Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 48
Invisible : 0
Total : 54
· diablangélik · Lapoètesse · La Brune Colombe · QUOIQOUIJE · Toscano
Équipe de gestion
· Eliawe
12441 membres inscrits

Montréal: 24 nov 07:02:14
Paris: 24 nov 13:02:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Portrait de sirène Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
JCboy


Chante, ô ma muse, des merveilles au-delà de mes compétences
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
207 commentaires
Membre depuis
27 septembre 2007
Dernière connexion
4 janvier 2012
  Publié: 14 oct 2007 à 14:35 Citer     Aller en bas de page



Portrait de sirène

Je suis un cadre sans image,
Tournant autour de son néant.
Pour puiser aux sombres messages,
Un noir qui larmoie l’océan.

Pleurs de mes lacs sans chauds rivages,
Frappés au fil des quatre vents,
Je ne suis guère l’amour des plages,
Aux langueurs du soleil couchant.

Les rayons doux me teintent d’or,
Dans leurs musiques de lumière,
Comme un piano qui joue trop fort,
Des paroles en écho de terre.

Les notes bégaient des collines,
En portée de si et de ré,
Crescendo! Vague cristalline,
Où la sirène s’est portée.

Elle en perd son lustre aux rochers,
À des cœurs de pierres en volcans,
Noyée des troubles enfumées,
Elle rougie l’herbe de son sang.

Sa queue fait le pinceau de toile,
Tracé de rêve d’un court chant,
Qui berce les enfants d’étoiles,
Au ciel qui naît d’arbres géants.

La génitrice au paysage,
Souffle sa vie en mon cadrage,
Déchue elle en rompt les contours,
Au monde en naissance du jour.

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
282 poèmes Liste
16029 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 14 oct 2007 à 16:31 Citer     Aller en bas de page

Un cadre qui s'emplit de vie.

Subtil et fin .. chapeau bas

Amicalement
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Alphonse BLAISE Cet utilisateur est un membre privilège


*Petit Lutin de Poésie...*
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
295 poèmes Liste
15227 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
24 novembre
  Publié: 17 oct 2007 à 10:17
Modifié:  17 oct 2007 à 16:35 par Alphonse BLAISE
Citer     Aller en bas de page

C'est très beau, et tu nous entraînes dans ton monde de mystères et d'harmonie... Alex

  Les mots sont l'expression de l'âme, la voix en est l'écho...A.BLAISE.
THOMAS


HEU... Wouaf Wouaf
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
2347 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
30 septembre
  Publié: 28 oct 2007 à 12:59 Citer     Aller en bas de page

Vraiment magnifique. Je m'incline

Amicalement,

 
Alphonse BLAISE Cet utilisateur est un membre privilège


*Petit Lutin de Poésie...*
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
295 poèmes Liste
15227 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
24 novembre
  Publié: 4 nov 2007 à 09:37 Citer     Aller en bas de page

Je reviens sur ton poème qui m'a fasciné....est ce le chant des sirènes...Mériterait d'être connu plus que cela. Alex

  Les mots sont l'expression de l'âme, la voix en est l'écho...A.BLAISE.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 7770
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0277] secondes.
 © 2000 - 2014 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.