Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 32
Invisible : 0
Total : 34
· Tychilios
Équipe de gestion
· Bestiole
13161 membres inscrits

Montréal: 3 août 17:00:55
Paris: 3 août 23:00:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: le monologue du phare... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1025 poèmes Liste
16565 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 juillet
  Publié: 27 juil 2007 à 11:30
Modifié:  27 juil 2007 à 12:37 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Le soleil se couche au loin,
Par delà l'océan qui revêt sa robe sombre.
Les dernières lueurs,font se balader les ombres,
Et à bien des lieux,s'épanouissent des marsouins.

Et moi,qui suis lumière pour les égarés,
Et moi,qui suis repère pour ces navires discrets.

Les vagues se meurent à mes pieds.
Folles de rage,elles attaquent ma carapace.
Et dans les passes
D' Ouessant,elles font chavirer les chalutiers.

Et moi,qui suis guide pour les hommes,
Et moi,qui,au loin des Caraïbes,suis l'espoir en somme.

J'ai si mal quand,des fois, je vois passer
Ces monstres d'or noir.
Eux qui colorent la mer me mettent dans le désespoir,
Eux qui déciment les goélands me tuent tout entier.

Et moi,qui suis muet,qui souffre de par le vent,
Et moi,qui suis le jouet de peintres,qui aimerait me cacher vraiment.

Quand je me souviens de lui,de ce gardien,
Celui qui tous les soirs,me ramenait à la vie.
Et maintenant que la modernité m'a jeté dans la solitude,a sévi,
Alors je pleure sans qu’on ne voit mes larmes...Et au lointain,

Les pécheurs remontent leurs filets,
Et le jour dort pour une éternité de quelques heures...

 
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
19 août 2018
  Publié: 27 juil 2007 à 16:25
Modifié:  27 juil 2007 à 16:26 par verso
Citer     Aller en bas de page

Le sujet du phare témoin est original. Il évoque à la fin celui du gardien. J'aime bien ce regard du passé en prise à aujourd'hui. Mais entre le phare obsolète et le gardien chômeur, ton poème louvoie. Deux histoires en cours de poésie. verso

 
Lysée


L'Amitié est un Joyau si rare que le Coeur seul peut lui servir d'Ecrin!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
20 mai 2007
Dernière connexion
25 juillet
  Publié: 27 juil 2007 à 16:57 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Pyc !

C'est .... c'est pha - re - ment Beau!!

ô que j'aimerai être une vague , me jeter à ton pied de mur, voir ta lumière magique illuminer mon eau d'écume...

Magistral ton poème... tu abordes beaucoup de choses!

Le soleil qui se love...
Le drame des bâteaux auprès de cette belle tour exceptionnelle...
Le drame des " gros corbeaux noirs" souillant l'océan...
L'hommage à ces hommes qui passaient des nuits , seuls...

Et toi, plume sous l'âme du phare... subjuguée!!

Lysée!

  Lysée
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 28 juil 2007 à 14:40 Citer     Aller en bas de page

J'aime ce payasage que tu nous decris et cette evocation ecologique qui rend ton poeme attachant , merci pour ce partage

Mystic

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 2 août 2007 à 22:30 Citer     Aller en bas de page

Je me souviens de ce gardien qui surveillait la mer au cas où un bateau serait en danger, Un conte que j'ai adorée et en plus tu dénonces ces graves problèmes de pétrole renversé sur la mer et qui tue.Bravo pour cet engagement.Amitié.Okana.Coup de coeur.

  Nicole chaput. *Okana *...
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15511 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
3 août
  Publié: 15 août 2007 à 06:33 Citer     Aller en bas de page

Joli dialogue, qui laisse au coeur un léger spleen.... Alex

 
GENTLEMAN


Il n'y a pas plus beau poème que les mots
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
2490 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2004
Dernière connexion
22 octobre 2019
  Publié: 4 mai 2008 à 19:17 Citer     Aller en bas de page


Bonsoir PYC


J'aime ce genre de lecture ...un total dépaysement pour moi


Amitiés poétiques Pierre-Yves


Joël
GENTLEMAN

  ..Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains,transforme-les en caresses..[Jacques Salomé]
Audrey.


Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1047 commentaires
Membre depuis
5 août 2007
Dernière connexion
24 mai 2015
  Publié: 6 mai 2008 à 07:36 Citer     Aller en bas de page

Oui, je sais tu vas te dire. . . Encore un commentaire de cette petite lycéenne ?!
Et oui pyc, je suis toujours en émoi devant tes écrits !
Encore BRAVO

A bientot mon ami

Amicalement Audrey

  Audrey .
pepsie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
431 commentaires
Membre depuis
9 octobre 2007
Dernière connexion
18 août 2014
  Publié: 30 nov 2008 à 12:59 Citer     Aller en bas de page

 
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 1er sept 2009 à 11:50 Citer     Aller en bas de page

Ouessant.. du rêve a lire et relire en attendant d'y retourner.. magnifique poème

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2966
Réponses: 9
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2007
Décerné le 1er juin 2008
28e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

L'homme Courage... (Tristes)
Auteur : LE PASSANT
Il Est Une Montagne... (Autres)
Auteur : LE PASSANT
Dans la tourmente ... (Tristes)
Auteur : Jo
Saisons Brisées (with Red Tagada) (Collectifs)
Auteur : LOUNNA
journal intime d'une femme battue. (Tristes)
Auteur : pyc
Je n'aurai jamais... (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Laissez moi crier (Poèmes par thèmes)
Auteur : okana
Magnétisme (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
La petite fille qui venait d'ailleurs... (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.

 

 
Cette page a été générée en [0,0380] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.