Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 344
Invisible : 0
Total : 344
13230 membres inscrits

Montréal: 26 nov 18:41:21
Paris: 27 nov 00:41:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : les Éphémères (septembre 2012) : "Vous n'avez jamais su" :: Amour caché Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Titou


Je serai le Ciel, tu seras la Terre. Éternellement indissociables.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
132 commentaires
Membre depuis
16 février 2012
Dernière connexion
28 août 2018
  Publié: 9 sept 2012 à 04:43
Modifié:  10 mai 2014 à 05:06 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Il est de ces amours que personne ne peut imaginer,
et donc tellement plus faciles à cacher...
Pour vivre heureux vivons à deux,
mais sans jamais rien dévoiler, juste sous leurs yeux.

Quand leurs oreilles ne décoderont pas tous les sous-entendus que nos phrases comportent.
Quand leurs yeux ne pourront percevoir tous les mots que les nôtres s'envoient.
Quand le contact de ma peau sur la tienne se fait beaucoup plus sensuel qu'ils ne le croient,
et quand tes yeux amoureux, devant eux, m'enivrent et me transportent.

Ils n'ont rien vu, rien su.
Tout était tellement évident, différent, démarqué.
Les étoiles au fond de mes yeux étaient-elles trop belles pour être perçues ?
Et ton cœur jouant la chamade, était-il trop synchronisé au mien pour être démasqué ?

Non. Personne n'a jamais compris
l'amour qu'il me donnait.
Et aujourd'hui personne ne comprend tout à fait
les larmes que je verse depuis que la mort me l'a repris.


À mon Alter Ego.

 
Celle qui rêve


"Poésie, Ô danger des mots à la dérive..." Aragon
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1737 commentaires
Membre depuis
25 avril 2012
Dernière connexion
11 novembre 2017
  Publié: 9 sept 2012 à 06:34 Citer     Aller en bas de page

C'est triste...
Ils n'ont jamais su, ne comprendront jamais tes larmes...La mort cruelle, pire cauchemar de ceux qui aiment...

"Ils n'ont rien vu, rien su.
Tout était tellement évident, différent, démarqué.
Les étoiles au fond de mes yeux étaient-elles trop belles pour être perçues?
Et ton coeur jouant la chamade, était-il trop synchronisé au mien pour être démasqué?"

  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. (Michel Audiard)
Coriandre

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
463 commentaires
Membre depuis
14 août 2012
Dernière connexion
17 juillet 2016
  Publié: 9 sept 2012 à 06:38 Citer     Aller en bas de page



L'important n'est il pas ce que tu as vécu ?

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
15524 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 9 sept 2012 à 08:09 Citer     Aller en bas de page

De très beaux passages dans ce poème....

"Les étoiles au fond de mes yeux étaient-elles trop belles pour être perçues?
Et ton coeur jouant la chamade, était-il trop synchronisé au mien pour être démasqué?"...

Merci du partage....

Alex

 
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
4103 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 9 sept 2012 à 13:25 Citer     Aller en bas de page

Amour secret, secret de vie, vie à partager, partage à jamais....


Emue !

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9823 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
25 novembre
  Publié: 9 sept 2012 à 16:10 Citer     Aller en bas de page

Titou

Aussi transportée..


« Les yeux sont aveugles. Il faut chercher avec le cœur. »
de Antoine de Saint-Exupéry

Sélénaé

 
Titou


Je serai le Ciel, tu seras la Terre. Éternellement indissociables.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
132 commentaires
Membre depuis
16 février 2012
Dernière connexion
28 août 2018
  Publié: 11 sept 2012 à 11:55 Citer     Aller en bas de page

*Merci à vous_

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
525 poèmes Liste
23802 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 22 sept 2012 à 09:35 Citer     Aller en bas de page

Qu'importe ce que les autres peuvent penser
Seul ce grand amour a existé et je suis très émue de lire ce poème , je le trouve superbement beau,
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1031 poèmes Liste
16655 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
24 novembre
  Publié: 18 oct 2012 à 07:51 Citer     Aller en bas de page

amour grand, fort, même caché aux yeux des gens autour...et une tristesse à la fin qui nous émeut, qu'on peut s'imaginer sans peine, même si la connaître en réalité doit être infiniment plus douloureux...tu fais passer les sentiments, les émotions avec simplicité, et c'est bien...car écrire simplement n'empêche pas la profondeur des ressentis !
amicalement.
pyc.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16717 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 28 mai 2013 à 12:47 Citer     Aller en bas de page

c est très émouvant est triste
et très bien écrit

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1619
Réponses: 9
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0263] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.