Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 303
Invisible : 0
Total : 303
13157 membres inscrits

Montréal: 26 févr 22:54:18
Paris: 27 févr 04:54:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: mon sexe pleure son clito rit Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 21 août 2006 à 00:41
Modifié:  21 août 2006 à 00:45 par rimarien
Citer     Aller en bas de page

Mon sexe pleure son clito rit


Que baiser au sens propre
Est sale au figuré
Si c’est ça l’amour propre
C’est bien mâle augurer !

Quand le cul est derrière
L’amour est donc devant,
A culot et manière
De n’être queue du vent,
Sexe donne matière
A réflexion souvent :
Le cul mis en avant
C’est l’amour en queue, fier !

Un membre qui habite
Sous chapiteau en T
Si converge en orbite
Pour se faire aimanter,
C’est une mort subite
Dans un château hanté !

Tirer cent coups, fait rire ?
Disons plutôt fait mâle,
C’est du viol à la tire
Pas tout à fait normal ;
Bébête à concourir
Dans un monde animal !

C’est du rut à Baga*
Un vrai succès damné,
Bagatelle en nougat
Rutilant, spontané !

Diva, l’amour va, geint
Incompris pour un con
Un machin truc, engin
Dans un douillet cocon !

Gentil* baiser pubien
Plus bien ça se dit mieux
Qu’une hostie de chrétien
En un palais radieux !

N’est pas mauvaise langue
Ni le cul, ni Lingus*
Ne me contrediront :
La langue qui harangue
N’est que plaisir en sus
Girond dans son giron !
L’arrêt du cul à Nus*
Trou perdu d’infortune,
Serait-il d’Uranus
Ou mou comme la lune ?
En phase terminus
Dans les bras de Neptune !

Un démon de Vénus
A minuit l’angélus
Encore eut-il phallus
Qu’une femme le susse !

Je périclite au risque
D’aimer, puis je péris
« Pathéticiennement »
Aux mains d’une odalisque
Quidamour renchérit
Sentimentale, ment !

J’insiste mordicus
Il est trop sot Domi
Par chemins, papi russe
Prétend qu’au lit Brius*
Après s’être entremis
Avec l’âne à Tommy
A chopé un malus,
Achoppé d’un virus
En son anatomie
Avec Anna, Tommy !!!!

Mon sexe pleure, son clito rit !

JCE 05/08/2006


*Baga : Dieu du sexe dans la mite au logis rimarien.
*gentil : au sens païen du terme.
*Lingus: Dieu des donneurs de langue aux chattes dans la secte rimarienne.
*Nus : jardin à l’est d’Eden dans l’enfer rimarien.
*Brius : Dieu de l’amour rimarien, parti se faire maître queux chez les grecs.

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 21 août 2006 à 03:38 Citer     Aller en bas de page

penser travailler, talent mon dieu mon dieu alors disons que c'est le talent d'Achille!!
merci de ta visite
amicalement
jc

 
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
26 août 2018
  Publié: 21 août 2006 à 05:19 Citer     Aller en bas de page

Tout simplement délicieux.
Je me suis régalé !
Un texte à la Rimarien.
Je serais tenté par une telle secte… hihihi !!!!
Amitiés,
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 21 août 2006 à 07:22 Citer     Aller en bas de page

Très beau jeu de mots, Rimarien, très amusant...! De jolies et brillantes trouvailles !


Un démon de Vénus
A minuit l’angélus
Encore eut-il phallus
Qu’une femme le susse !

Chantal

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 21 août 2006 à 22:33 Citer     Aller en bas de page

Salut JP, non, non pas une secte, insectes zen, on s'attire d'elles!! ah tu veux le nom du grand chef, c'est Kan????????????
parce que c'est un kangourou!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
merci de ta visite à la secte, eh la prochaine fois tu enlèveras tes chaussures hein, c'est un lieu sacré ici!!

Merci Chantal d'être passée faire un coucou aux adeptes

amitié
jc

 
Skorpion


Loin du corps, près du coeur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
23 commentaires
Membre depuis
18 août 2006
Dernière connexion
19 novembre 2006
  Publié: 22 août 2006 à 05:20 Citer     Aller en bas de page

Salut Rimarien !

J'ai beaucoup souri en lisant ce tout
Sans m'enliser dans ce trou de souris !
Surtout que j'avais deja reflechi
A un poeme mi-phoque, mi-loup,
...
J'en dis pas plus, je vous laisserai
découvrir ce que j'ai insectisé
en demandant votre indulgence.
Je vous tire ma révérence !

a bientot peut etre, Ô Gourou Kan

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 22 août 2006 à 10:38 Citer     Aller en bas de page

Même indigent le gourou peut être indulgent mais Skorpion si je me gourre , autant savoir où je me gourre, où?

Marijo: penses tu vraiment que ça est un camp décent?
un feu de camp des sens alors!!

amitié à vous deux
jc

 
Parthénopé


Quand je deviens sirène,que ton doux nom breton remplace celui d'Ulysse,je me noie dans une larme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
39 commentaires
Membre depuis
13 août 2006
Dernière connexion
4 août 2009
  Publié: 22 août 2006 à 15:15 Citer     Aller en bas de page

MAGNIFIQUE!!
SPLENDIDE!!

Ces jeu de mots sont exquis!J'en ai encore mal aux abdos (ou aux abducteurs?^^)!!Merci pour ce moment de plaisir!Celui là il va finir dans mes préférés!!Encore merci et bravo je te félicite!J'ai ADORÉ!!

Amitié!

Au plaisir de te relire!

  Παρθενόπης...waveskieur,tu surfes sur chaque vague,un instant pour les faire exister.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 22 août 2006 à 23:28 Citer     Aller en bas de page

Merci Parthenopé et pardon à tes abdos!
Merci Rock lemon, si tu t'es amusée tu m'en vois ravi!
amicalement à vous deux
jc

 
Maan


Un enfant n'oublie jamais.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
1106 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2005
Dernière connexion
28 juillet 2010
  Publié: 23 août 2006 à 18:39 Citer     Aller en bas de page

Une belle maîtrise, une belle culture et de talentueux jeux de mots... même s'il y en a peut-être un peu trop à mon goût.

Cela dit, j'ai beaucoup aimé, souvent souri... et même franchement ri quand je suis tombée sur:
Encore eut-il phallus
Qu’une femme le susse !


MDR

  Bientôt un(e) mini-Maan dans mes bras !
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 23 août 2006 à 19:51 Citer     Aller en bas de page

Je suis d'accord avec toi maan, il y en a souvent trop et tu sais pourquoi, bien souvent par crainte de ne pas être allé jusqu'au bout du jeu, tu n'es pas le premier à me le faire remarquer mais c'est plus fort que moi le jeu est plus fort que la sauvegarde de la belle écriture.
merci à toi
amicalement
jc

 
Fontclaire


C'est ce qui divise les hommes qui multiplie leurs différents
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
542 commentaires
Membre depuis
30 juillet 2006
Dernière connexion
10 juin 2016
  Publié: 27 août 2006 à 13:36 Citer     Aller en bas de page

En voilà un de poème que c'est qu'il est bien écrit. Aurais bien aimer le faire.

Cordialement.



Fontclaire

  fontclaire
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 27 août 2006 à 21:36 Citer     Aller en bas de page

Merci Fontclaire
bof t'en écrira d'autres, ne dit on pas que l'amour est éternel, l'amour n'étant que sexe sublimé, tu vois il reste du temps pour en écrire d'autres c'est inépuisable
tin je te donne en exclusivité mondiale le titre du prochain:
si mon sexe s'épile alors l'amour c'est face
amicalement
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 6 sept 2006 à 23:23 Citer     Aller en bas de page

Je vois qu'il n'y a pas que ça qui t'amuse, il faut te suivre entre tes écrits que tu effaces au fur et à mesure et tes pseudo, tu as raison en tout cas il y en a bien trop ici qui ne sont pas là pour jouer.
J'espère sincèrement que tout ça t'amuse vraiment, ce que je devine par contre c'est que tu n'as pas besoin de ta muse pour le faire!
amicalement
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 8 sept 2006 à 11:26 Citer     Aller en bas de page

Passons sur la fluidité, je te donne le secret qu'il ne faudra pas répéter hein; on est en toute intimité ici sur le net!!!: fluidité: dragée Fuka, c'est mon médesain pas du tout qui me les a prescrits.
Pour la greffe tu n'y es pas non plus c'est mon médecin mal-traitant qui m'a prescrit des cachets pour guérir de mes mots de tête, oui c'est ça mi graine mi figue mi raisin ( 3 mi alors) ça devient presque une symphonie!!
tu te rends compte à mon âge, courir le cachet et en plus j'sais même pas où les cacher tous ces mots, je les ai dans la bouche comme une pieuvre qu'on veut saisir je crache mon encre noire!
c'est pas tout ça, il est bien tard et pas encore un chapeau d'vendu, depuis ce matin j'ai rien vendu ah si
j'ai vendu la mèche de cheveu qu'une ex m'avait offerte
merci de ton passage à l'Ena( une tronche la mademoiselle)
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 8 sept 2006 à 12:23 Citer     Aller en bas de page

j'aime tous les diminutifs qui fleurissent en ce moment pour qualifier ce nabot, en fait quand il pète on pourrait croire que c'est le pot d'échappement d'une bagnole tellement il est bas, oui vil je veux dire alors avilipendons le!
bon on arrête là, ya déjà ses sbires qui frappent à ma porte!
en pire Sarko empereur l'année prochaine

 
xebeche


please send me more, yellow birds...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
1454 commentaires
Membre depuis
31 octobre 2006
Dernière connexion
24 juin 2009
  Publié: 25 nov 2006 à 15:26 Citer     Aller en bas de page

un petit bijou ton poème! quel talent dans l'art de jouer avec les mots!!
félicitation milles fois

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 1er déc 2006 à 22:52 Citer     Aller en bas de page

Un petit bijou de famille peut-être, merci à toi de ta visite ici
amicalement
jc

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 11023
Réponses: 17
Réponses uniques: 8
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0451] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.