Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 569
Invisible : 0
Total : 570
Équipe de gestion
· In Poésie
13158 membres inscrits

Montréal: 28 févr 10:28:48
Paris: 28 févr 16:28:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Même Sainte-beuve rit Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 21 mars 2005 à 09:09
Modifié:  11 mars 2010 à 13:17 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

-Bonsoir Mr De Lafange De la Martingale
-bonsoir Mr Eloy merci De rien (MDR)!
-Entrez, mettez vous à l'aise, je vais vous présenter
Solange mon épouse,
chérie, peux tu venir deux secondes que je t'introduise à
ce cher Eloy.
-Baise-main de rigueur, en inclinant la tête, du grand art!
Il y à là, une vingtaine de cons vivement con boive
une bande de francs-maçons venus sans truelle cimenter
l'amitié dans "l'auge maçonnique"( les autres)


Dix bouteilles plus tard:

-Chai vachement chouett' chai toi, j'suis pas venu en vain
d'ailleurs chai plus comment j'suis venu, en bagnole chûrement!
les seins de ta femme sont divins, euh enfin pardon de cholange;
chai bizarre présentement ch'ai pas l'impression que ch'ai ta femme
-Bof chai plus , quand j'ai bu je l'oublie!
-Et quand t'appas bu?
-chai elle qui a bu, ya dl'abus abuchif non !

Vingt bouteilles plus tard

Ya une pétasse athée qui infuse son vin une Brigitte sur tribord et dégueule sur bâbord qui me sort:
-Boire ou conduire, faut choisir mon cherrrrrrrrrr,hic!
-Alors conduichez moi à ma voiture, euh non,( je me ravive)
celle là ne jouit plus de toutes ses facultés ou a déjà
joui;
restée sur sa faim, la Brigitte et couvert feint un sourire aviné;
moi, toujours aussi fait néant, je feins une soif soudaine et m'éclipse.
Je ramène chez elles
les bouteilles vides à la cave et j'en remonte des pleines aux caves!
Chai vachement bien la ch'ave à mon patron,
on s'y rafraîchit bien les idées sauf qu'ya ce putain d'estchialer en colimaçon,
j'me prends les pieds dans la dernière marche mais vous chavez pas quoi?
pour ne pas tomber à la trappe j'me rat trappe à un chateau margaux-go 67,
ça tombait bien j'en avais jamais bu pas même au goûter!
Mon patron, de peur de tomber aussi se rattrrape à la croupe
de la Nicole pot de colle une maîtresse des colles,
ya aussi la Martine plus beurrée qu'une tartine qui s'accroche
au cou de Pierre, Paul et Jacques, j'en profite pour faire un crochet par la cave,
je m'accroche au feu de la rampe deschalier une main saisie ma poignée
croyant saisir la porte des chiots; ma poignée dans sa main
on se ramène au salon couleur entre Guy mauve et Ali de vin.
je croise en vitesse de croisière un corsage occupé,
Ya là des mecs plus cons, caves que des mecs qu'on vexe pour un rien!

-Chai vachement bien chai toi
on a paché en pacha la soirée à soifer, à récolter les verres à soi.fée,
les verres à pied venus donc par leur propre moyen, boire ou conduire,
ils ont choisi, les verres à pied, les vers à douze pieds
sous terre, Alexandre, hein était vert de rage et rouge de vin
même St-Beuve rit begayant dit:
on a cherché le vrai dans l'ivresse on a trouvé l'ivresse dans l'ivraie;
on a bu ce qu'Alice faisait de mieux jusqu'à la lie, l'hallali, la, la la.
La meute des bouteilles accoure de plus belles, nous sommes cernés
alors on se raccroche à notre dernière planche de salut: on boit
je me balade de cave en cave, de con en con en convoi même
on s'balade dans des corsages,corps pas si sages, débraillés
on passe un fi d'elles, de verre en verre de bouteille en bouteille
il y a plus de bouteilles vides que de mecs pleins!
on boit les femmes au goulot, on les prend au culot

Au départ j'étais venu à cette soirée, bourré de bonnes intentions:
parler à mon patron de nos actions de mon augmentation
en fait on a plus fait parler, pleurer nos bourses,
c'est vachement bien chez mon patron mais je n'irai plus
le lendemain j'étais plein de bonnes intentions inutiles:
j'étais viré, j'ai tout perdu, mon boulot et récupéré la Solange!
Et St-Beuve bée gayant sur les bords en rit encore

JC.ELOY 20/03/2005

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 21 mars 2005 à 09:35 Citer     Aller en bas de page

Non parler de tout,ok mais boire de toux, c'est que tu prends du sirop? c'est peut-être un bon atout contre l'alcooolo volant
A+
JC

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 21 mars 2005 à 09:44 Citer     Aller en bas de page

Tu parles de ses globules blanches ou de son taux d'alcoolémie? faut être précis centurion Romain, ici t'es chez les gaulois paillards!
A+
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 21 mars 2005 à 12:00 Citer     Aller en bas de page

amicalement tient le bon bout?
JC

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 21 mars 2005 à 16:22 Citer     Aller en bas de page

nON c'est le sceau du génie maritime!
A+
jc

 
GENTIPOETE
Impossible d'afficher l'image
Le plus beau vêtement pour une femmes, sont les bras de l'homme qu'elle aime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
1324 commentaires
Membre depuis
29 janvier 2005
Dernière connexion
31 juillet 2012
  Publié: 22 mars 2005 à 02:17 Citer     Aller en bas de page

Bonjour JC,

C'est complèrement dingue, mais ça me plait beaucoup.

Amitiés Gérard

  Dieu a donné la parole à l'homme pour travestir sa pensée.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 22 mars 2005 à 02:26 Citer     Aller en bas de page

j'AI LAISSE MON NOM DANS LE SCENARIO, mais ce genre de situation existe reellement, je n'ai pas eu cette chance d'eviter ce genre de diner guinde au depart et qui finit en queue.............de boudin.
Toute ressemblance avec des gens existants ou ayant existes serait tout a fait fortuite.
merci de ta visite Gerard
amities
jc

 
Bélial
Impossible d'afficher l'image
C’est dans le néant que la vie reprend son sens !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1426 commentaires
Membre depuis
29 février 2004
Dernière connexion
8 avril 2005
  Publié: 22 mars 2005 à 09:00 Citer     Aller en bas de page


Cher JC,
Un très joli texte, les jeux de mots m’ont bien fait rire. La boisson change souvent les données du jeu.
Cette loufoquerie m’a changé la mal de place et je t’en remercie !

Bien à toi !
Luc

  La beauté viens des yeux qui la regarde!
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 22 mars 2005 à 09:48 Citer     Aller en bas de page

Je suis content de pouvoir te faire sourire un peu en ce moment, tu viens quand tu veux!
amicalement
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 22 mars 2005 à 11:49 Citer     Aller en bas de page

Et le MDR de la 2ième ligne, spécialement pour toi, dans le prochain, il y a d'autres prénoms nouveaux un Alain,une Nicole déjà dans la Beuverie, une Sylvie etc, j'ai commencé ce soir, la trame est là, il me reste à mettre tout ça dans l'ordre!
Si tu viens en autobus tu dois changer à Pyong-Yang, capitale de la Corée du Nord, un endroit charmant!
Ah d'accord pour Rémi fa sol là sido
on a droit à combien de ptiscons par an?
bisous
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 23 mars 2005 à 11:21 Citer     Aller en bas de page

Non non la Solange c'est impossible de l'oublier, tellement elle est conne!
bisous
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 23 mars 2005 à 17:28 Citer     Aller en bas de page

d2CIDEMMENT, pourquoi voudrais tu que je reste avec une conne, maso le rimarien? ah mais c'est ben sûr
PAR AMOUR.!
bonne journée tite mésange
je pars bosser
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 25 mars 2005 à 19:37 Citer     Aller en bas de page

Et j'ai constate que tu n'as pas pu resister 4 jours sans connerie, alors tu t'es ramene vendredi soir ou tard dans la nuit ou tot le matin et tu as pu constater le joili ptit bordel arrange par la bande de nouveaux philosophes a Krishna.
7 emotptitcon tu faiblis, ou alors tu n'as plus un rond pour payer je te signale que je suis ton compte de pret, tu as largement depasse les 1000dollars
biosus
jc

 
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 29 mars 2005 à 16:25 Citer     Aller en bas de page

Pas mal comme tournures et jeux de mots exécutés dans l'ivresse... du moment!!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 30 mars 2005 à 07:28 Citer     Aller en bas de page

ça c'est de la diffamation Lograth et qui est bourré là-dedans?c'est juste l'accent d'une certaine région de France!
merci de ta visite
jc

 
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 1er avr 2005 à 20:53
Modifié:  1er avr 2005 à 20:59 par Lograth
Citer     Aller en bas de page

Ouais, ouais, pour l'accent, j'm'en serais jamais douté surtout après 10 bouteilles, puis 12, puis 20, puis...
'Ai oublié de te dire quand même qu'une certaine catégorie de connaissances mousseuses perce quand même les quelques bulles de mon ignorance et que j'avais parfaitement saisi également l'allusion dans ton titre au poète
"Sainte-Beuve" qui rit et "Sainte Beuverie", mais tu vas me dire que c'est une coïncidence et le résultat d'une formidable coïncidence et le fruit d'un malheureux hasard, je suppose.

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 2 avr 2005 à 07:14 Citer     Aller en bas de page

il y en a marre Log tu devines tout mêmes les cons ainsi dansent, j'avais même pas fait gaffe que St-Beuve ça tombait bien avec Beuverie, un comble non?
merci d'éclairer ma lanterne cher Log
amicalement
jc

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 4947
Réponses: 16
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0605] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.