Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 14
Invisible : 0
Total : 16
· Andesine · liliee
13163 membres inscrits

Montréal: 28 mai 20:03:34
Paris: 29 mai 02:03:34
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : les Éphémères (septembre 2012) : "Vous n'avez jamais su" :: Le clown... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 3 sept 2012 à 02:38
Modifié:  9 juin 2013 à 16:38 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

Il maquillait ses yeux et fardait son sourire,
Il inventait des tours pour vous entendre rire.
Pour vous faire rêver, il était musicien,
Et pour vous éblouir devenait magicien.

De lui, vous ne saviez ni son nom, ni son cœur,
Ni même son prénom, à peine sa douleur.
Il cachait sa souffrance en suivant vos folies,
Je connaissais son mal et ses nuits d’insomnie.

Vous n’avez jamais su sa profonde tristesse,
Moi, j’ai tenu sa main et connu sa détresse.
Sans espoir de retour, il a quitté la piste,
Il est mort ce matin, l’ami, le clown, l’Artiste…





Sidonie... 3 Septembre 2012

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
5408 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 3 sept 2012 à 05:45 Citer     Aller en bas de page

La face cachée du clown.
Joli texte et belle illustration de cette croyance populaire bien ancrée.

Mais... je me demande bien pourquoi il toujours que les gens qui fassent rire soient des gens qui souffrent?
Comme si faire rire n'était pas suffisant et devait forcément cacher quelque chose de plus profond.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 3 sept 2012 à 06:19 Citer     Aller en bas de page

Un très beau poème...superbement écrit

Alex

 
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 3 sept 2012 à 09:13 Citer     Aller en bas de page



♥ (.°\=/°.) ♥。*.★*Sidonie*★ 。♥ (.°\=/°.) ♥*

Et il est parti comme pour nous offrir une dernière scène... Il nous a comme dédié sa mort avec un de ses derniers rires cachés.


▁ ▂ ▃ ▄ ▅ ▆ ▇ ▉ ▉ ▇ ▆ ▅ ▄ ▃ ▂_
...............ılılı.. ViT@LiC♥ ♫ ♪ ..ılılı............

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 3 sept 2012 à 12:03 Citer     Aller en bas de page

Un très beau poème sur le clown, qui fera toujours rire, malgré ce qu'il a sur le coeur... Tous les clowns ne sont pas tristes de l'intérieur bien sûr, mais si tristesse il y a, ils ne peuvent le montrer... pas donné à tout le monde. Bref, tout ça pour dire que ton poème est très bien mené et en parfaite harmonie avec le thème.

Amicalement,

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7092 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 3 sept 2012 à 16:04 Citer     Aller en bas de page

Une bien touchante façon de nous dévoiler l'autre visage de celui qui est condamné à faire rire.
Un bel hommage.
Amicalement
Feu

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Cookiss

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
403 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2011
Dernière connexion
23 décembre 2016
  Publié: 3 sept 2012 à 19:25 Citer     Aller en bas de page

Sidonie, je m’arrête quelques instants sous tes lignes pour te dire combien j’ai apprécié ton poème. Tu as su faire remonter nos plus tendres années lorsqu'on attendait impatiemment ce clown qui nous faisait tant rire.
Mais voici qu’aujourd’hui, grâce à toi, enfin! On le devine, sans savoir qui il est, mais sachant où il va.
Belles émotions que tu nous offres là !
Merci
Cordialement
Cookiss

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 4 sept 2012 à 02:44 Citer     Aller en bas de page

Ewilyanae, Bienvenue sur le site,
Tonton, Une question à laquelle je ne saurais répondre..
Peut être se servent ils de l’humour… un peu comme une carapace
Domy,
Alex … élogieux compliment, merci
Vitalic, Berny, Fatale, Feu,
Cookiss..
Merci pour lui, l’artiste, le clown bien sûr… Mais pas seulement..
Merci pour vos mots.


  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Coriandre

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
463 commentaires
Membre depuis
14 août 2012
Dernière connexion
17 juillet 2016
  Publié: 4 sept 2012 à 03:39 Citer     Aller en bas de page



Le rideau est tombé pour lui emportant ses secrets ...
Sidonie tu nous as bien fait voyagé dans cet univers qui nous parait fabuleux, avec nos yeux d'enfants.

Merci de ton partage

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 4 sept 2012 à 04:59 Citer     Aller en bas de page

C'est sans doute la raison pour laquelle les clowns m'ont toujours mis mal à l'aise. Tu as bien soulevé les masques.
J'M.

Amitiés
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 4 sept 2012 à 23:27 Citer     Aller en bas de page

Coriandre, Riagal..
Merci pour votre passage
Amicalement.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
KYRICE
Impossible d'afficher l'image
Proverbe arabe: L'oeil est un arc, dont les flèches atteignent toujours leur cible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
1151 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 août 2017
  Publié: 5 sept 2012 à 00:08 Citer     Aller en bas de page

Vous n’avez jamais su sa profonde tristesse,
Moi, j’ai tenu sa main et connu sa détresse.
Sans espoir de retour, il a quitté la piste,
Il est mort ce matin, l’ami, le clown, l’Artiste…


Merci Sido,pour ce poème triste.
Il me fait penser à cette chanson sublime de Giani Esposito : Le clown se meurt.

Amitiés

jac

  jb
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 6 sept 2012 à 02:42 Citer     Aller en bas de page

Merci KRYCE pour ta fidélité, sous mes mots.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9820 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
21 mai
  Publié: 6 sept 2012 à 13:40 Citer     Aller en bas de page

Sidonie

Quelle triste histoire mais joliment bien décrite

Sélénaé

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 8 sept 2012 à 03:02 Citer     Aller en bas de page

Sélénéa, XII,
L'Auguste est parti... dans la dignité..
Merci pour vos mots.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Titou


Je serai le Ciel, tu seras la Terre. Éternellement indissociables.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
132 commentaires
Membre depuis
16 février 2012
Dernière connexion
28 août 2018
  Publié: 9 sept 2012 à 05:09 Citer     Aller en bas de page

"De lui, vous ne saviez ni son nom, ni son cœur,
Ni même son prénom, à peine sa douleur.
Il cachait sa souffrance en suivant vos folies,
Je connaissais son mal et ses nuits d’insomnie."


Beaucoup de clowns vivent parmi nous.
Sublime.

Amitiés.
Titou

 
Celle qui rêve


"Poésie, Ô danger des mots à la dérive..." Aragon
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1737 commentaires
Membre depuis
25 avril 2012
Dernière connexion
11 novembre 2017
  Publié: 9 sept 2012 à 06:28 Citer     Aller en bas de page

C'est triste... et très beau !

  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. (Michel Audiard)
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5472 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 9 sept 2012 à 11:27 Citer     Aller en bas de page

Il m'arrive de fredonner ce bout de chanson " Deux petits chaussons sur le coeur d'un clown dansaient gaiement " je n'en sais pas plus simplement que cette chanson est triste aussi.
j'ai bien aimé ma lecture
amitiés
yvon

  YD
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 10 sept 2012 à 00:53 Citer     Aller en bas de page

Jouer de ses faiblesses et de ses insuffisances pour en faire un objet de rire, donner chaque soir son énergie pour que petits et grands enfants rêvent encore, cela demande, c'est certain, une belle humanité, une grande générosité... mais faire rire à heure fixe, chaque jour, ça n'est pas toujours drôle...
Ton poème est juste et touchant et l'on pleure avec toi la mort de ton ami le clown. Merci pour ce beau partage !

Blottie

Sur ce thème, je ne résiste pas au plaisir de te faire partager à mon tour la lecture du "Clown" d'Henri Michaux qui est l'un de mes poèmes favoris.
"Un jour, un jour bientôt peut-être, un jour j'arracherai l'ancre qui tient mon navire loin des mers..."

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3897 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 10 sept 2012 à 03:14
Modifié:  12 sept 2012 à 03:10 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

Titou, c’était un peu mon idée au départ… les clowns tristes parmi nous.
Celle qui rêve,
Yvon, la très belle musique de Charlie Chaplin…Je fredonne, je fredonne...
Blottie, je ne connais pas ce poème, ni cet auteur j’avoue,
Mais j’aime beaucoup sa citation qui fait rêver…
Merci à vous quatre pour vos mots qui m'aident beaucoup.
J'ai toujours un peu peur de décevoir.. On a beau dire que l'on écrit pour soi... c'est pas tout à fait vrai.. On écrit pour les autres aussi...
Amicalement.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 10 sept 2012 à 15:15 Citer     Aller en bas de page

Voici un lien pour découvrir le texte de Michaux : Clown .
Par ailleurs, cet auteur vaut vraiment la peine d'être lu !

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 4242
Réponses: 30
Réponses uniques: 19
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2
Poèmes de l'année 2012
Décerné le 11 juin 2013
23e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Je vous souhaite (Lettres ouvertes)
Auteur : Adamantine
Quatre saisons d'une vie... avec le vent. (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
Je voulais retrouver... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
Au fond de la jonque (Amour)
Auteur : Ashimati
Le secret (Poèmes par thèmes)
Auteur : Lacase
Histoire vécue.... (Autres)
Auteur : Sidonie
Mémoire universelle... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Images et messages (Poèmes par thèmes)
Auteur : ode3117
Ombres et Lumières... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
L'estaque... (Autres)
Auteur : Sidonie
Pour le reflet de ton âme (Amour)
Auteur : Galatea belga
La couche de jour (Poèmes par thèmes)
Auteur : ladysatin
Le Dernier Souvenir de Vous (Poèmes par thèmes)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Cet amour-là.... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
Vole.....vole... "calligramme" (Autres)
Auteur : Lunabelle

 

 
Cette page a été générée en [0,2334] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.