Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 15
Invisible : 0
Total : 17
· Obsidiane
Équipe de gestion
· Maschoune
13037 membres inscrits

Montréal: 16 nov 00:46:42
Paris: 16 nov 06:46:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Textes d'opinion :: La méditation quantique Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Rachid
Impossible d'afficher l'image
C'est dans le berceau du cerveau que se contemple toute la beauté du flambeau.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
71 commentaires
Membre depuis
16 octobre 2010
Dernière connexion
31 août 2016
  Publié: 10 août 2011 à 07:26
Modifié:  11 août 2011 à 08:01 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

La méditation quantique

La perception de ces impacts profonds, qui rendent la physique classique, inopérante dans le monde infiniment petit, induit le fondement d’un formalisme purement abstrait, qui bouleverse toute la logique de l’évidence pour s’imposer par le recrutement de l’indéterminisme comme concept scientifique, venant participer à l’explication et à la résolution de l’équation quantique, exprimant cette réalité physique inobservable. L’indéterminisme quantique est l’unique solution capable de résoudre l’équation mathématique, qui décrit parfaitement cette manifestation quantique.

Cette liberté quantique qui assure l’autonomie et l’indépendance à la particule quantique, communique avec l’extérieur par une onde probabiliste capable de préserver son territoire délimité par la constante h.


C’est à l’intérieur de cette particule pensante, que la matière électrique en mouvement, écrit à travers l’onde électrique, l’équation du quantique, et c’est écriture quantique fabriquée à partir de l’électricité en mouvement, qui continue à me fasciné et engage perpétuellement et en permanence mon interrogation.


Comprendre le quantique, c’est anéantir le difficile, comprendre le mouvement de cette pensée grise, c’est mettre à nu l’hyper compliqué, c’est la convergence vers la maîtrise de l’inaccessible, l’inobservable, l’inconcevable.

Je continue à méditer l’infaillibilité à travers la réflexion quantique pour justifier mon existence et donner un sens à ma pensée.


Faut-il trop s’attacher à ce produit de la réflexion, qui fait rayonner sa beauté exponentiellement, puis vaincu par le temps, se dissout, disparait pour s’inscrire dans l’histoire du passé, où il sera évoqué comme une science classique et antique, cédant la place au contemporain. Cette révolution quantique n’est que temporaire, soutenue uniquement par le produit relatif et évolutif, émerveille le présent et séduit les amateurs, je serais à jamais obéissant au fondement et à l’écriture de cette équation évolutive qui décrit et explique parfaitement le contemporain.

La vérité scientifique demeure relative et se corrige à chaque fois par la fabrication de ce nouveau produit cérébral, affecté par l’évolution de l’espace-temps, il n’y pas d’adhésion à l’absolu qui par axiome, n’a pas le droit d’exister réellement.


l’enchainement des interactions, la rigueur et la cohérence de cette mécanique cérébrale, la transformation de l’énergie sentimentale en énergie grise, l’élaboration et l’écriture de ces langages nécessaires pour comprendre, communiquer et réduire cette inaccessibilité par ce pouvoir révolutionnaire détenant son exécution de cette infaillibilité impénétrable et inépuisable.






  C'est dans le berceau du cerveau que se contemple toute la beauté du flambeau.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 794
Réponses: 0
Réponses uniques: 0
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0244] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.