Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 40
Invisible : 1
Total : 43
· Drôle d'oiseau · antonio35
13058 membres inscrits

Montréal: 17 jan 17:13:09
Paris: 17 jan 23:13:09
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Contes fantastiques :: SolidaritÉ Blanche Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
677 poèmes Liste
4033 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 9 déc 2018 à 07:19
Modifié:  9 déc 2018 à 13:07 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Dimanche 23 décembre 2018

Foule ce matin, sur le bossu Mont-Blanc. Et pourtant, aucun alpinistes connus sur les rochers. Sauf les grobecs casse-noyau, les premiers de cordées. À l'intérieur d'un nid abandonné, quelques fruits secs & différentes graines pour le ravitaillement.
Puis, les rock Trish (merle de roche) & les Crossbill ans Nash, dits gros becs croisés des sapins, s'étaient posés en douceur. L'air était sec & froid. Mais qu'importe, quand on aime, on compte sur les amies. D'ailleurs, les mésanges boréales toutes excitées, étaient accompagnées des chevaliers guignettes qui, ma foi, avaient apporté une coupelle d'insectes. Un petit déjeuner, quoi.
Au-dessus de la cime du Mont-Blanc, des coucou gris, des faucons pèlerins, des grands tétras s'apprêtaient à se poser. Au loin, entrain de terminer de grimper, belettes, chats sauvages, fouines, renards roux, hermines: toute la population des carnivores. Jamais dans toute l'histoire de la montagne, le sommet du Mont-Blanc n'avait reçu autant d'admirateurs. Enfin, l'aigle royal. Toutes & tous avaient répondu présent. Mais pourquoi?
L'Arctique fondait a vu d'œil, les ours polaires et manchots empereurs perdaient leurs espace de vie.
En volant à haute altitude, la mission pourrait être une réussite totale. À l'intérieur de chaque bec, une pelletée de flocons de neige. Un dernier au revoir des mammifères et des millions d'oiseaux s'envolèrent vers la banquise. De tous les continents, les oiseaux s'étaient donnés le bec-criuse pour l'Arctique.
Finalement, après plusieurs heures de vol, les millions de millions d'oiseaux avaient concurrencé les canadairs en larguant la neige de leurs becs. Enfin, de la neige à Noël en Arctique.
Les ours polaires étaient ahuris de voir autant de compatriotes et un ciel blanc. Oh certes, ce n'était pas énormes, mais le défilé dura six mois, jusqu'à ce que l'épaisseur des flocons compactes atteignirent deux mètres. De quoi voir les oursons jouer sur la banquise. Et depuis, le Mont-Blanc est à 4805m.

 
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
758 poèmes Liste
5900 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 9 déc 2018 à 10:35 Citer     Aller en bas de page

Bon sang, ODIN, tu m'as ému...!

Solidarité des masses populaires animales, volant, courant, grimpant, haletant, quoique non, y'a pas beaucoup de temps pour redonner à la nature ce qu'elle nous doit, c'est-à-dire: tout...

Le respect de la planète est un devoir, il concerne tout le monde, sans exception , puisqu'il s'agit de l'avenir, celui de tous, faut prendre ses responsabilités au lieu de râler pour tout et n'importe quoi...

Voilà le vrai combat, celui de la survie de tous les êtres vivants sur la planète Terre...

Con se le dise!

Amitiés...

Hubix.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
13345 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 9 déc 2018 à 16:27 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Odin,

Que dire sinon que ton texte est magnifique !



Belle soirée !
Toutes mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
677 poèmes Liste
4033 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 10 déc 2018 à 10:12 Citer     Aller en bas de page

@Hubix-Jee , l'emu rien qu'à me Lear , merci

@Sybilla Que Dire? Straits blanc est comme Love Over Gold? Merci à toi

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 104
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0330] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.