Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 35
Invisible : 0
Total : 39
· marchepascal · Klafooty · Adria d'Orances · Cerdick
13123 membres inscrits

Montréal: 16 juin 02:55:09
Paris: 16 juin 08:55:09
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Contes fantastiques :: Un extra à la télé Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
fée de blé


La beauté est là où y s'y attend le moins
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
97 commentaires
Membre depuis
27 février
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 27 févr à 14:49
Modifié:  28 févr à 04:38 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

L’autre soir, je me suis installée devant la télévision, j’avais droit à mon premier film de science-fiction. Ce titre, méfiez-vous d’eux m’avait été recommandé chaudement. Dans le fauteuil, maïs soufflé à la main, j’étais prête à entrer dans un autre univers. Une musique annonçant un événement imminent jouait depuis peu, j’avais les jambes et les bras crispés, je ne savais à quoi m’attendre. L’ambiance était mystérieuse, une petite fille s’approchait hésitante devant une assiette où des restes de nourriture semblait grouiller de vie.

Elle s’avance, frôle du pied l’assiette puis ouvre la bouche, tétanisée ! Je l’imite par effroi, ma bouche est aussi grande que le grenier. Pas le temps d'identifier ce qu’il y avait dedans, la chose a sauté de la télévision et a atterri dans l’ouverture humide, de ma bouche, toujours béante, devant l’impossible réalité. Un extraterrestre est bel et bien entré dans mon corps.

D’instinct, je tousse, je crache, je mets mes doigts dans ma bouche à la recherche de l’intrus, il glisse, tombe, dans ma gorge. Je panique, j’appelle les secours. Ma voix passe de l’aigu au grave, elle résonne, cafouille. Je ne sais pas si c’est l’énervement ou le petit bonhomme vert qui joue avec mes cordes vocales. La préposée finit par raccrocher croyant que je faisais une blague au goût douteux.

J’ai une idée, je vais prendre du rince-bouche, ça devrait le faire sortir, au pire, ça le désinfectera. En grande rasade j’en avale. Aucun effet à l’horizon à part ma gorge qui est en feu. Je prends du sirop expectorant, c’est marqué, que ça expulse le mucus. L’extraterrestre s’agite, je crois qu’il capitule, puis je sens quelque chose descendre dans mon estomac.
Je suis terrorisée ! Un extraterrestre, ça ne se digère sûrement pas ! Mon ventre gargouille, émet des sons plus qu’étrange, je le soupçonne d’essayer de communiquer avec sa colonie. Vite, un anti acide, pour brouiller les ondes. J’en prends une bonne quantité question de bien enrober l’intrus et l’empêcher de parler.

Je crois que ça fonctionne, tout est calme depuis un moment. Il est soit pris au piège, soit il est mort noyé. Je dois maintenant m’en débarrasser. Mais comment ? Ah ! oui, nous avons des laxatifs, j’espère qu’il n’a pas gonflé pendant son séjour dans l’estomac. Je prends quadruple dose, mieux vaut être prudente.
J’attends…. Pas un bruit, j’ai presque la certitude que j’ai eu raison de l’intrus.

Enfin, je suis presque contente d’avoir mal au ventre, le laxatif fait son effet et emportera avec lui cet ignoble inconnu qui s’est invité sans s’il-vous-plait. Vite, ça presse, faut que j’aille aux toilettes. Une bouillie verte, malodorante, emplie la cuvette. Ma petite sœur sonne l’alerte, maman, ça pue dans la salle de bain ! Lydia est là depuis au moins 30 minutes !
Ma mère accoure, régler le conflit, entre dans la salle de bain, se bouche le nez à la vitesse d’une supernova, regarde dans la cuvette, recule d’un pas. Elle me dit mais qu’est-ce que c’est ? On va à l’hôpital, je vais prendre un échantillon.
Non lui dis-je ! Je tire la chasse d’eau au cas où il ressusciterait. Je me sens mal, j’accompagne volontiers ma mère à l’hôpital, on me diagnostique une intoxication aux médicaments. Foutu extraterrestre, il a effacé toutes traces de son passage. Je dois maintenant prendre du repos, en espérant que celui de intrus soit éternel. Je ne prends pas de chance, j’éteins la télé et je me couvre jusqu’au nez.

  Fée de blé
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14959 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 27 févr à 16:18 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir fée de blé,

Bienvenue sur LPDP !
Une belle entrée sur le site !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
4219 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 28 févr à 04:40 Citer     Aller en bas de page

Eh bien j'ai lu ce récit palpitant et pour finir laxatif...

J'ai adoré.

Et bienvenue sur LPDP !

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
1344 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 7 mars à 18:37 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Fée dé Blé
J'ai trouvé ton histoire fort sympatique, tu as une belle narration et m'as fait rire... petite extra-terrestre !

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
fée de blé


La beauté est là où y s'y attend le moins
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
97 commentaires
Membre depuis
27 février
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 8 mars à 13:54 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Sybilla, In poesie et Mawr pour vos encouragements!

  Fée de blé
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 164
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0752] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.