Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 656
Invisible : 0
Total : 657
· Fried
13164 membres inscrits

Montréal: 29 mai 15:57:39
Paris: 29 mai 21:57:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: Le temps et rien d'autre... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
3660 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 12 oct 2011 à 15:21
Modifié:  10 oct 2015 à 16:26 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Le temps et rien d’autre

Un visage de femme à l'expression aussi douce,
Que dure est l’empreinte de ce temps qui passe
Écorchant les âmes de ronces hostiles qui poussent,
Les cœurs pleurent les illusions perdues, ressassent.

Les chaleureux souvenirs dans un album de photos jaunies
Les corps ploient sous les années fatales se tassent
Impitoyable course contre la montre, je te renie !
Tes perfides attaques me laissent de glace.

Mon miroir reflète l'image des mots que je manie
Avec arrogance je te défie ! Efface tes traces !
Je suis une femme de cœur, en somme je suis vernie
Je continuerai dignement ma route quoi que tu fasses.

Je humerai les enivrantes douceurs de la vie,
Mes Enfants, mes Amours, mes Passions
Puis je savourerai tout ce qui me fera envie
Et le tout avec délectation.

Et quand des sillons creuseront mon regard,
Que je perde foi, que je devienne amère
Je sourirai, oui, il n'est jamais trop tard
Puisque ce jour là, j'irai rejoindre ma mère.

Emmeline



  la vida son dos dias...vivelos !
Eylork Cet utilisateur est un membre privilège


Il y a des jours avec et des jours sang.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
3849 commentaires
Membre depuis
24 juin 2007
Dernière connexion
28 avril 2018
  Publié: 12 oct 2011 à 18:03 Citer     Aller en bas de page

j'ai beaucoup aimé ce texte qui transpire une bien triste réalité, mais si joliment décrite.

  Aller au superflu pour couper court à l'essentiel.
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
3660 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 12 oct 2011 à 19:09
Modifié:  4 févr 2015 à 09:47 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Merci pour ce doux commentaire, Eylork.
Amicalement
Emmeline

  la vida son dos dias...vivelos !
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 13 oct 2011 à 03:32 Citer     Aller en bas de page

La chute est inattendue.. et émouvante..
J'aime ton écriture..
Je pense que ce texte mérite le classement en "poèmes.."

"Puisque ce jour là...j'irai rejoindre ma mère..".
Mais peut être est il classé là.. parce que c'est ta croyance, ton opinion, tes non-doutes en quelque sorte ?
Ta chance aussi... d'y croire .. aussi fort..
Amicalement.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
3660 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 13 oct 2011 à 04:22 Citer     Aller en bas de page

Oh Sidonie, je suis émue par tes mots ...
Je m'accroche à l'idée que ma mère est là, qu'elle m'observe, et que pour elle, je me dois d'avancer.
Merci pour tes mots pleins de réconfort.
Amicalement
Emmeline

  la vida son dos dias...vivelos !
Lisa Puydor
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
45 commentaires
Membre depuis
22 août 2012
Dernière connexion
3 février 2013
  Publié: 23 sept 2012 à 01:45 Citer     Aller en bas de page

Citation de Emme
Le temps et rien d’autre…

Un visage de femme à l'expression aussi douce,
Que dure est l’empreinte de ce temps qui passe ...
Écorchant les âmes de ronces hostiles qui poussent,
Les cœurs pleurent les illusions perdues, ressassent...

Les chaleureux souvenirs dans un album de photos jaunies…
Les corps ploient sous les années fatales, se tassent...
Impitoyable course contre la montre, je te renie!
Tes perfides attaques me laissent de glace !

Mon miroir reflète l'image des mots que je manie ...
Avec arrogance je te défie! Efface tes traces!
Je suis une femme de cœur, en somme je suis vernie!
Je continuerai dignement ma route quoi que tu fasses...

Je humerai les enivrantes douceurs de la vie,
Mes Enfants, mes Amours, mes Passions !
Puis je savourerai tout ce qui me fera envie ...
Et le tout avec délectation !

Et quand des sillons creuseront mon regard,
Que je perde foi, que je devienne amère ...
Je sourirai, oui, il n'est jamais trop tard !
Puisque ce jour là...j'irai rejoindre ma mère...

Emmeline





Bellissimo !
Et Bellissima ! Si c'est toi sur la photo de ton profil. Tu es pas mal jôôô-lie !
Elles sont belles tes phrases ! Emmeline, elles sont trèès belles ! Délicates.

C'est une forme qui fait bien ressentir les différentes émotions.

* L'impuissance face à la Nature soumise au Temps. Mais magnifiquement autant la prise en main de cet être qui a tôt compris qu'il n'y a d'égal à la jeunesse que la beauté pérenne de la vieillesse.

Car si l'une triomphe à la vie, l'autre triomphe de la vie; faisant face jusqu'au dernier soupir avec un dernier sourire à cette drôle de rivale. Elle-même en son jeune temps. Elle part avec...
* Le triomphe.
* La facétie.

* Le trouble: j'entends en contre-chant ce cycle perpétuel comme une mélopée humaine qui part, revient, repart, inlassablement. Ce qui meure perdure.
Ce qui change se remplace. Inévitablement.

Contrairement à Sidonie je ne trouve pas du tout que la fin soit inattendue, je dirais humblement, c'est même LA FIN la plus probable, la plus logique.
Que la génétique s'en mêle; dont ici le seul héritage plausible est celui d'avoir à rejoindre (selon la "foi" de chacun; merci à celui qui a fait cette remarque), ou disons d'avoir à emprunter le même passage, le même final que celui de la mère.

Puisque TOUT PASSE...CULTIVONS L'AMOUR....(...?!)

Que d'inspiration dans ton poème ! MERCI & BRAVISSIMO.

Bise. Lisa.

 
Lisa Puydor
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
45 commentaires
Membre depuis
22 août 2012
Dernière connexion
3 février 2013
  Publié: 23 sept 2012 à 09:35 Citer     Aller en bas de page

Emme, chère Emme

Reçois à travers moi une oreille qui t'entend et un cœur qui peine le chagrin.
Je pleure aussi; assise près de toi. Pour partager aussi quand ça fait mal.
On a l'impression que le partage ne rime qu'avec joie & rires.
Mais le partage s'harmonise aussi avec douleur & larmes.

J'ai perdu mon père à 19 ans et je le pleure toujours. Croyant panser ma plaie encore béante, mon fils porte son prénom. Dont le 2ème est d'ailleurs "Louis" mdr/ ! A propos le tien est plus âgé que le mien de 3 ans; si j'ai bien compris. Je l'aime tellement ! Lui, voulait être anthropologue.

Oui ! Rions un peu. Sourions. Et donnons de l'amour sans crainte de rien.
Nous finirons bien par être heureux et serein. Simplement heureux d'être vivant. Avec ce de nos souvenirs qui ne nous feront plus jamais mal, aux larmes, mais lesquels plutôt nous éclairerons de sourire, d'éclats de joie. Nous finirons bien par être sage à force d'aimer !

Puisque je suis croyante, ce soir et les jours suivants je vais prier pour toi.
Que ta douleur se glace et que n'émanent plus que les vapeurs complices les plaisirs et les audaces que vous avez pu vivre ta mère & toi. Que ne demeure plus que son absence qui te berce.

COURAGE. Lisa.

 
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
3660 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 23 sept 2012 à 10:30 Citer     Aller en bas de page

Lisa c'est vraiment adorable merci pour ton empathie.
Et pour tes prières.
JE t'envoie un rayon plein d'espoir et de rires.
J'espère que ton chagrin s'atténuera comme le mien.
Amicalement.
Emmeline

  la vida son dos dias...vivelos !
Lisa Puydor
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
45 commentaires
Membre depuis
22 août 2012
Dernière connexion
3 février 2013
  Publié: 23 sept 2012 à 11:35 Citer     Aller en bas de page

Infiniment. Merci.

Lisa.

 
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
25 février 2019
  Publié: 23 févr 2013 à 17:52 Citer     Aller en bas de page




J'aime cette poésie libre, et grande

Taquine mais aussi emportée, avec une pointe de provocation

C'est beau et pas figé, ce qui est une réussite


Vers Cassés

  Vers Cassés
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
3660 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 20 mai 2013 à 17:49 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup, Vers Cassés ,
Désolée, je viens juste de voir ton commentaire.
C'est flatteur !
Emme
PS: j'ai fait un break écriture mais je reviens et j'attends les votes pour les duos improbables
J'aime bien ton thème : le baiser !

  la vida son dos dias...vivelos !
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16339 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 12 juin 2013 à 13:08 Citer     Aller en bas de page

un texte touchant et dure
comme les réalités de la vie
superbement écris

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
3660 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 18 juin 2013 à 15:25 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Mido, oui, vivre intensément avant de rejoindre les êtres chers qui nous ont quitté.
Amitiés.
Emmeline.

  la vida son dos dias...vivelos !
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16339 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 19 juin 2013 à 11:17 Citer     Aller en bas de page

Citation de Emme
Merci beaucoup Mido, oui, vivre intensément avant de rejoindre les êtrès chers qui nous ont quitté.
Amitiés.
Emmeline.




c est une très belle citation et philosophie de la vie
j aime et je partage la conviction
mes amitiés

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
3660 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 17 nov 2013 à 02:09 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup pour ton commentaire Mido
Oui, il faut bien continuer...
Amitiés.
Emmeline

  la vida son dos dias...vivelos !
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 11 déc 2014 à 10:49 Citer     Aller en bas de page

Mon miroir reflète l'image des mots que je manie ...
Avec arrogance je te défie! Efface tes traces!
Je suis une femme de coeur, en somme je suis vernie!
Je continuerai dignement ma route quoi que tu fasses...

Je humerai les enivrantes douceurs de la vie,
Mes Enfants, mes Amours, mes Passions !
Puis je savourerai tout ce qui me fera envie ...
Et le tout avec délectation !


Le temps avance inexorablement. Oui et j'ajouterai volontiers heureusement... Car il nous change, pour autant que l'on reste ouvert à soi-même et aux autres, et ainsi nous donner l'envie de le sculpter par notre propre volonté aux reflets du meilleur en nous même.
Un vrai plaisir de lire les deux strophes mises en exergue.

Merci, Emme !!
amicalement,
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Miro

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
398 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2004
Dernière connexion
1er octobre 2019
  Publié: 14 déc 2014 à 23:49 Citer     Aller en bas de page


"So you run and you run to catch up with the sun but it's sinking.
Racing around to come up behind you again. 
The sun is the same in a relative way but you're older."
Time de Pink Floyd.
Ton poème m'y a fait penser, comme il est magnifique!
J'aime comme tu ris au nez du temps qui nous donne tout et nous arrache tout à la fois.
Merci pour cette lecture, j'ai été très touchée
Je l'ajoutes à mes préférés.

Continues de humer toutes les douceurs de la vie.

Miro xx

  Miro
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
3660 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 4 févr 2015 à 09:51 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Miro pour ce beau commentaire.
J'aime beaucoup cette chanson de Pink Floyd
Amitiés.
Emme.

  la vida son dos dias...vivelos !
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
3660 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 14 févr 2015 à 23:48 Citer     Aller en bas de page

Citation de actuaire
Mon miroir reflète l'image des mots que je manie ...
Avec arrogance je te défie! Efface tes traces!
Je suis une femme de coeur, en somme je suis vernie!
Je continuerai dignement ma route quoi que tu fasses...

Je humerai les enivrantes douceurs de la vie,
Mes Enfants, mes Amours, mes Passions !
Puis je savourerai tout ce qui me fera envie ...
Et le tout avec délectation !


Le temps avance inexorablement. Oui et j'ajouterai volontiers heureusement... Car il nous change, pour autant que l'on reste ouvert à soi-même et aux autres, et ainsi nous donner l'envie de le sculpter par notre propre volonté aux reflets du meilleur en nous même.
Un vrai plaisir de lire les deux strophes mises en exergue.
Merci, Emme !!
amicalement,
actuaire



Cher actuaire,
Oui, il faut vivre ce temps, le savourer, il file vite.
Et en passant on apprend tant de choses !
Merci pour ce commentaire très bien vu.
Amitiés.
Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
3660 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 14 févr 2015 à 23:53 Citer     Aller en bas de page

Citation de adameve

Hélas, le temps passe
nous ne sommes que les passagers
il nous faudra quitter
terre.....

mais , il est temps de vivre cet instant

doux samedi

amitiés



Certes, adameve, c'est pour ça que je ris au nez du temps en savourant tous les instants
Merci pour ton commentaire
Amitiés
Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
dandy d'Hygie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2013
Dernière connexion
13 avril
  Publié: 25 oct 2015 à 12:05 Citer     Aller en bas de page

un texte très émouvant Emmeline.
Avance ne te retourne pas.

Ta mère, elle, peut être fière de toi.

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3402
Réponses: 24
Réponses uniques: 10
Listes: 2 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Fearrosse (Autres)
Auteur : Adamantine
Bleu azur (Amour)
Auteur : Sybilla
Il pleure dans mon coeur...(modifié) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Elle Devrait,elle Devrait... (Amour)
Auteur : Pampille
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Mensonge...? (Poèmes par thèmes)
Auteur : Vers cassés
À l'aube il faisait noir. (Autres)
Auteur : Narcissange
Une jambe et puis l'autre (Textes érotiques)
Auteur : Aude Doiderose
Veuve (Amour)
Auteur : Bombadil
(Amour)
Auteur :

 

 
Cette page a été générée en [0,0936] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.