Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 30
· Bernylys · Lise · josette · Lullaby · Catwoman
Équipe de gestion
· heak1924
12349 membres inscrits

Montréal: 30 juil 09:07:31
Paris: 30 juil 15:07:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Le coeur seul, Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
18 février 2013
  Publié: 6 sept 2006 à 06:38
Modifié:  3 avr 2010 à 11:42 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Le coeur seul,



Mon coeur se perd, s'étouffe
Échoué dans ce monde aux multiples faussetés
Il se cache dans un gouffre
Là où rien ne pourra le blesser ;

Pourtant, le solitude l'atteint
Ce vide incessant, comme un déchirement
Où les souvenirs vont et viennent
Remémorant les temps d'avant.

Affolé dans ce noir, ne sachant où regarder
Mon coeur ralentit ses battements
Comme un désintérêt, un laisser aller
De ne plus trouver de place pour les sentiments,

Ceux que j'ai accordé avec négligence
Puisqu'à ce jour tout n'est que mensonges et lâcheté
D'être attachants révélant une trop grande méfiance
A qui j'ai offert amour ou amitié.

A présent, mon coeur est seul par choix
Est-ce le bon ou une erreur ?
En plus personne je ne crois : ni en eux, ni en moi
Je me suis fait piéger par la peur !

Je pleure cette intense souffrance
Mais je me l'inflige pour qu'elle cesse
A force d'acharnement tout devient insouciance
Les mots et les actes ne me blessent ;

Mon coeur ne s'ouvrira plus jamais
Pas en cas d'inconscience
Trop donner finit par le blesser
Aujourd'hui il n'est que méfiance !

La clé de ce coeur est bien cachée
Seuls ceux qui me dévoileront
Trouveront en moi les émotions
Qu'ils feront revivre par leur sensibilité.




  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
lunatique


¤Dans la solitude de l'automne je suis ton ombre¤
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
884 commentaires
Membre depuis
21 février 2006
Dernière connexion
4 juillet 2012
  Publié: 6 sept 2006 à 06:47
Modifié:  6 sept 2006 à 06:51 par lunatique
Citer     Aller en bas de page

Triste poème...mélange de tristesse, de désarroi, de colère et de desespoir
J'ai beaucoup aimé!!!

"Mon coeur est enfermé dans une boîte fermé à double tour la seul clé qui l'ouvre est la sincérité de tes sentiments"


¤amitié greenheart¤

  I will be right here waiting for you...
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
18 février 2013
  Publié: 6 sept 2006 à 06:51
Modifié:  6 sept 2006 à 06:53 par °Atalanta°
Citer     Aller en bas de page

Merci ma petite Poussinette pour ce gentil commentaire ! Je ne sais trop quoi te dire de plus...

Mes amitiés***

------------------------------------------------------------------------

"Greenheart", merci d'être passé me lire et merci pour ton commentaire.

Je suis contente que mon texte t'ai plu !

Au plaisir.
Amicalement***

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
ptitbout2004
Impossible d'afficher l'image
Loin des yeux, près du coeur
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
38 commentaires
Membre depuis
30 mars 2006
Dernière connexion
19 février 2007
  Publié: 6 sept 2006 à 07:15 Citer     Aller en bas de page

ton poème est très beau,
je ressens la même chose en ce moment,
ma copine vient de me dire que c'est fini,
maintenant la clés de mon coeur je l'ai caché et il faudras tu temps avant que je parvienne à la ressortir.
bisous et continu ainsi, tes textes sont très beaux

amitié,
Ptitbout2004

  ptitbout2004
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
18 février 2013
  Publié: 6 sept 2006 à 07:20 Citer     Aller en bas de page

Merci "ptitbout2004" pour ton commentaire, contente que tu aies apprécié ta lecture.

Au plaisir.

Amicalement***

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
18 février 2013
  Publié: 6 sept 2006 à 08:03 Citer     Aller en bas de page

Touchée... Émue... Pas de mots pour en dire plus !

Merci ma douce Maryjo...

Mes sincères amitiés***

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
mangoo
Impossible d'afficher l'image
Le coeur a ses raisons que la Raison ignore... (Pascal)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
79 commentaires
Membre depuis
25 juin 2006
Dernière connexion
10 mars 2008
  Publié: 6 sept 2006 à 08:32 Citer     Aller en bas de page

Chère Atalanta...
Que dire de plus? Encore un texte joliment et sincèrement écrit, empreint de tristesse, mélancolie...
Cette solitude, toutefois, on peut la partager, dussions-nous pour cela trouver la personne qui le comprenne...
Un mot me vient, un seul... BRAVO!

***nominée ***

Amitiés, ma Chère

 
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
18 février 2013
  Publié: 6 sept 2006 à 08:40 Citer     Aller en bas de page

"Mangoo", c'est toujours un plaisir que de lire tes commentaires...

La personne, je l'ai trouvé, c'est d'ailleurs elle qui m'a fait réalisé mes erreurs face à mon entourage... bref, trop compliqué pour te l'expliquer !

Merci pour le compliment, et la nomination... ÉMUE !

Mes amitiés***

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
mangoo
Impossible d'afficher l'image
Le coeur a ses raisons que la Raison ignore... (Pascal)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
79 commentaires
Membre depuis
25 juin 2006
Dernière connexion
10 mars 2008
  Publié: 6 sept 2006 à 08:43 Citer     Aller en bas de page

Peut-être pas besoin d'apologier sur ce sujet... mais cela ne me dérange aucunement le temps qu'une explication de thème peut prendre

Continue comme ça, °Atalanta°, ça fleure bon le succès...

Amitiés

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
225 poèmes Liste
15568 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
29 juillet
  Publié: 6 sept 2006 à 08:58 Citer     Aller en bas de page

un coeur qui souffre n'est pas bon conseiller

ne regrette pas l'amour donné, car quand tu l'as fait, tu en as fait le choix en conscience, et s'il est blessé aujourd'hui, cela ne veut pas dire qu'il ne pourra plus aimer...

du tout ! tu es même condamnée à aimer encor et toujours, et puisse cet amour qui t'attend là bas être un vrai partage

des bisous partagés j'espère...

  Tout le monde savait que c'était impossible, puis est arrivé Guido qui ne le savait pas et il l'a fait.
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
18 février 2013
  Publié: 6 sept 2006 à 09:06 Citer     Aller en bas de page

Un coeur qui souffre et qui ne veut plus aimer ceux qui l'ont blessé à trop grande volonté...

Je sais qu'il aimera encore... heureusement... mais ce sera les bonnes personnes... en espérant ne plus faire de mauvais choix !

Merci d'être passé me lire.

Mes amitiés et des bisous***

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
18 février 2013
  Publié: 6 sept 2006 à 10:16 Citer     Aller en bas de page

Merci jolie petite Fée de passer par là et de me laisser un commentaire ! Mon coeur est touché... presque coulé mais loin d'être noyé !

Mes amitiés***

Des bisous pour toi

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
18 février 2013
  Publié: 6 sept 2006 à 10:44 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ton commentaire "Mémory", merci d'être passé me lire...

Je vis... pour moi, pour les autres mais ne peux donner trop à ceux qui se retourneront en cas de faiblesse !

Contente que mon écrit te plaise !

Mes amitiés***

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
nenette90


viens dans ma solitude ou règne le silence
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
114 commentaires
Membre depuis
18 août 2006
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 6 sept 2006 à 10:58 Citer     Aller en bas de page

et bien tu vois j'ai aimé ton poème. beaucoup de solitude, mais tu sais quelque fois on est seule même dans le monde et c'est pire et puis l'amour revient toujours, il faut juste savoir attendre. Il n'y a rien de pire que d'aimer sauf, peut-être de ne pas aimer
. amitié nenette90

  nenette90
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
18 février 2013
  Publié: 6 sept 2006 à 11:04 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ton commentaire "nenette90"... merci pour ces quelques mots.

Amicalement***

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
GENTLEMAN


Il n'y a pas plus beau poème que les mots
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
2490 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2004
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 7 sept 2006 à 19:53 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Atalanta

La tête dit "je ne veux plus aimer!" mais le coeur n'en fait qu'à sa tête et dicte sa loi

Tu aimeras à nouveau et plus fort

Merci pour ce partage d'émotions


Bises de Joël
GENTLEMAN


  ..Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains,transforme-les en caresses..[Jacques Salomé]
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
18 février 2013
  Publié: 7 sept 2006 à 20:07 Citer     Aller en bas de page

Ce n'est plus la tête qui dit "non", c'est le coeur qui en a décidé ainsi... un surplus de lâcheté, d'hypocrisie, de mensonges qui l'ont blessé, déchiré, etc...

J'aime et continuerai d'aimer... mais les bonnes personnes !

Merci d'être passé me lire, merci de prendre le temps de me laisser quelques mots qui me réconfortent et m'apaisent à chaque fois !

Mes amitiés***

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
betty-kristy


Si la vie m'a appris quelque chose , c'est qu'il faut aimer pour vivre et vivre pour aimer ,hors l'A
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
436 commentaires
Membre depuis
21 avril 2006
Dernière connexion
13 janvier 2011
  Publié: 12 sept 2006 à 11:58 Citer     Aller en bas de page

Ma pauvre petite puce, bien que je sache que ces douleurs sont inévitables pour apprendre à reconnaitre les amis des profiteurs j'ai beaucoup de peine à te voir ainsi souffrir.
Mais je te l'ai déjà dit: tu es trop forte pour en rester là
Maintenant tu as appris, même si c'est dans la douleur et l'avenir est là qui te tend les bras
Bisous à toi, mon amie

  Betty-Kristy
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
18 février 2013
  Publié: 14 sept 2006 à 07:22 Citer     Aller en bas de page

Ma douce Marie, quel plaisir de te revoir parmis nous !

Merci d'être passée me lire, merci pour ton soutient.

Des bisous***

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
Touderlou


Je ne veux plus souffrir, tel est mon désir!!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
120 poèmes Liste
1311 commentaires
Membre depuis
4 février 2003
Dernière connexion
24 septembre 2012
  Publié: 21 sept 2006 à 09:43 Citer     Aller en bas de page

Tes mots c'est comme si je les aurais écrite je te comprend tellement si tu savais..
Je me reconnais beaucoup, et je ressent les mémé sentiment qui se dégagent de ce poèmes..
J le nomine toute suite et je l ajoute dans mes favoris

Amicalement
Touderlou

  Tants qu'il y aura des larmes pour pleurer une peine.... Tant qu'il y aura des êtres qui pourront dire Je t'aime ... Il y aura des poemes!!!
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
18 février 2013
  Publié: 21 sept 2006 à 10:18 Citer     Aller en bas de page

Me voilà très touchée par ta nomination...

Mais c'est bien triste de savoir que tu te retrouves en ces mots... courage ma jolie !

Mes amitiés***

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 7096
Réponses: 24
Réponses uniques: 11
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1808] secondes.
 © 2000 - 2014 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.