Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 23
· Didier
Équipe de gestion
· Maschoune · In Poésie
13170 membres inscrits

Montréal: 2 juin 05:09:12
Paris: 2 juin 11:09:12
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère (semaine 2) : "La salle des pas perdus" :: J'ai refermé la porte ... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 25 juil 2012 à 09:27 Citer     Aller en bas de page

Salle des pas perdus, d’un quai d’aéroport
Ou celui d’une gare,
J’attends :
Pour un nouveau départ,
Voyage en solitaire, et décalage horaire.
J’ai traversé des monts, des océans, des mers
J’ai effacé l’espace, l’heure, mes repères.
Je sais :
Je n’ai plus de regret, le passé est passé,
Je vis au jour le jour.
De la terre, un jour, je finirai le tour.
Je vais :
Je ne suis pas pressée, j’ai su dompter le temps
Ou le temps m’a domptée
Personne ne m’attend.
Là-bas :
J’ai refermé la porte sur un dernier baiser
Ton sourire en photo, dans un cadre doré.
Qu’importe :
J’ai refermé la porte, avec moi je t’emporte
J’ai déposé mes chaînes, avec moi je t’entraîne,
Je sais qu’à tout jamais, tu es à mes côtés.




Sidonie ….

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 25 juil 2012 à 10:17 Citer     Aller en bas de page

Tu pars, il part... Et moi je resterai à lire.
Les gare et les aéroports font toujours penser à des départs, plus le thème de cet éphémère, et là c'est le bouquet.

Au plaisir de Re...

Vitalic.

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
5408 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 25 juil 2012 à 11:40 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup cette sagesse qui se dégage de ton texte.
Mais comment pourrait on être si libre ? A tourner autour du monde finalement il me semble qu'on ne fait que du sur place. Et puis on a beau dire, ici, là ou là bas, il y a toujours quelqu'un qui peu ou prou vous attend...
Merci pour ce beau partage.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 25 juil 2012 à 13:30 Citer     Aller en bas de page

"J’ai refermé la porte, avec moi je t’emporte
J’ai déposé mes chaînes, avec moi je t’entraîne,
Je sais qu’à tout jamais, tu es à mes côtés."

C'est plein de douceur nostalgique et d'amour....

Merci chère Sidonie... Alex

 
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 25 juil 2012 à 16:43 Citer     Aller en bas de page

Sidonie,

Comme toi, j'aime et j'ai besoin de ce grand souffle de liberté. Une belle sagesse se dégage de ton texte qui appelle à vivre chaque jour dans sa plénitude et à tourner la page du chagrin.
Mais, sur ce chemin là, tu as tout de même emporté un "autre", fut-il en portrait... car le monde est tout de même plus beau lorsqu'on le partage, lorsqu'on est ouvert à l'échange. Et toujours, de toutes façons, il est bon "d'aller voir" ...pour revenir nourri de toutes ces rencontres. Et tu es, c'est certain, de celles "qui vont voir"
Merci pour ce partage là !

Blottie

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 26 juil 2012 à 02:57 Citer     Aller en bas de page

Merci Vitalic, pour ton commentaire. Ou vice versa. J’ai écrit ce texte, il y a quelques temps déjà, en direct de l’aéroport de Marignane, avant un grand voyage. Je l’ai remanié pour le remettre au goût du thème de la semaine. (Je n'avais aucune inspiration..)
L’oncle : On peut. Je confirme. On peut. C’est beaucoup moins rare que ce que tu penses… si tu savais. Mais pour les voyages, on ne fait jamais de « sur place.. » Il y a tellement à voir, à découvrir, que je regrette de ne pas avoir assez de talent pour les descriptions… Seulement des photos. Et de ne pas avoir assez de moyens financiers pour partir, partir… partir.
Merci Alex. Je sais que tu comprends.
Cat, Henri.. Les voyages formant la jeunesse…
Blottie : Oui, je « vais voir ailleurs » quand je peux… Une façon de fuir et de me faire d’autres souvenirs.
Pas besoin de portrait, tu sais... Il est toujours "là"..
Merci pour votre passage sous mes mots.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 26 juil 2012 à 03:07 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sidonie, j’ai beaucoup aimé ton poème en prose, il fait apparaître un instant de vie très vivant …

C’est vraiment une très belle lecture que tu m’as offerte ce matin et je t’en remercie beaucoup…

Amicalement

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1048 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 26 juil 2012 à 03:51 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé l'alternance des phrase courtes et longues
Cela m'a donné l'impression de courir dans les couloirs d'un aéroport et de retrouver après le calme dans l'avion
Merci du partage

  -
Rabab


"Si Dieu n'avait pas fait la femme, il n'aurait pas fait la fleur..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
1520 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2010
Dernière connexion
23 janvier 2018
  Publié: 26 juil 2012 à 12:20 Citer     Aller en bas de page

Ton poème dégage un je-ne-sais-quoi qui me plaît beaucoup...

Une de mes plus belles lectures et je ne peux que t'en remercier

  Tout ce qui brille, offre à l'âme... Son parfum ou sa couleur... Si Dieu n'avait fait la femme, Il n'aurait pas fait la fleur... (V. Hugo)
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 27 juil 2012 à 03:09 Citer     Aller en bas de page

Pierre, Olivier (oui, je suis loin des alexandrins ), Domy, Rabab

Merci d'avoir posé vos mots sous les miens.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
712 poèmes Liste
15173 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 30 juil 2012 à 00:47 Citer     Aller en bas de page

Je n’ai plus de regret, le passé est passé,
Je vis au jour le jour.
De la terre, un jour, je finirai le tour.
Je vais :
Je ne suis pas pressée, j’ai su dompter le temps
Ou le temps m’a domptée


Chère Sidonie ...j'aime ces réflexions, révisées pour l'occasion , et j'aime entendre ton souffle avec tes pauses et tes moments de relaxe qui te font repartir malgré le coeur lourd et le manque...





lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 30 juil 2012 à 03:19 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci Lilia...
Avant " l'éphémère semaine 3.." .. .
Bises

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22879 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 30 juil 2012 à 03:56 Citer     Aller en bas de page

O! SIDONIE, que c'est triste et beau ce poème, et que c'est difficile d'aimer, surtout quand il n'en reste si peu de chose, un souvenir qui fait mal, et quand je dis si peu de choses , ce n'est quand même pas rien , une présence en ton coeur mais que tu ne peux toucher, respirer, embrasser.....
Bisous SIDONIE
ODE 31 - 17

  OM
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 30 juil 2012 à 04:12 Citer     Aller en bas de page

Merci Ode..
Tu es tellement gentille.. Tes mots me vont directement au coeur.. à chaque fois..
Bises.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
shapoeman
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
50 commentaires
Membre depuis
20 juillet 2012
Dernière connexion
15 septembre 2012
  Publié: 31 juil 2012 à 21:26 Citer     Aller en bas de page

Sérénité avant un grand départ... J,aime ces moments autant que j'ai aimé ton poème. Merci . :D

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 1er août 2012 à 02:46 Citer     Aller en bas de page

L'incertaine,
Shapoeman, bienvenu sur le site
Merci pour vos mots.
Je vais refermer la porte pour quelques jours..
Bonnes vacances..

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1024 poèmes Liste
16534 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 8 août 2012 à 04:29 Citer     Aller en bas de page

j'aime dans ton texte la construction avec des vers très court suivis des deux points, qui font comme des étapes dans la lecture...ça ouvre à chaque fois la porte sur quelque chose d'autre, et le thème du voyage mêlé à cette salle des pas perdus, c'est très motivant à lire !
Vivre au jour le jour, voila quelque chose de bien mais pas forcément facile à appliquer...peut être est ce difficile quand on est très jeune, et plus abordable par la suite...ce n'est qu'une idée, je ne suis pas dur d'avoir raison en l'exprimant !
une lecture appréciée.
amitiés très sincères à toi.
pyc.

 
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
3967 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 13 août 2012 à 10:02 Citer     Aller en bas de page


Lassitude ou nostalgie....les pensées en gare sont toujours d'une grande solitude.....

Et l'amour y parait au vrai sens de vie
le grand héritage !


Très agréable lecture...on sent et on ressent...


  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 13 août 2012 à 10:09 Citer     Aller en bas de page

Je réponds un peu tardivement, revenant de vacances..
pyc, merci de ton intérêt pour mes écrits,
"vivre au jour le jour " n'est pas à mon avis une question d'âge... mais plutôt une question de circonstances...Un état d'esprit, si tu préfères..
Ballandine : "le grand héritage ".....Oui, il doit y avoir aussi de ça...
Merci de vos mots.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1853
Réponses: 18
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0509] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.