Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 419
Invisible : 0
Total : 421
· ori · Argynne Aphrodite
13154 membres inscrits

Montréal: 25 févr 18:48:10
Paris: 26 févr 00:48:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Par les pores des ports Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 29 mars 2005 à 05:53
Modifié:  4 juin 2009 à 09:13 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

J'ai joué à l'amour
en lançant quelques dés
numéros, petits tours
par le sort rejetés.

J'ai joué à l'amour
ce grand jeu de la vie;
on mise sur toujours
puis on change d'avis.

Flambé à ce bûcher
aux aguets d'une flamme
aimé, disant, encore
et médisant mon âme.

Mes pas mis dans leurs pas
d'un chemin bouche en coeur
j'ai mordu leurs appâts
innocent mais sans peur.

J'ai dormi mille nuits
dans des milliers de ports
où je trompais l'ennui
ressuant de mes pores.

Reçu mille baisers
en accueillant leur dard
la marque déposée
de ces amours fouettards.

J'ai pleuré pour des prunes
pour le coeur d'une blonde
sur le corps d'une brune
redessiné le monde.

Elles donnaient en gage
l'atout de leurs atours
je me mettais en cage
puis balayais la cour.

J'ai joué à main-mise
même parié gros
comme cul et chemise
pour toucher des grelots.

Même mimé la mort
en embrasant ma vie
dans l'âtre du remords
consumé mes envies.

Un soir j'ai fait tapis
pour des yeux pers catins
pris mon pied puis tapi
pris gadin au matin.

Tant battu la chamade
que mon coeur courbatu
a fui au vent nomade:
mirages, convaincu.

Fui ces belles fatales
sans âme à l'intérieur
pris leur beauté vénale
pour un trou de laideur.

J'ai gagné, j'ai perdu?
qu'importe j'ai aimé
ces amours éperdus
que je ne sais nommer.

J'ai vécu en aimant
et j'aimerai encore
en mourant en amant
au chevet de vos corps.

JC.ELOY 28/29/03/2005

 
Kri

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
2779 commentaires
Membre depuis
5 mai 2002
Dernière connexion
16 novembre 2015
  Publié: 29 mars 2005 à 06:11 Citer     Aller en bas de page



Super

franchement rien a dire dautre

 
Troublemind


«Folie n'est pas déraison, mais foudroyante lucidité.» [ Réjean Ducharme ]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
356 commentaires
Membre depuis
18 décembre 2004
Dernière connexion
25 mai 2014
  Publié: 29 mars 2005 à 07:02 Citer     Aller en bas de page

Du grand art dans la catégorie " je vis ce que j'écrit "

Amicalement

Troublemind

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 29 mars 2005 à 07:39 Citer     Aller en bas de page

Salut Krishnaval et Ambre
Merci a vous deux.
je suis content quand les gens aiment et je m'en fous quand ils n'aiment pas conclusion le rimarien toujours content
euh................
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 29 mars 2005 à 07:41 Citer     Aller en bas de page

Rompez matelot, je vous dispense de quart a part celui de vin.
merci Valter
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 29 mars 2005 à 07:52 Citer     Aller en bas de page

Salut troublemind et saphariel

Merci pour vos commentaires et troublemind c'est pas 100% autobiographique, pas trop loin de la verite.
A+
JC

 
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 29 mars 2005 à 08:44 Citer     Aller en bas de page


Je me prosterne mon cher ami, une très belle oeuvre !
C'est très Rome-antique !

Bien à toi !

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 29 mars 2005 à 08:49 Citer     Aller en bas de page

Salut Bélial,
oui de l'arome en tic
et quelques vers en toc!
merci à toi
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 29 mars 2005 à 08:52 Citer     Aller en bas de page

AH BEN SI!

avec la même flamme que dans tes vers!
merci Ombrage

 
L'intrus


L’âme des morts hurle dans mes mots…
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
226 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
31 octobre 2005
  Publié: 29 mars 2005 à 09:14 Citer     Aller en bas de page

T'es génial, un géni bestial...

Euhm, c'est comme ça que tu fais dis?

Chapeau bas, trés bas..

L'intrus

  Moi? C'est vous en moi, mais pas comme vous...
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 29 mars 2005 à 09:19 Citer     Aller en bas de page

Relevez vous mon cher
et prenez donc ce verre
mettez votre chapeau
et allons boire un pot!

Merci de ton intrusion si amicale
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 29 mars 2005 à 09:24 Citer     Aller en bas de page

Tu as très bien résumé Marc
à part ce dicton con qui dit:
pas de chance au jeu chance en amour
c'est un peu ce que disait Coluche
il y a ceux qui ont l'embarras du choix
et les autres qui n'ont que l'embarras!

Merci à toi
JC

 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
226 poèmes Liste
4118 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
22 février
  Publié: 29 mars 2005 à 10:32 Citer     Aller en bas de page

Ca tourne comme la grande roue de la vie avec ses hauts et ses bas... mais même si on a parfois un peu le vertige, le monde est si beau de là-haut...


Myo

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 29 mars 2005 à 11:15 Citer     Aller en bas de page

Merci,

A la fine fleur des rimes qui donne du bonheur
A ce gentil oiseau battant des ailes comme un coeur!
jc

 
GENTLEMAN


Il n'y a pas plus beau poème que les mots
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
2490 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2004
Dernière connexion
4 octobre 2017
  Publié: 29 mars 2005 à 12:03 Citer     Aller en bas de page


Bravo JC,

La marine marchande est fière du don de votre corps
......dans chaque port !


Superbe!

Amitiés
Joël

  ..Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains,transforme-les en caresses..[Jacques Salomé]
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 29 mars 2005 à 12:07 Citer     Aller en bas de page

Je te jure Joel, je n'ai jamais marchandé mon corps, les mauvais marchands disent que la lie reste en fond de cale!
amitiés
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 29 mars 2005 à 12:39 Citer     Aller en bas de page

Un père noel ou imperméable, c'est un impair ce commentaire
je suis poète au pair Pascal, loufoque les jours pairs et mêmes les jours sans paire, en fait tout ça c'est dla faute de mon père et ma mère z'ont foté un jour ça fait 49ans qu'il en payent mes impairs, s'il était là mon père dirait ya des paires de baffes qui se perdent et si j'avais les C.
moi j'lui dirais j'préfère une bonne paire de ??????????
MERCI PASCAL
a+

 
atouthasard


La vie est écrite dans les mots c'est mon trésor et mon tombeau (Gilles Vigneault)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
1534 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2004
Dernière connexion
13 juin 2013
  Publié: 30 mars 2005 à 11:45 Citer     Aller en bas de page

j'ai aimer

Amitiés Réal

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 30 mars 2005 à 17:12 Citer     Aller en bas de page

Merci Réal
amicalement
jc

 
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 31 mars 2005 à 21:12 Citer     Aller en bas de page

Et "JC" (tu permets)?
J'aime beaucoup quand tu mets beaucoup plus de subtilité dans tes poèmes, les jeux de mots sont toujours là, mais plus discrtes et ça se lit comme un charme...
J'ai beaucoup aimé celui-ci!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 31 mars 2005 à 22:31 Citer     Aller en bas de page

Salut Log

Je suis d'accord avec toi, c'est ce que j'etais en train d'ecrire a Kansuke pour lui dire d'essayer de ne pas aller trop loin dans les jeux de mots, c'est plus fort que moi, quand deux mots sont mis ensemble je ne les lache pas avant d'etre sur que plus rien n'est possible qu'ils sont alles au bout du jeu.
merci Log de ta remarque tres pertinente et juste.
A+
jc

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 10604
Réponses: 31
Réponses uniques: 13
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0675] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.