Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 214
Invisible : 0
Total : 216
· Pichardin · larme_de_crystal
13167 membres inscrits

Montréal: 1er juin 01:25:55
Paris: 1er juin 07:25:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Théâtre & Scénario :: La môme de Rotten city (lola) - Part 2 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 24 déc 2011 à 08:38
Modifié:  25 déc 2011 à 16:30 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Rotten city – Limite Nord/Est - Quartier LIX : 04.03 GMT

Y tombe de l’eau noire qui pue la pisse, dans ce quartier interdit de Rotten city où même les rats hésitent à venir vomir leur ennui morbide sous un froid qui brise les os et qui déglingue les putes qui bitument sur Ugly street à l’ombre des lampadaires borgnes.
Je traîne ma carcasse abimée dans cette ville délabrée où seule une rencontre avec une faux bien aiguisée me parait une éventualité bien réelle.
Y a plus rien ici, à l’ombre de l’ombre que la crasse et la pourriture des dealers de plaisir et de Red blood, une saloperie de cam qui te défonce le cerveau plus vite que les bastos de mon glock.

Et t’es là ma Lola, un marteau piqueur enfoncé dans la veine, juste en dessous de l’élastoc qui te comprime le bras. Poupée déglinguée par le sexe à dix balles, les rails et le red, y a plus rien ici pour toi.
Tu fais chier ma douce à te seringuer toutes les nuits pour échapper à ce monde pourri, c’est pas parce que t'es née du mauvais côté du soleil que tu peux pas en profiter.
On ira le braquer si tu veux.
Tu ressembles plus à rien allongée dans ces chiottes pleins de vice et de pourriture. J’ai de la flotte plein les yeux quand tu me regardes comme ça, perdue.
J’ai juste envie, là maintenant de te faire un troisième œil au milieu du front, pour mettre fin à cette vie de merde.
Mais je t’aime Lola, je veux juste un peu de ciel bleu dans ton regard et un sourire sur tes lèvres.
Viens, accroches-toi à mon espoir, on va prendre la Cad et filer tout droit, loin de tout ce merdier, vers les plages de Hope beach.
Je fais un dernier casse, un bon vieux braquo à l’ancienne, je vais tirer les diamants de la vie et quelques liasses de bonheur
Sinon, tu vas crever ici
Viens ma Lola, respire le vent qui te décoiffe
C’est Noël ce soir, mais le vieux en rouge y a longtemps qu’il passe plus ici. Il t’aurait offert de la lumière, mais personne ne passe plus par là.
Il est temps de se tirer poupée
T’es si petite dans mes mains
Viens te brûler contre ma peau

Je t’aime ma folie.

Thierry
24 décembre 2011

 
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7092 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 24 déc 2011 à 09:09 Citer     Aller en bas de page

J'adore cette ambiance et cette façon d'aimer,
y'a une lutte animale pour moi la dedans
s'arracher du glauque en urgence
un trip .
Bisouxxx

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9820 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
21 mai
  Publié: 24 déc 2011 à 15:59 Citer     Aller en bas de page

Thierry

L'amour d'un braqueur y a pas mieux pour la sortir de cet enfer, ils ont une façon d'aimer pas comme tout le monde... Pourvu qu'elle t'écoute...

Passe une belle nuit de Noël

Sélénaé

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 8 jan 2012 à 13:11 Citer     Aller en bas de page

Merci les filles, suite au prochain épisode, ou inspiration
Bisous

 
San Flyga


La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non à recevoir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
436 commentaires
Membre depuis
9 février 2012
Dernière connexion
9 février 2019
  Publié: 1er nov 2012 à 13:04 Citer     Aller en bas de page

J'adore ce style tranchant et brut qui me rappel beaucoup Sin City (allez savoir pourquoi!). C'est vraiment bien écrit...

Amitiés,
Coraline

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 1er nov 2012 à 13:13 Citer     Aller en bas de page

gagné
je m'étais inspiré de Sin City pour le premier épisode, et du coup, j'en ai fait une petite suite
Ravi que cela t'ai plus
Amitiés
Thierry

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2368
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0402] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.