Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 355
Invisible : 0
Total : 357
· glycine · BORZEK
13234 membres inscrits

Montréal: 28 nov 03:07:02
Paris: 28 nov 09:07:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: Les Princesses au lapin blanc Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mademoiselle Phébus


Just let me fall out the window with confetti in my hair. (Tom Waits)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
1548 commentaires
Membre depuis
9 mars 2005
Dernière connexion
7 mars
  Publié: 26 oct 2007 à 12:14
Modifié:  26 oct 2007 à 17:29 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Journée
Un peu grise
Un zeste morne
Dans cette Montréal junkie
Piquée à la décadence
Shootée à la violence
D'un bas fond sans fin
Sale cocaïnoman du jeudi (4ème)
Bah oui! il a des blues
À mourir
(Sans rubans dans les cheveux)
C'est ici que j'crois croiser Alyss
À la recherche de son elle aile extraordinaire

Moi j'crois qu'on flotte
Sur nos airs irlandais
Princesse (Clara et ses pointes
D'Olivier)
Nos ères de filles à la Mer
Nos looks d'amante de M. Liberté
On est pas singulière
Mais au pluriel
Parce que y'a le monde
Y'a le monde
En nous

Et si on veut pas jouer avec le feu
C'est qu'il est déjà
Au fin bout de nos doigts

Clara, encore pour toi...

-12 octobre 2007-
Princesse Phébus du Lolo Droit

  (Là-haut l'absence entière et le bleu charbonnant.) Par le jour se levaient des géants tristes, un violon en carton-pâte sous le rêve. (Fernand O. -Le Soleil sous la mort)
Rêveuse de Bulle


Enfant des nuits noires.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
1617 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2006
Dernière connexion
12 novembre 2012
  Publié: 27 oct 2007 à 07:37 Citer     Aller en bas de page

^-^ juste une envie de dire que j'adore aussi
On dirait une rêverie contée ou la transe dune chamane actuelle

  Ne contemple pas le sac pesant sur tes épaules, et fonce vers le chemin qu'il te reste à parcourir...
Mademoiselle Phébus


Just let me fall out the window with confetti in my hair. (Tom Waits)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
1548 commentaires
Membre depuis
9 mars 2005
Dernière connexion
7 mars
  Publié: 29 oct 2007 à 09:13 Citer     Aller en bas de page







Et euh...

  (Là-haut l'absence entière et le bleu charbonnant.) Par le jour se levaient des géants tristes, un violon en carton-pâte sous le rêve. (Fernand O. -Le Soleil sous la mort)
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 15 nov 2007 à 21:30 Citer     Aller en bas de page

Ohhh

Merci princesse

Il est magnifique

"Nos ères de filles à la Mer
Nos looks d'amante de M. Liberté
On est pas singulière
Mais au pluriel
Parce que y'a le monde
Y'a le monde
En nous"




On se refait ça, encore, toujours.

 
Mademoiselle Phébus


Just let me fall out the window with confetti in my hair. (Tom Waits)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
1548 commentaires
Membre depuis
9 mars 2005
Dernière connexion
7 mars
  Publié: 10 sept 2008 à 15:22 Citer     Aller en bas de page

Stéroide, merci. Beaucoup.


Et Clara, belle Clara. C'est drôle Engine Driver joue derrière pendant que je t'écris, presque un an plus tard.

Oui, toujours.
Toujours.

  (Là-haut l'absence entière et le bleu charbonnant.) Par le jour se levaient des géants tristes, un violon en carton-pâte sous le rêve. (Fernand O. -Le Soleil sous la mort)
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3296
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

au réveil parfois (Autres)
Auteur : Mademoiselle Phébus
Une journée ordinaire (selon Nina) : 4ème jour (Contes d'horreur)
Auteur : Anchentria
Flamme rôle (Autres)
Auteur : JCMian
Les non-dits et les mots blancs... (Autres)
Auteur : Tilou8897
ne m'ignorez pas (Poèmes par thèmes)
Auteur : angetine au sol
Brasero (chimay - Bestiole) (Collectifs)
Auteur : Bestiole
Avec des Si mon amour.. (Amour)
Auteur : Touderlou
Hors piste (Autres)
Auteur : Tilou8897
Comptine D'ailleurs ou de Demain... (Autres)
Auteur : Eleven
(Collectifs)
Auteur :
Souvenir d'un homme (Autres)
Auteur : Bestiole
La fille aux bas volants (Autres)
Auteur : Tilou8897
Si j'osais...(c&c) (Amour)
Auteur : Bestiole

 

 
Cette page a été générée en [0,0303] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.