Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 12
Invisible : 0
Total : 17
· L'ermite · so sweet · sybilla · John C · Tourbillon
12437 membres inscrits

Montréal: 22 nov 18:33:24
Paris: 23 nov 00:33:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Séparation Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 31 août 2006 à 12:21 Citer     Aller en bas de page

Séparation


Sous nos pas alanguis le tapis mordoré
Que l'automne a tissé se délite et périt.
La saison des esprits a tendu sur nos têtes
Une grise couette essaimant son ennui.

L’opiniâtre tailleur son ouvrage accompli
Me recouvre la vie d’un manteau de douleur :
Cent bobines de pluie que ses doigts élancés
Muent en cape glacée couleur mélancolie.

De ce drap prisonnier privé de ta chaleur
Je moissonne mes pleurs. Pour une éternité ?
Reverrais-je jamais seule étoile en ma vie
Sous ce voile de nuit ta lumière briller ?

Tes peines ignorées par mon aveuglement,
Un arbre de tourments en ton être a germé.
L’amour s’est retiré de ton coeur souvent seul
Ceint du même linceul que mon âme châtiée.


B.
(novembre 2004 – révisé en 2006)

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
15607 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 1er sept 2006 à 10:43 Citer     Aller en bas de page

encore un magnifique poème
c'est toujours un plaisir de te lire...

  Tout le monde savait que c'était impossible, puis est arrivé Guido qui ne le savait pas et il l'a fait.
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 1er sept 2006 à 17:15 Citer     Aller en bas de page

Iris
Créatif, rêveur, idéaliste et par conséquent mélancolique...
Merci beaucoup pour ton commentaire.

Ange-amoureuse
Merci à toi petite ange.

Guido
Merci de ton passage, "frère d'âme".


Amitié.
Bertrand.

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
282 poèmes Liste
16029 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 3 sept 2006 à 07:41 Citer     Aller en bas de page

c'est magnifiquement fouloureux
la douleur y est pudique et profondément bien mise en scène

Amicalement
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
lunatique


¤Dans la solitude de l'automne je suis ton ombre¤
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
884 commentaires
Membre depuis
21 février 2006
Dernière connexion
4 juillet 2012
  Publié: 3 sept 2006 à 13:01 Citer     Aller en bas de page

Mélancolie que j'ai ressentis...triste triste
mais beau beau
je le nomine il est vraiment trop beau!!




¤greenheart¤

  I will be right here waiting for you...
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 3 sept 2006 à 13:02 Citer     Aller en bas de page

Et que dire de ce merveilleux travaiil de rimes qui accentue cette douleur, en complainte.. C'est superbe, tout simplement, et j'aime énormément..



  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 7 sept 2006 à 15:38 Citer     Aller en bas de page

Vinie
J'ai beaucoup travaillé les thématiques sur ce poème (l'automne et les tissus) sans doute plus que je ne l'ai fait par la suite.

Greenheart
Triste comme peut l'être une séparation...

Ptitebulle
Je me suis un peu compliqué l'existence pour ce premier poème (quelle idée ?). Par la suite j'ai parcouru quelques traités de prosodie pour identifier cette structure de rimes, mais je n'ai rien trouvé...

Marie-Jo
Lorsque je l'ai écrit, la souffrance était particulièrement vive, omniprésente et palpable.


Merci à toutes pour votre lecture de mon premier véritable essai en poésie.
Bises.
Bertrand.

 
laroma
Impossible d'afficher l'image
Ce qui compte c'est d'être ici.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
224 commentaires
Membre depuis
19 juin 2006
Dernière connexion
2 juillet 2010
  Publié: 8 sept 2006 à 03:40 Citer     Aller en bas de page

Je vis la même chose et ressens tous tes mots, tous tes maux. Avec le temps, avec le temps, tout s'en va, on oublie les passions, on oublie les voix... chantait Léo Ferré. Lis mon poème "Reste mon Ami".

  La vie n'est pas toujours un fleuve tranquille
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 10 sept 2006 à 08:40 Citer     Aller en bas de page

Merci de ton commentaire et de ce partage d'expérience Laroma.

Bises.
Bertrand.

 
betty-kristy


Si la vie m'a appris quelque chose , c'est qu'il faut aimer pour vivre et vivre pour aimer ,hors l'A
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
436 commentaires
Membre depuis
21 avril 2006
Dernière connexion
13 janvier 2011
  Publié: 5 oct 2006 à 08:57 Citer     Aller en bas de page

Mon Dieu, que c'est beau.
Dand mes favoris illico,
Marie

  Betty-Kristy
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 5 oct 2006 à 12:07
Modifié:  5 oct 2006 à 12:13 par Epsilon Cygni
Citer     Aller en bas de page

Merci Marie. Bien évidemment, j'aurais préféré ne pas avoir à l'écrire...

Bises.
Bertrand.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 27864
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Aime-moi (Amour)
Auteur : Epsilon Cygni

 

 
Cette page a été générée en [0,0384] secondes.
 © 2000 - 2014 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.