Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 622
Invisible : 0
Total : 625
· Hubix-Jeee
Équipe de gestion
· Emme · In Poésie
13158 membres inscrits

Montréal: 28 févr 10:37:05
Paris: 28 févr 16:37:05
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: L'or loge en ton corps Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 27 jan 2005 à 02:35
Modifié:  4 juin 2009 à 08:56 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

A l'horloge de ton corps
remise à leurre de l'amour;
les douze coups de minuit sonnent.
Dans ton corps remonté, tic tac, tic tac,
quand ma main sur tes seins répond du tac au tac.
Le coucou à la même seconde jaillit comme un ressort.
En remontant la source de tes reins les aiguilles se tordent convulsées par la chair,
tes cheveux dépliés comme une carte routière,
je démontre pièce par pièce cette pièce bien montée
las l'horloge ne sachant plus qu'elle est leurre,
le coucou n'attend plus pour jaillir de sa cage,
tic tac, tic tac,
nos bouches fagotées répondent du tac au tac
et nos coeurs se rejoignent par le tour du cadran:
l'or loge en ton corps, pourtant
nous étions sur la paille.

 
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
6591 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
24 février
  Publié: 27 jan 2005 à 02:50 Citer     Aller en bas de page

C'est traité avec beaucoup d'originalité, j'aime beaucoup.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
mtcatala

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
208 poèmes Liste
1658 commentaires
Membre depuis
25 septembre 2004
Dernière connexion
26 mai 2019
  Publié: 27 jan 2005 à 06:58 Citer     Aller en bas de page

bonjour rimarien
très original ton texte ,tu y mets même de la sensualité
bisous de m-thé

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 27 jan 2005 à 07:16 Citer     Aller en bas de page

Merci Patrick, Marc, M-thé,

Tout nouveau parmi vous, veuillez pardonner ma froideur, ça ira mieux d'ici quelques temps
amitiés
JC

 
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
5968 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
19 décembre 2018
  Publié: 29 jan 2005 à 03:43 Citer     Aller en bas de page

L'horloge de son corps, réglé à l'heure de l'Amour!

J'ai aimé ce poème. Ton style est intéressant!

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 29 jan 2005 à 04:00 Citer     Aller en bas de page

Merci Yvano

L'amour était réglé a leurre, j'ai jamais été foutu d'être
à l'heure.
amicalment
JC

 
Jocsim
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
886 commentaires
Membre depuis
30 mai 2004
Dernière connexion
12 décembre 2015
  Publié: 6 févr 2005 à 12:09 Citer     Aller en bas de page

Coquin à souhait et magnifique!
Bravo!


Jocsim

  La tendresse est princière; je veux être son roi.
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9630 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
1er septembre 2017
  Publié: 8 févr 2005 à 04:05 Citer     Aller en bas de page


Sous le charme ..

Loup

  http://papemich.free.fr/
Minixe


Aimer sans espoir est encore un bonheur - Balzac
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
453 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2003
Dernière connexion
11 novembre 2013
  Publié: 12 févr 2005 à 23:39 Citer     Aller en bas de page

«remise a leurre de l'amour»

Pour ce vers, pour ce vers il fallait que je nommine !

Voici de bien jolies idées, traduites en de bien jolis mots.

Mes félicitations, mes amitiés !
Isabelle -xx-

  Minixe -xx- De la musique, encore et toujours ! - Verlaine
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 13 févr 2005 à 00:02 Citer     Aller en bas de page

Merci Isabelle
je crois que je vais remettre ma montre à l'heure
Amicalmement
Jean-christian

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 13 févr 2005 à 00:12 Citer     Aller en bas de page

Un mec qui a adoré et je n'ai même pas répondu, alors Jocsim, pardon , là je suis à genoux et je récite une prière pas hyène hein pour que tu me pardonnes
Amicalmement et merci
JC

 
joncour

Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
219 poèmes Liste
2610 commentaires
Membre depuis
13 janvier 2005
Dernière connexion
5 mars 2019
  Publié: 13 févr 2005 à 01:06 Citer     Aller en bas de page

Particulier, une poésie qui rime à rien. (Je délire.)

Bonne nuit.

Docteur Gachet

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 13 févr 2005 à 01:44 Citer     Aller en bas de page

Et vous avez un bon medicament pour le délire docteur?
je suis preneur!
amicalmant
rimarien

 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
226 poèmes Liste
4118 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
25 février
  Publié: 21 févr 2005 à 09:23 Citer     Aller en bas de page

Toujours ces jeux de mots dont tu as le secret...

Que d'imagination..

bravo!
Myo

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 21 févr 2005 à 09:54 Citer     Aller en bas de page

bonsoir Myo,

Figures toi que mes mots pleurent quand pour quelle futile raison? je refuse de jouer, alors je les prends dans mes bras, je les console de jeux et on rit de se voir pleurer !Amicalmement
JC

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 21 févr 2005 à 10:26 Citer     Aller en bas de page

Merci Saphariel

Je jongle ok mais avec les ptits mots, dès que j'essaie les gros mots putain tout tombe par terre!
D'aucun dise que je ne mache pas mes mots et c'est pour ça que souvent j'ai des flatulences, je digère mal quoi!
Merci d'être venu et pourquoi tu t'en vas en courant?
la courante? en virtuel ça n'est pas courant, bon je suis au courant ça rimarien, je pête les plombs!
Amicalmement
JC

 
Jocsim
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
886 commentaires
Membre depuis
30 mai 2004
Dernière connexion
12 décembre 2015
  Publié: 21 févr 2005 à 23:45 Citer     Aller en bas de page

Je le remonte à la surface... Pourquoi? Parce qu'il me plaît, pardi!

Jocsim

  La tendresse est princière; je veux être son roi.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 23 févr 2005 à 09:29 Citer     Aller en bas de page

C'est quoi ça? remonter à la surface et comment con fait ça,
j'ai pas fait le stage de secouriste LPDP!
explique moi donc ça quand t'as un peu d'temps
amicalmement
jc

 
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 4 mars 2005 à 00:40 Citer     Aller en bas de page

J'aime bien l'originalité de ce poème et leurs jeux de mots également. Félicitations!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 7 mars 2005 à 22:18 Citer     Aller en bas de page

Merci Lograth,
j'ai pas pu répondre avant j'étais en voyage
amicalmement
jc

 
dreampop


Naturel et Essentiel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
114 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2004
Dernière connexion
15 octobre 2019
  Publié: 3 avr 2005 à 12:45 Citer     Aller en bas de page

Je suis en retard, mais bon je répond quand même; Vienne l'amour et sonne leurs....
Ding dong
dream

  J'ai fait un rêve aujourd'hui Mais il m'est interdit Tuer le rêve c'est tuer l'homme
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 7006
Réponses: 27
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0840] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.