Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 10
Invisible : 0
Total : 11
· josette
13016 membres inscrits

Montréal: 17 nov 00:18:35
Paris: 17 nov 06:18:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les éphémères (décembre 2012) : "La ville qui volait les étoiles" :: Paris ( Ville lumière) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 10 déc 2012 à 12:09 Citer     Aller en bas de page

La ville qui volait les étoiles
Blessait mon cœur d’adolescent.
Ivre de romantisme idéal
Pour un cœur en quête de serments.
Pourquoi recouvrait-elle d’un voile
Noir, les témoins, les étoiles pâles
De mes pensées de jeune Adam.
Cette ogresse voleuse, vandale
Volait les lumières célestes
Pour offrir des néons fluorescents
Aux rues et boulevards saturnales
Gourmands d’interlopes chalands.
Entre place Clichy et métro Anvers
J’errais sous ces flashs scintillants.
J’avais 15 ans, ignorais Baudelaire
Et découvrais un aspect de vie insolent.

  YD
coldasice


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
962 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 10 déc 2012 à 12:21 Citer     Aller en bas de page

Un brin mélancolique
Mes souvenirs de Paris sont différents, mais l'essentiel est d'avoir des souvenirs

  -
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
3934 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
17 février
  Publié: 11 déc 2012 à 02:54 Citer     Aller en bas de page




Un bel éclair ces pensées..sur son adolescence... et une belle introduction au futur...

En peu de vers, tout est dit des horizons brimés de nos villes.....
Enfance qui y vit sans défense...sans refuge....au ciel pur....

Mais qui un jour découvrira que faire venir en elle la nature est le vrai projet de nos villes pour demain...

Ecolo ! ecolo ! Verte sera la cité !


  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Catwoman

Administratrice


« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
431 poèmes Liste
8317 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 11 déc 2012 à 03:04 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Pl.de Clichy à Anvers, c'est un peu mes quartiers. J'espère que tu as reçu de la lumière depuis.
Ton poème sonne bien.
Catherine

 
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars
  Publié: 11 déc 2012 à 03:32 Citer     Aller en bas de page

Des souvenirs d'ados "mal dans sa peau"...
Mais maintenant, tu dois certainement voir autrement la Ville Lumière..

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 11 déc 2012 à 08:08 Citer     Aller en bas de page

Coldasice:

C'est le recul des ans qui me rend un peu mélancolique, à l'époque c'était un peu confus dans ma tête. Pour ma part je me lasse très vite des enseignes lumineuses par contre je peux contempler un ciel étoilé pendant des heures.
__________________
Ballantine:

J'ai vécu dans ce coin de Paris toute ma jeunesse, le "boulevard" je le connais bien, mais je préfére la butte Montmartre moins artificiel un peu plus village
_____________________
Sidonie

Le chemin est long pour savoir, qui l'on est. Pour moi les ans ont fait leur boulot et la poésie a été aussi un bon moyen de trouver l'équilibre.
_____________________

Catwoman

Bienvenue, c'est un quartier particulier mais dans le fond pas inintéressant , j'ai toujours un faible pour la butte

Amitiés et merci d'avoir laissé un petit mot

Yvon

  YD
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
4810 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
7 novembre
  Publié: 11 déc 2012 à 10:48 Citer     Aller en bas de page

Il n'est pas si simple de se souvenir de l'adolescent que l'on fut.
Belle inspiration.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 12 déc 2012 à 13:09 Citer     Aller en bas de page

Lacase

merci d'avoir laissé un petit mot
Amitiés
yvon

  YD
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1012 poèmes Liste
16308 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 13 déc 2012 à 08:49 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup le rapport entre les souvenirs et la ville, avec ses lumières, ses boulevards...c'est quelque chose qui m'a toujours fasciné dans Paris comme dans les autres villes...après l'adolescence, c'est un passage rarement facile, et si tu as pu te bâtir un équilibre par la suite, j'en suis satisfait pour toi !
Une lecture des plus intéressante.
amitiés sincères.
pyc.

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 13 déc 2012 à 10:15 Citer     Aller en bas de page

Pierre Yves

Comme chacun d'entre nous, il nous faut trouver notre chemin mais je m'applique ce principe " la force est en nous " quand je ne vais pas bien je cherche en moi les raisons du mal être pour résoudre seul le problème.
Amitiés
yvon

  YD
Magnolia Forever Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
298 poèmes Liste
15415 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 25 déc 2012 à 18:23 Citer     Aller en bas de page

"J’avais 15 ans, ignorais Baudelaire
Et découvrais un aspect de vie insolent."

Belle chute...je dirais lumineuse

Alexandra

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 27 déc 2012 à 12:28 Citer     Aller en bas de page

Ninon

merci pour ton petit mot
Amitiés
yvon

  YD
FeudB

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
7040 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 27 déc 2012 à 18:08 Citer     Aller en bas de page

Paris résonne d'artifices qui cachent et revèlent en même temps bien des choses, et où croire aux étoiles plutot qu'aux stars sur du long terme s'avère peut être plus 'payant'.
Amicalement.
Feu

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 28 déc 2012 à 04:42 Citer     Aller en bas de page

Feu

Les étoiles sont du domaine du rêve, il est vrai que le rêve peut devenir une brillante réalité et là souvent on tombe dans le mercantilisme. - merci d'avoir laissé un petit mot -
Amicalement
Yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1020
Réponses: 13
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0542] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.