Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 33
Invisible : 0
Total : 34
· monthery
13176 membres inscrits

Montréal: 4 juin 07:26:00
Paris: 4 juin 13:26:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les éphémères (avril 2012) : "Mémoire" :: outils, mesures du temps pour la mémoire Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5482 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 9 avr 2012 à 08:52 Citer     Aller en bas de page

Pensées amarrées au port de ma mémoire
Se refusent à l’océan de la nostalgie.
La clepsydre lentement remplit la jarre
De mon présent. Gardienne de mon temps englouti
Le temps compté, mémoire du chemin parcouru
N’intéresse que mon âme et surtout pas autrui.
J’enjambe cette vieille horloge pour une autre issue.
La modernité du temps naît dans l’immanence
Elle surgit de la vibration de la matière.
Plus bref qu’une seconde, immobilité frémissante
Le quartz cadence mes jours, mes nuits, mon hier.
Mon temps n’est plus spatialité, mais numérisé
Et ma mémoire trop hachée pour une histoire
L’abandonne, Sigma ; Des remords et des regrets.
Le présent devenu passé se range au boudoir
De ma mémoire qui se veut n’être que maintenant.
Consciente de sa finitude, refuse le démêloir
Pour séparer le bon grain de l’ivraie des ans.

  YD
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 9 avr 2012 à 08:59 Citer     Aller en bas de page

"Le présent devenu passé se range au boudoir
De ma mémoire qui se veut n’être que maintenant.
Consciente de sa finitude, refuse le démêloir
Pour séparer le bon grain de l’ivraie des ans."...

Un écrit philosophique qui interpelle....

Alex

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5482 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 9 avr 2012 à 09:06 Citer     Aller en bas de page

Alex
Merci pour ton passage, il est vrai l'idée de ces quelques ligne repose sur la pertinence de garder en soi le passé. Le passé a fait ce que nous sommes et le présent est bien plus important pour la suite de notre vie.
Amitiés
Yvon

  YD
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5482 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 9 avr 2012 à 09:09 Citer     Aller en bas de page

Philippe, Domy

Merci de votre passage
Amitiés
yvon

  YD
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9820 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 9 avr 2012 à 10:37 Citer     Aller en bas de page

Yvon

Quel vocabulaire ! et ces belles métaphores, j'aime tout, je dis toujours que "Le passé façonne le présent" sans passé on ne serait rien, c'est ma pensée ...

J'aime beaucoup l'idée

Sélénaé Amitiés

 
ecrinf
Impossible d'afficher l'image
Je me retourne encore et d'un regard d'envie Je contemple ces mots que je n'ai pas écrits
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
1522 commentaires
Membre depuis
14 février 2011
Dernière connexion
15 mai
  Publié: 9 avr 2012 à 17:29 Citer     Aller en bas de page

Belle étude philosophique sur ce devoir de mémoire.

Amitiés

Patrick

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 10 avr 2012 à 02:36 Citer     Aller en bas de page

Un thème bien traité, ..même si à l'inverse des autres écrits.
"Pensées amarrées au port de ma mémoire
Se refusent à l’océan de la nostalgie. "
Et pourtant, la nostalgie, ce n'est pas triste...quand elle est dans l'ordre des choses... On n'est pas nostalgique à vingt ans..
"La mémoire ...qui rend à notre tendresse le sourire de ceux qui ont disparu" Je ne sais plus de qui est cette citation mais je suis plutôt d'accord avec.
Amicalement.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
712 poèmes Liste
15175 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 10 avr 2012 à 09:25 Citer     Aller en bas de page

Le présent devenu passé se range au boudoir
De ma mémoire qui se veut n’être que maintenant.
Consciente de sa finitude, refuse le démêloir
Pour séparer le bon grain de l’ivraie des ans.

Belle proposition avec le parfum de ta mémoire...

Amicalement
galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5482 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 12 avr 2012 à 10:25 Citer     Aller en bas de page

Sélénaé

« Tu as tout aimé » alors quel plaisir d’avoir écrit ce petit texte – merci pour ce compliment qui me touche beaucoup.

-------------------------------------

Patrick
Merci pour ton passage, si ces quelques mots t’ont entraîné vers une réflexion philosophique, j’en suis très heureux

----------------------------------

Poil de Poilly

Tu as raison, la poésie nous entraîne sur les chemins les plus divers, c’est sa force ! Peu de mots pour exprimer des idées, des émotions fortes.

----------------------------------------

Vénusia

Vive la poésie, qui nous oblige parfois à nous interroger.

-----------------------------------------

Sidonie

C’est juste, ce thème comme beaucoup d’autres pouvait être traité de nombreuses manières. Je voulais simplement souligner comme le dit Sélénaé « Le passé façonne le présent » et c’est ce dernier qui est le plus important pour vivre positivement.

--------------------------------------------

Galatea

Le parfum de la mémoire doit nous permettre de vivre un présent intense.

Amitiés à tous, et merci encore pour vos appréciations sympa.

Yvon

  YD
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22885 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 13 avr 2012 à 17:07 Citer     Aller en bas de page

Le passé nous parle sans cesse et c'est ce qui nous donne la force d'affronter le présent....Demain sera un autre jour.....
J'ai bien apprécié ton poème
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5482 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 14 avr 2012 à 09:01 Citer     Aller en bas de page

Ode

Merci pour ton passage
Amitiés
Yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1526
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0355] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.