Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 193
Invisible : 0
Total : 195
· Meruem · ❀ninette1952
13173 membres inscrits

Montréal: 3 juin 12:03:30
Paris: 3 juin 18:03:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Contes fantastiques :: conte d'orient Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
intertato

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
84 commentaires
Membre depuis
13 avril 2008
Dernière connexion
8 juin 2019
  Publié: 18 déc 2014 à 08:09 Citer     Aller en bas de page

CONTE D'ORIENT

Ceci est plus qu'un conte, c'est presque une légende
Nichée dans les récits qui nous viennent d'Orient
Parlant d'un souverain nommé le shâh d'Iran
Connu de Téhéran à la lointaine Irlande

Vivant dans un palais aux multiples splendeurs
Entouré de houris, ravissantes visions
Mais l'ennui grandissant altérait son humeur
La colère en son sang coulait comme un poison

Ce lieu paradisiaque vivait dans le silence
La peur et la tristesse grandissaient chaque jour
L'ébauche d'un sourire devenait une offense
Et la vie s'étiolait sans espoir de retour

Ne pouvant supporter cette lourde détresse
Le shâh désespéré rassembla son armée
Pour aller conquérir de nouvelles richesses
Tournant résolument le dos à son passé

Mais dès qu'à l'horizon s'effaça son image
Se réveillèrent la vie et la joie au palais
Les couloirs résonnèrent de rires et de ramages
Et l'on vit, au harem, que les houris dansaient !

MORALITE

Quand le shâh n'est pas là, les houris dansent.

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9407 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 20 déc 2014 à 00:55 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Dans un premier temps, je me suis demandé où tu voulais en venir.
J'aime la chute. Des huris aux hourras, il n'y a qu'un pas.

Catherine

 
intertato

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
84 commentaires
Membre depuis
13 avril 2008
Dernière connexion
8 juin 2019
  Publié: 20 déc 2014 à 04:55 Citer     Aller en bas de page

Merci pour cette appréciation. C'est vrai que j'ai fait venir cette chute de très loin mais j'y ai trouvé un malin plaisir. On peut éventuellement
lui trouver des implications plus profondes comme dans beaucoup de fables mais pourquoi se triturer la cervelle ?

 
Alia2412


"Le vent se lève, il faut tenter de vivre"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
27 commentaires
Membre depuis
13 janvier 2015
Dernière connexion
14 juillet 2015
  Publié: 24 févr 2015 à 13:51 Citer     Aller en bas de page

J'ai beaucoup aimé, texte bien écrit avec une morale très bien trouvée

  Alia
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 913
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0335] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.