Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 790
Invisible : 0
Total : 795
· Rose-Amélie · monthery · Tartignole · Aude Doiderose · Filiquier
13137 membres inscrits

Montréal: 6 avr 11:25:31
Paris: 6 avr 17:25:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Le coin de la technique : Les formes poétiques :: Pantoun Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5035 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 3 juin 2009 à 07:07
Modifié:  22 sept 2011 à 19:34 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Il s'agit d'une suite de quatrains où les vers 2 et 4 de chaque strophe sont répétés en positions 1 et 3 à la strophe suivante :

1234 - 2546 - 5768 - ...

il n'y a pas grand chose à ajouter, mis à part qu'on en rencontre également en alexandrin (l'Harmonie du soir de Baudelaire). On pourra toujours débattre pour savoir si c'est encore un vrai pantoun ou pas, c'est de l'ordre du détail. Le premier vers de la pièce est généralement identique au dernier. Au niveau thématique, le pantoun repose souvent sur un contraste : un premier sujet est développé dans les vers 1 et 2 de chaque quatrain, tandis qu'un second est développé dans les vers 3 et 4. Exemple de Leconte de Lisle :

O mornes yeux ! Lèvre pâlie !
J’ai dans l’âme un chagrin amer.
Le vent bombe la voile emplie,
L'écume argente au loin la mer.

J’ai dans l’âme un chagrin amer :
Voici sa belle tête morte !
L’écume argente au loin la mer,
Le praho rapide m’emporte.

Voici sa belle tête morte !
Je l’ai coupée avec mon kriss.
Le praho rapide m’emporte
En bondissant comme l’ascis.

Je l’ai coupé avec mon kriss ;
Elle saigne au mât qui la berce.
En bondissant comme l’ascis
Le praho plonge et se renverse.

Elle saigne au mât qui la berce ;
Son dernier râle me poursuit.
Le praho plonge et se renverse.
La mer blême asperge la nuit.

Son dernier râle me poursuit.
Est-ce bien toi que j’ai tuée ?
La mer blême asperge la nuit,
L’éclair fend la noire nuée.

Est-ce bien toi que j’ai tuée ?
C’était le destin, je t’aimais !
L’éclair fend la noire nuée,
L’abîme s’ouvre pour jamais.

C'était le destin, je t'aimais !
Que je meure afin que j'oublie !
L'abîme s'ouvre pour jamais.
O mornes yeux ! lèvre pâlie.

Le début du même poème vu sous l'angle thématique, ici la dualité tristesse / mouvement :

O mornes yeux ! Lèvre pâlie !
J’ai dans l’âme un chagrin amer.
Le vent bombe la voile emplie,
L'écume argente au loin la mer.

J’ai dans l’âme un chagrin amer :
Voici sa belle tête morte !
L’écume argente au loin la mer,
Le praho rapide m’emporte.

..................

  La musique danse, la poésie chante
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
660 poèmes Liste
18608 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
5 avril
  Publié: 3 juin 2009 à 14:25
Modifié:  3 juin 2009 à 14:59 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Moi, je me demande toujours si c'est que j'ai trop bu quand je lis ce genre de choses


Quand tu parles de thématique, j'ai un peu de mal à saisir... C'est peut-être l'exemple mais j'ai du mal à voir le "contraste" (bon d'accord, j'ai une tendance daltonienne mais toute pitite pourtant^^)

Tu pourrais me mettre des feux clignotants pour me baliser le parcours ?

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5035 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 4 juin 2009 à 11:13 Citer     Aller en bas de page

le contraste est léger dans l'exemple, mais il y a bien une dualité tristesse / mouvement, je le rajoute

  La musique danse, la poésie chante
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
660 poèmes Liste
18608 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
5 avril
  Publié: 4 juin 2009 à 14:53 Citer     Aller en bas de page


Ca me rassure... Bon, des fois, c'est vrai que ça arrive qu'on ne voit pas les choses alors qu'elles sont aussi évidentes que le nez au milieu de la figure...

C'est vraiment léger... (ouf )

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
18042 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 5 juin 2009 à 17:26 Citer     Aller en bas de page

très bien expliqué

en alexandrin, pas plus dur que ça (moi ze l'ai fait na )

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
256 poèmes Liste
5035 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 9 juin 2009 à 11:13
Modifié:  9 juin 2009 à 11:14 par chimay
Citer     Aller en bas de page

il faut juste rentrer dans le rythme, j'en mets un célèbre :

Harmonie du soir

Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ;
Valse mélancolique et langoureux vertige !

Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ;
Valse mélancolique et langoureux vertige !
Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir.

Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige,
Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir !
Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ;
Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige.

Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir,
Du passé lumineux recueille tout vestige !
Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige...
Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !

Charles Baudelaire

  La musique danse, la poésie chante
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20742 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 9 juin 2009 à 13:33 Citer     Aller en bas de page

J'ai tendance à les faire en alexandrin moi...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
767 poèmes Liste
22344 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 16 juin 2016 à 13:21 Citer     Aller en bas de page

Moi j'aime bien les pantoums fourrés de mouton en hiver, mais l'été je préfère les tongs.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2336 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
18 décembre 2019
  Publié: 17 juin 2016 à 18:17 Citer     Aller en bas de page

moi tout ça je le trouve très beau!! je voudrait bien y arriver
mais cela me donne mal à la tête...
J'aime pas les contraintes ...j'aime écrire comme je peu...
et en liberté !
Mais j'apprécie tous ces bon poètes!!


Saldday

  Nous sommes le temps qui nous reste.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2159
Réponses: 8

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1025/13144

8.6%
 
 88 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.6%
 
 78 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.9%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.9%
 
 163 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.6%
 
 109 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.2%
 
 197 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.4%
 
 322 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,2123] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.