Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 60
Invisible : 0
Total : 60
13176 membres inscrits

Montréal: 4 juin 06:46:09
Paris: 4 juin 12:46:09
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (mars 2012) : "Juste pour sentir le goût du vent" :: L'enfant Qui Voguait Sur Les Vents... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Pampille


les jours sont des fruits et notre rôle est de les manger
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
365 commentaires
Membre depuis
8 juin 2010
Dernière connexion
29 novembre 2014
  Publié: 9 mars 2012 à 04:41
Modifié:  18 mars 2012 à 11:38 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page



L'enfant qui voguait sur les vents...

Un vent nous a quitté, un vent du feu de Dieu,
Un vent pas de chez nous, un avec des manières
Une brise nocturne comme la « Martinière »
Et quand les « Alizés » sur la mer nous transportent,
Le « Chergui » du Maroc au loin ouvre ses portes.
Dans son pays Daudet au fifre magistral
Nous a d’un coup violent envoyé le « Mistral »
Et de la Rome antique patrie de Romulus »
De la mythologie nous croisons le « Notus ».
Voguant par vent nord-ouest poussés par le « Noroit »,
Essuyant des tempêtes en tenue de marin 
Jouant à cache-cache avec le « Rivolin »,
Notre barque fragile se jouant du « blizzard »
Nous ramena au port sur l’aire de repos,
Bercés avec douceur par le doux « Sirocco ».
Deux a trois jours en Suisse nous seront salutaires,
Car ici par sud-est il n’y a que le « Vendaire ».
Au delà des montagnes j’irai une fois grand
Naviguer le Léman au vent frais du « Joran ».
Je vogue dans ma tête, le vent du "Libeccio"
Partant prompt de la Corse pousse vers l'Italie,
Dont les lacs des montagnes se jouent du "Tivano".
En traversant les mers par grand vent de "Suroit",
J'arriverai un jour où souffle le "chinook",
Des montagnes rocheuses dont je serai le roi .
Et dans cette Amérique si loin de mon igloo
Juché sur un cheval je poursuivrai "le loo"
Je suis navigateur à l'intérieur des terres,
Mon corps est glacé par le vent de l'hiver.
Dans le massif central aux volcans millénaires
Sévit le vent d'hiver qu'on appelle le "Cers".
Je suis le moussaillon d'un bateau de papier
Le "zéphir" me pousse aux rigoles persanes
J’aperçois le "Simoun", au désert des sultanes.
Mais "l'Autan" me ramène enivré et heureux.
Je quitte mon radeau solide comme un roc
"Tramontane" poussant sud-ouest bas Languedoc
Vent sec et chaud j'accoste là où je suis bien né,
"L'Hégoa" me transporte aux pieds des Pyrénées.
Pampille


  pampille
ecrinf
Impossible d'afficher l'image
Je me retourne encore et d'un regard d'envie Je contemple ces mots que je n'ai pas écrits
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
1522 commentaires
Membre depuis
14 février 2011
Dernière connexion
15 mai
  Publié: 9 mars 2012 à 04:59 Citer     Aller en bas de page

Bravo pour cette très belle leçon de géographie éolienne.

C'est ça vent ?

Amicalement

Patrick

 
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9820 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 9 mars 2012 à 05:24 Citer     Aller en bas de page

Pampille

Bravo, et je félicite la recherche de ces vents heureux ou pas, j'ai fait une belle balade, j'aime aussi beaucoup le titre ...

Sélénaé

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 9 mars 2012 à 05:41 Citer     Aller en bas de page

Quelle culture...
C'est impressionnant..
Bravo.
J'ai aimé le titre aussi..
Amitiés.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7092 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 10 mars 2012 à 02:55 Citer     Aller en bas de page

j'étais sur un tapis tout brodé de ces mots, et j'ai fait une jolie balade un peu 'secouée' par tous ces courants aériens, mais enchantée.
Amicalement
Feu

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22885 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 10 mars 2012 à 05:33 Citer     Aller en bas de page

Je ne les connaissais pas tous, mais par ce savant parcours et par ce charmant poème, je ne regrette certes pas ma lecture
Merci PAMPILLE
Amitiés ODE 31 - 17

  OM
Narcissange


emia t ej tnat seniev sem snad sap semusnoc et en ut ùo ruoj nu sap tse n lI
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
2182 commentaires
Membre depuis
23 novembre 2008
Dernière connexion
18 septembre 2016
  Publié: 11 mars 2012 à 16:05 Citer     Aller en bas de page

un tour du monde des vents? sacrée tambouille à respirer... mais qu'est ce que c'est bien écrit...

amicalement

Ma

  ma971
Pampille


les jours sont des fruits et notre rôle est de les manger
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
365 commentaires
Membre depuis
8 juin 2010
Dernière connexion
29 novembre 2014
  Publié: 11 mars 2012 à 18:08 Citer     Aller en bas de page

Des vents qui vous ont mené jusqu'ici ce dont je remercie chacune et chacun d'entre vous
bien sincèrement
pampille

  pampille
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
312 poèmes Liste
18151 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 18 mars 2012 à 11:38 Citer     Aller en bas de page

Ouf faut dire au début de s'accrocher au tapis volant !

Superbes vertiges et tu as bien encensé ce sacré thème ... tant de fois écrit, original ici

Ah mais moi celui que je connais le mieux c'est le Libeccio de mon île aux merveilles bien sur ... Tu me donnes des idées d'écritures tiens ... mais chut ...

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Pampille


les jours sont des fruits et notre rôle est de les manger
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
365 commentaires
Membre depuis
8 juin 2010
Dernière connexion
29 novembre 2014
  Publié: 20 mars 2012 à 14:34 Citer     Aller en bas de page

sacrée bestiole! ça s'accroche ou ça peut ces petits animaux.... La Corse, avec le Canada je rêve d'y aller un jour, qui sait, je t'y croiserai un jour peut être quand le vent de mon pays l'Hégoa me poussera vers le Libbéccio! connais-tu ce chant polyphonique duo corse et basque, ventant la liberté, une merveille d'émotions

mes amitiés. Pampille.

  pampille
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
5408 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 22 mars 2012 à 07:11 Citer     Aller en bas de page

Bigre la belle anthologie des vents.
J'ai fait un beau voyage.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1422
Réponses: 10
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0512] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.