaierai de participer aussi les prochaines fois.
Bien sûr, que j’aime Paris. Je connais cette ville pour y être allée plusieurs fois par an et cela pendant des années. Chatou et sa foire à la brocante (et aux jambons), les puces de Saint Ouen, le quartier du marais où nous étions hébergés par un couple d’amis parisiens, les sorties le soir, les « rigolades », les réveils le matin tôt, très tôt…pour aller bosser.
Que de souvenirs, que de bons souvenirs, tu remues là...
La côte d’Azur recèle aussi de biens beaux trésors à découvrir, de belles ballades à faire, surtout l’hiver..loin de la cohue de l'été...
Mais je crois que le lieu où nous sommes nés, où nous avons passé la première partie de notre vie, peut être la plus heureuse, aura toujours la préférence dans nos cœurs, toujours et c’est bien.
Pour toi, c’est Paris. Pour moi, c’est Marseille incontestablement.
Bien amicalement à toi.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14080 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 16 juin 2013 à 02:23 Citer     Aller en bas de page

Jolie Sidonie, écrire avec un cadre classique n'est pas chose facile. On risque de se perdre en se glissant dans le mots des autres. J'ai aimé te lire ma douce et reconnaître ton écriture.
C'est un poème que j'aime.

 
Fleur de jasmin Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
361 commentaires
Membre depuis
28 juillet 2010
Dernière connexion
19 décembre 2019
  Publié: 16 juin 2013 à 16:11 Citer     Aller en bas de page

Mais la ville avait froid et j’avais de la peine
J’aime bien, au plaisir de vous relire.

  témoin du bonheur calme
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 16 juin 2013 à 18:09 Citer     Aller en bas de page

Pour moi, il chante bien ce poème et il n'a aucun problème de pieds !
Il me donne des envies de quitter la brume parisienne moi aussi, pour revoir enfin la mer, un lumineux matin...
J'aime beaucoup.

Blottie

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 17 juin 2013 à 10:42
Modifié:  17 juin 2013 à 13:12 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

Magali, Fleur de Jasmin, Blottie, Lys,
Merci pour vos encouragements…
Au plaisir d’encore vous rencontrer, sur d'autres textes.
J’ai quand même retenu, pour « ma » glose
Rimes autrefois/dernière fois….. Même famille
Rimes matin/contraint….. Familles ennemies (mais ça je m’en doutais)
Rimes runes/fortune….. Familles mal vues
Amieeuuu :. le e doit être pris en compte (pourtant à Marseille, les e ne sont pas souvent muets)
Lys, pour le mot rêvasser, j’ai beaucoup hésité, mais je n’ai pas trouvé un autre mot qui « colle » mieux au texte
Je laisse tel quel...Je préfère ne pas modifier… J’ai peur que ça devienne pire…

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 20 juin 2013 à 11:14 Citer     Aller en bas de page

Je trouve ton poème très agréable à lire et de suite on suit le cheminement de tes états d'âmes...quant à la glose..je suis toujours entrain de me poser la question: quelle en est la structure...rien compris...

Alexandra

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2137
Réponses: 28
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1007] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.