Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 276
Invisible : 0
Total : 276
13163 membres inscrits

Montréal: 28 mai 21:13:53
Paris: 29 mai 03:13:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères (avril 2013) : "Miroirs" :: Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 8 avr 2013 à 13:42 Citer     Aller en bas de page

Avec un doux baiser, dès la fin des cent ans,
Il avait réveillé sa Belle au bois dormant.
Il l’avait épousée, enfin il était temps.
Mon dieu ! Qu’elle était belle et qu’il était charmant.
Comme elle ne dormait plus, ils prenaient du bon temps,
Ils donnèrent naissance à de très beaux enfants.
La vie avait repris. Métro-boulot-dodo,
Pour payer la maison, un crédit sur le dos.
Il avait un métier, c’était Prince Tentant.
La télé l’employait pour courtiser les belles
Qui devaient résister à son attrait charnel.
Elles résistaient mal et pleuraient en partant.
Mais s’étant pris au jeu pour une jouvencelle
Et séduit à son tour, il s’était fait la belle.
Les laissant pour le coup, c’était pas rigolo
Sa femme sans le sou et leurs quatre marmots.
Mais le temps, tu le sais, ne fais pas de cadeaux.
Le crâne dégarni, quelques kilos en trop
Et voilà Don Juan, notre ancien jeune beau,
Par son ex-employeur, licencié illico.
L’amante épanouie, dans la fleur de son âge
Ne voulant plus d’un prince bedonnant, au chômage
Aguicha le plus beau des riches footballeurs,
Qui la quitta bientôt pour un plus joli cœur,
Un jeune mannequin à la jolie frimousse
Qui n’avait nul besoin, pour parler, d’un Larousse.
Mais la belle à son tour lui devint infidèle,
Et craqua pour une Lolita, jeune et belle…
Ainsi, l’histoire se poursuit indéfiniment
Faisant et défaisant la vie des amants.

Moralité :
Si ton miroir te dit que tu es la plus belle,
Dis-toi bien qu’un miroir jamais ne se rappelle
Que la jeunesse, hélas, n’est jamais éternelle.
Il retient seulement le présent de l’histoire,
Reflétant l’image que tu veux bien y voir
… Car les miroirs, vois-tu, n’ont aucune mémoire.






Sidonie…. 8 Avril 2013




  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Clélia-13


J'ai volé à un oiseau, La plume d'un moineau, Pour m'envoler plus haut, Et alléger mon fardeau.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
232 commentaires
Membre depuis
17 mars 2013
Dernière connexion
24 avril 2016
  Publié: 8 avr 2013 à 14:06 Citer     Aller en bas de page

En tout cas c'est bien vrai !! Bravo

  La vie, cette pochette surprise
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 8 avr 2013 à 15:20 Citer     Aller en bas de page



Bien à vous.
F.d.

  pmjb
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 8 avr 2013 à 15:39 Citer     Aller en bas de page

Bravo chère Sidonie....et une belle chute...

"Si ton miroir te dit que tu es la plus belle,
Dis-toi bien qu’un miroir jamais ne se rappelle
Que la jeunesse, hélas, n’est jamais éternelle.
Il retient seulement le présent de l’histoire,
Reflétant l’image que tu veux bien y voir
… Car les miroirs, vois-tu, n’ont aucune mémoire."...

Merci pour ce partage agréable...

Alexandra

 
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
25 février 2019
  Publié: 8 avr 2013 à 15:48 Citer     Aller en bas de page



Des mots beaux, mesurés à la valeur de la poésie

Merci de partager Sidonie

  Vers Cassés
Jerem
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
43 commentaires
Membre depuis
26 mars 2013
Dernière connexion
27 avril 2014
  Publié: 8 avr 2013 à 16:07 Citer     Aller en bas de page

Ça coule comme une cascade, j'ai ADORE!!! Et quelle chute!



Jerem

 
Titou


Je serai le Ciel, tu seras la Terre. Éternellement indissociables.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
132 commentaires
Membre depuis
16 février 2012
Dernière connexion
28 août 2018
  Publié: 9 avr 2013 à 03:31 Citer     Aller en bas de page

Cette fable à de quoi nous faire sourire
Très joliment écrite, ponctuée d'humour et de piquants, rythmée...
Et le fond...
Un grand merci.

Amitiés.
Titou

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16128 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 9 avr 2013 à 05:20 Citer     Aller en bas de page

Voila un texte qui ne manque pas d'humour
j'y vois çà et là, des cailloux jetés dans certains jardins...

des

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5472 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 9 avr 2013 à 05:37 Citer     Aller en bas de page

Superbe! Ton poème m'a renvoyer à une chanson de G. BRASSENS - Marquise - encore bravo
Amitiés
Yvon

  YD
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1024 poèmes Liste
16534 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 9 avr 2013 à 09:23 Citer     Aller en bas de page

que c'est bien pensé...j'admire le scénario, ces histoires sentimentales qui se créent et se cassent au fil du temps, pour en arriver au final à cette morale sur le miroir...je n'avais jamais envisagé son image de cette façon, mais une fois qu'on t'a lue, on se dit que tu es sans doute dans le vrai !
bravo à toi pour cette approche subtile.
amitiés très sincères.
pyc.

 
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 10 avr 2013 à 03:24 Citer     Aller en bas de page

Le conte revisité en prend pour son grade ! Je me suis beaucoup amusée à ce joyeux détournement qui n'est pas sans laisser songeur...



Blottie

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 10 avr 2013 à 03:35 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous d'avoir aimé ce petit délire ..
Une écriture qui ne m'est pas habituelle...
Toute ressemblance avec des personnages existants est vrai, je le jure...
Et encore, je me suis retenue... Je voulais en faire un conte politique...
Mais ça aurait été vraiment trop long...
Merci.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
3967 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 10 avr 2013 à 04:32 Citer     Aller en bas de page



Extra !

Des racourcis de plume....de hautes volées d'écriture

Un ton allègre plein d'humour de vérité...

Un conte des temps modernes..qui vole la vedette.....aux anciens...

A mettre dans les rayons !

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 10 avr 2013 à 10:37
Modifié:  10 avr 2013 à 10:38 par Chris-Charmeur
Citer     Aller en bas de page

BLACKOUT - THE HΛCKER


.`•.¸.•´… ♪♪♪Sidonie♪….

Citation de Sidonie
Merci à vous tous d'avoir aimé ce petit délire ..
Une écriture qui ne m'est pas habituelle...
Toute ressemblance avec des personnages existants est vrai, je le jure...
Et encore, je me suis retenue... Je voulais en faire un conte politique...
Mais ça aurait été vraiment trop long...
Merci.


Si tu avais fait un conte politique, il en aurait été plus humoristique... Vrai, on peut se demander si les politiques se sont déjà regardés dans un miroir, sinon si c'est le cas, ce n'est pas leur visage que l'on voit mais leurs chevilles qui enflent... Que ce soit miroir de devant, de derrière, de droite, de gauche... Le miroir n'a pas de mémoire et est apolitique...
J'aime bien, un poème qui m'a donné p'tit délire à te répondre...

[☮ [THE HΛCKER] ◂▸
..........................]



HΛ - TIME HΛS CHΛNGED

Production©ΛBI-P

Des rêves mécaniques pour une mélodie en sous-sol

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9820 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
21 mai
  Publié: 10 avr 2013 à 10:51 Citer     Aller en bas de page

: Sidonie

Une histoire bien commune qui devient exceptionnelle quand elle devient personnelle ...

De l'humour dans ce triste étalage de cocuages

J’aime beaucoup

Sélénaé

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 10 avr 2013 à 12:06 Citer     Aller en bas de page

Ballandine, hé oui, les temps modernes...
Cyme : Merci à toi dont l'écriture me fait rêver...
Vita.. je l'aurais fait avec le nouveau mot à la mode : transparence.. Mais j'ai pas encore dit mon dernier mot, (Jean-Pierre..)
Sélénaé :" Cocu" est un mot suranné, périmé, péjoratif,...
Maintenant, on dit qu'on change de compagnon ou de compagne...
On tente de nouvelles expériences...
"Je te prends, je te quitte... je te mets dans la marmite.."
Tu te souviens de cette chanson de quand on était petites ?
Merci pour vos commentaires.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 10 avr 2013 à 18:10 Citer     Aller en bas de page


Ouahhh!!! Super!!!
Quelle histoire si pleine de réalité!!!!
Et oui la vie est ainsi faite que la jeunesse passe pour chacun un jour...
L'humour et la frénésie que tu as su donnés à ta poésie me plaisent énormément!
Bravo!!!


Amicalement

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
192 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
13 mars 2019
  Publié: 13 avr 2013 à 03:29 Citer     Aller en bas de page

Hélas! nous ne sommes plus ce que nous avons été et notre miroir qui est censé ne pas avoir de mémoire n'a de cesse de nous le rappeler.

Excellent poème

  je suis et resterai celle qui t'attends
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 13 avr 2013 à 03:34 Citer     Aller en bas de page

Merci Sybilla et Laurence...
Merci, merci de me, de nous... rappeler
que la jeunesse n'est pas éternelle...
Mais nous, on se la pète pas...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
483 poèmes Liste
22866 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 14 avr 2013 à 09:02 Citer     Aller en bas de page

Purée! SIDONIE, tu fais dans le pamphlet d'une façon que j'apprécie beaucoup, c'est drôle original et tellement vrai.
Je pense que certains ne voulant pas reconnaître leur visage actuel vont vouloir éliminer ce miroir qui pourtant leur offre leur véritable identité, s'ils le cassent....Sept ans de malheur, ils ne seront pas plus avancés.
Superbe récit, je me suis frottée les mains et j'ai bien ri ( Je pense à pas mal d'individus )
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 19 avr 2013 à 03:35 Citer     Aller en bas de page

Merci Ode..
Je suis ravie de t'avoir fait sourire... pour une fois.
Bises

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2382
Réponses: 22
Réponses uniques: 18
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Fuite (Poèmes par thèmes)
Auteur : Celle qui rêve
(Amour)
Auteur :
Poète, enchante-moi (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
A votre santé (Amitié)
Auteur : ChêneBourg
En attendant l'heure (Poèmes par thèmes)
Auteur : Fleur de jasmin
Le rêve d'une plume... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Anna Couleur
Mens pour une fois ! (Poèmes par thèmes)
Auteur : Vers cassés
Quatrain de peine (Poèmes par thèmes)
Auteur : ladysatin
Miroir - riorim (Poèmes par thèmes)
Auteur : ChêneBourg
Si l'on devait se revoir (Poèmes par thèmes)
Auteur : Rousselaure
Miroir sans tain (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sybilla
À fleurs d'orages... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
La ferveur de l'amour... (Amour)
Auteur : pyc
Celle qui part (Amitié)
Auteur : Sidonie

 

 
Cette page a été générée en [0,1164] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.