Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 627
Invisible : 0
Total : 628
Équipe de gestion
· Emme
13158 membres inscrits

Montréal: 28 févr 10:50:16
Paris: 28 févr 16:50:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: l'étoile de trop Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 23 mars 2005 à 08:45
Modifié:  15 déc 2009 à 11:51 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Le corps dans la toile et la tête en étoiles
je me suis mis à compter:
Au début c'était pour du beurre:
j'avais compté la belle, celle des miséreux
et compté un peu trop sur ma bonne
étoile.
Alors j'ai recompté, pour de bon, il y en avait
toujours une de trop!
Je me suis réinstallé à mon compte, il y avait toujours
cette étoile filant vers un ciel de mauvais coton noir:
Quel est donc ce ciel ingrat, accouchant d'une étoile
sans le moindre faire-part, le moindre signe astral.
Avant d'incriminer un quelconque dieu,
j'ai compté, recompté et recompté, vérifié, revérifié
tous mes livres de contes,
j'ai décompté ma belle et celle des miséreux,
décompté les trois étoiles sur ma bouteille de cognac
décompté les toiles de maîtres que je voyais dans le ciel,
il y avait toujours une étoile de trop;
une comme un énorme oiseau avec deux ailes et un gros nez,
alors je me suis dit qu'il y avait des gens dans le ciel
qui agitaient des mouchoirs blancs comme pour se rendre,
peut-être même que là, à l'intérieur de cette étoile tout en clins d'oeil,
un homme est amoureux qui compte les minutes
trop impatient d'atterrir pour s'écraser sur la bouche de sa bien-aimée;
voilà, je l'aperçois, il est si impatient qu'il ouvre une lourde porte
et se jette dans le vide, descend en piqué sur son étoile, sa proie.
Peut-être même que dans cet oiseau au gros nez, le pilote est amoureux,
qu'il a plus d'un tour dans son manche et un peu trop de plomb dans l'aile,
si impatient de poser sa carcasse rutilante qu'il en oublie de sortir le train;
oubliant que la mort n'est pas comme un pneu: nul ne peut en réchapper!
Oui ,la certitude est mienne, il y a de l'amour zélé volant dans le ciel
et de l'amour au sol aussi, là, dans cette aérogare bondé
parmi ce flot de gens pressés, il y en a au moins une amoureuse,
je la cherche, je l'épie, je la trouve, voilà elle est debout devant l'immense vitre
elle a les yeux accrochés aux étoiles, les deux mains sur la vitre et le coeur noué,
elle ne sait pas encore que son amour est tombé du ciel, elle est sur un nuage,
elle ne sait pas encore qu'elle va devoir remballer ses baisers
et déclencher le plan orsec des larmes.
Je renonce à compter en me disant
qu'en amour il ne faut pas compter.

JC.ELOY 22/03/2005

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 23 mars 2005 à 09:10 Citer     Aller en bas de page

Merci Romain,
je ne sais pas, je ne crois pas si tu regardes bien je mélange le loufoque, l'amour et celui ci n'est pas très gai comme poème d'amour peut-être que tu fais allusion aux derniers poèmes sur la nature, torrent et le vieux chêne
amitiés
jc

 
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
6591 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
24 février
  Publié: 23 mars 2005 à 09:41 Citer     Aller en bas de page

Toujours ces jeux de mots, et ce mélange de loufoque et de "sérieux", mais quel contenu dans chacun de tes textes!
Une nouvelle fois je suis enchanté par ma lecture.
En tout cas tes textes ne seront jamais de trop, eux.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 23 mars 2005 à 09:48 Citer     Aller en bas de page

Merci Patrick
amitiés
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 23 mars 2005 à 10:15 Citer     Aller en bas de page

Très bien vu Hyperion
c'est exactement ça, je ne vois pas bien ce que je vais pouvoir dire aux autres maintenant.
bien à toi
jc

 
Kri

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
2779 commentaires
Membre depuis
5 mai 2002
Dernière connexion
16 novembre 2015
  Publié: 23 mars 2005 à 10:46 Citer     Aller en bas de page

ENORME

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 23 mars 2005 à 10:49
Modifié:  23 mars 2005 à 10:53 par rimarien
Citer     Aller en bas de page

Plus de 15cms, je suis vraiment con!
jc

 
Kri

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
2779 commentaires
Membre depuis
5 mai 2002
Dernière connexion
16 novembre 2015
  Publié: 23 mars 2005 à 10:55 Citer     Aller en bas de page



je savais que tallais mordre a l'appat

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 23 mars 2005 à 11:04 Citer     Aller en bas de page

et dis ton ptit emotpticon on dirait qu'il est essouflé, d'ailleurs ça n'a rien à voir avec une étoile en trop là c'est une case en moins:

l'homme halète au lit et la femme






















aux seins pardi!!!!!

bon comme tu sais maitenant je crois que je peux conduire un airbus ou un 747 car après plus de deux mois ici j'ai enfin trouvé quasiment tous les boutons dont celui ci
ben oui je nomine mon commentaire pour allaitement abusif
A+

mordu ou pas j'ai pas eu la r"éponse

 
GENTLEMAN


Il n'y a pas plus beau poème que les mots
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
2490 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2004
Dernière connexion
22 octobre 2019
  Publié: 23 mars 2005 à 15:07 Citer     Aller en bas de page


Faire sourire et rire avec de bons mots,des jeux de mots
en décrivant une cata!
Il n'y a bien que toi JC !

Bravo pour l'exploit!

Amitiés
Joël

  ..Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains,transforme-les en caresses..[Jacques Salomé]
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
5968 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
19 décembre 2018
  Publié: 23 mars 2005 à 15:47 Citer     Aller en bas de page

L'Amour dans toute sa machiavélique splendeur. J'ai adoré cette façon dédramatique de voir les choses!
Et surtout "

elle ne sait pas encore que son amour est tombé du ciel, elle est sur un nuage,
elle ne sait pas encore qu'elle va devoir remballer ses baisers

Tout est dit là-dedans! J'ai aimé ma lecture!

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 23 mars 2005 à 17:24 Citer     Aller en bas de page

Tous des méchants, tous j'ai la liste des derniers méchants
et méchantes qui profitent de ce que je dors profondément pour venir se paffer de rire sur mes poèmes d"amour en plus très tristes, dramatiques, cette pauvre Solange à l'aérogare tout le monde en rit, pour ben je va faire comme tout le monde alors!
Oui les Pascal, Marc Yvano, GENTLEMAN, et cet oiseau au gros nez qui est toujours MDR, il n'y a que Krishna à avoir compati à mon chagrin incomensurable!
bisous à tous ces ingrats
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 23 mars 2005 à 18:31 Citer     Aller en bas de page

Je reviens avec mes gros sabots pas sur la pointe des pieds ni appats de loup mais il y a ici un petit blanc-bec qui m'a traite de vieux, il se reconnaitra je ne suis pas pour la delation il s'appelle Marc avec deux chiffres, je n'en dis pas plus sinon vous allez trouver et la ca devient de la delation alors Marc pour ta peine comme pour Krishna tu me feras cent lignes de;

On ne traite pas un vieux con de vieux, execution,




A mon avis dans peu de temps ya plus d'emoptit-con en stock chez LPDP, rupture de stock a cause d'un rimarien qui a trouve grace a une mesange comment con faisait
bon je pars ou? ailleurs
Salut San marco
jc

 
Jocsim
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
886 commentaires
Membre depuis
30 mai 2004
Dernière connexion
12 décembre 2015
  Publié: 23 mars 2005 à 20:13 Citer     Aller en bas de page

Une fois de plus tu as fait la démonstration que ton style a du pouvoir, tout autant que les rimes! Un suspense créé en quelque mots et, sous des apparences loufoques, une dramatique qui prend place. Et quel dénouement!

Rimarien, bravo!
Pas nombreux sont ceux qui peuvent faire ça.

Jocsim

  La tendresse est princière; je veux être son roi.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 23 mars 2005 à 21:58 Citer     Aller en bas de page

Salut Jocsim
ca me fait plaisir quand tu dis, en plus toi l'artiste de la rime que ce style peut avoir un pouvoir autant que la rime, m'enfin la belle rime c'est quelque chose quand meme non?
amicalement
jc

 
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 24 mars 2005 à 07:43 Citer     Aller en bas de page

Formidable prose, cher rimarien, et malgré toutes ses étoles décomptées que tu n'arrrives plus à compter, on se laisse prendre par tes amours dénombrés, l'amour idéal rencontré dans cette gare bondée est la plus étoilée de toutes ces étoiles racontées!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
226 poèmes Liste
4118 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
25 février
  Publié: 24 mars 2005 à 08:32 Citer     Aller en bas de page

Rimarien... ton cerveau est une cocotte minute

Et quand tu laisses s'échapper la vapeur, voilà le résultat.
Un écrit qui nous entraîne sur des chemins où se mèlent le merveilleux, les rires et les larmes...

Il fait bon te suivre...

merci
Myo

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 24 mars 2005 à 11:22 Citer     Aller en bas de page

Salut Lograth,
merci pour aimer cette prose qui sans vouloir atteindre le firmament de la rime n'en donne pas moins un peu d'émotion, et là est mon plaisir!
amicalement
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 24 mars 2005 à 11:31 Citer     Aller en bas de page

Salut Myo ma ptite cocote en papier

Alors comme ça le rimarien c'est à voile et à vapeur alors va pour la peur, j'adore quand tu viens me voir Myo, un jour on se donnera rdv dans un hamman, je ferai de la vapeur
tu feras la cocote, on se f'ra des pommes à la vamp heure!
désolant, je suis vraiment désolé, ici il est 1H30 am, et je ne suis pas en état de répondre autre chose que des conneries, ce qui me rassure c'est que demain ça sera pareil, la contance Myo, je suis constant!
merci
A+
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 24 mars 2005 à 11:42 Citer     Aller en bas de page

Bonjour ma ptite Mésange

les moderatorts toujours disent qu'il faut grouper les commentaires, moi je ne suis pas d'accord , c'est une façon de dire n'importe quoi à n'importe qui, on commente un de mes poèmes et je ne vois pas pourquoi je vais faire un package pour remballer tout ce beau monde, les commentaires pour moi c'est aussi important qure le poème lui même, le jour où plus personne ne viendra me voir je serai malheureux et je m'en irai, ça fait plus de vingt ans que j'attendais ce genre de situation où je puisse dialoguer avec des gens qui écrivent comme moi, qui réagissent comme moi, j'ai préché dans le désert pendant des années, personne ne m'écoutait, ici je suis heureux, certains n'aiment pas , d'autres aiment, je suis heureux de pouvoir partager enfin mon écriture.
Derrière les mots ma ptite mésange j'ai bien peur qu'il n'y ait plus grand-chose, peut-être d'autres mots moins habillés c'est tout!
je t'embrasse
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 26 mars 2005 à 11:17 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Mathilde

Je ne te vois pas souvent sur le site, mais tes petites visites impromptues me plaisent en plus pour me dire que tu aimes, ça me fait plaisir.
bien à toi
jc

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 7522
Réponses: 27
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0671] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.