Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 14
Invisible : 0
Total : 16
· AIMA · monthery
13375 membres inscrits

Montréal: 15 juil 23:17:44
Paris: 16 juil 05:17:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Contes fantastiques :: L'oiseau de l'île volante Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
manusaran
Impossible d'afficher l'image
Je pense autant que je respire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
237 commentaires
Membre depuis
8 octobre 2014
Dernière connexion
28 juin
  Publié: 15 nov 2014 à 11:05
Modifié:  15 nov 2014 à 13:27 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

L'oiseau de l'île volante


Il était une fois un oiseau, vivant sur l'île volante la plus mystérieuse d'après les humains
Pourquoi mystérieuse allez-vous me dire, parce que cette fameuse île se trouvait dans les cieux
Aucun humain depuis sa découverte n'avait osé pénétrer sur ce mystère au loin
Mais cette île est connue depuis plus d'un siècle, donc il fallait s'attendre au premier pas d'un humain curieux

Un humain nommé Roberto qu'on surnommait "il curioso", racontant qu'il avait pour projet d'atteindre cette île
Tous les citoyens voyaient ce projet comme insensé parce que dans cette île vivait une émanation
Une émanation d'un dragon d'après les citoyens mais Roberto lui seul était persuadé que c'était un oiseau lyre
Pourquoi, parce qu'il avait le don de reconnaître le pépiement des oiseaux et d'en faire la comparaison

Mais un jour l'oiseau de lyre pépia d'une façon, qui d'après Roberto servait à prévenir d'un danger imminent
Depuis ce jour Roberto se dit qu'il était tant de partir à l'aventure pour résoudre ce mystère
Partant avec impatience et crainte, il se devait de résoudre ce mystère malgré son mauvais pressentiment
Mais derrière ce sentiment se trouvait l'envie de répondre à la promesse qu'il avait faite à son père

Avant sa mort, son père lui avait dit : "tu vois cette île la bas,je veux que tu y ailles quand le moment sera venu"
Malheureusement son père mourut sans lui donner de précision sur ce moment futur
La seule précision qu'il lui avait donnée c'était cette précision à distinguer le cri d'un humain ou d'un oiseau
Roberto penserait qu'il y aurait un lien entre l'oiseau et son père, faut-il croire à la réincarnation ?

Fin Chapitre 1 : Bientôt la suite

Soyez indulgents s'il vous plaît c'est mon premier conte fantastique merci et bonne lecture


  Le rêve et la pensée sont les moteurs de l'humain.
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
664 poèmes Liste
18616 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 15 nov 2014 à 13:25 Citer     Aller en bas de page

Indulgent... Oui. L'histoire me semble bien débuter et il y a sûrement une bonne intrigue à suivre.

En revanche, tu écris l'histoire comme tu pourrais la raconter à l'oral et sans faire attention au fait qu'on est dans le mode écrit ici. Alors la ponctuation et le découpage en paragraphe est essentiel si tu veux que le lecteur arrive à suivre et à lire. Même si l'épisode est court, il m'a fallu bien 5 minutes pour remettre la ponctuation au bon endroit juste pour lire le texte tel que je pense que tu voulais l'écrire. Ce n'est pas très pratique si tu veux que ton lecteur rentre dans l'histoire... La forme doit couler toute seule... Sinon le lecteur se perd, et au final décroche.

J'espère pouvoir lire la suite.

Amicalement

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 15 nov 2014 à 19:05 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir manusaran,

J'ai bien aimé lire ton histoire fantastique !
Merci de ce partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
308 poèmes Liste
5556 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 16 nov 2014 à 09:47 Citer     Aller en bas de page

c'est pas mal, tu peux suivre les conseils de Tilou, c'est un spécialiste du récit.
bon j'attends la suite.

amitiés poétiques

Yvon

  YD
Malystryx


La Cyprine d'amour, cheveux épars, chairs nues S'étalait à sa proue, au soleil excessif.-Nelligan
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
266 commentaires
Membre depuis
6 mars 2011
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 6 déc 2014 à 13:52 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Manusaran !

Je pense aussi que Tilou donne un bon conseil.

Pour ma part, j'aimerais savoir ce que tu veux dire par "Émanation", car le dictionnaire défini le mot comme une odeur provenant de quelque chose. Je pense que tu veux dire "Apparition", qui ressemblerait plutôt à Spectre, Monstre, ou Hallucination.

L'idée est bonne et j'aimerais lire la seconde partie

Malys

  "Que reste-t-il de lui dans la tempête brève? Qu'est devenu mon coeur, navire déserté? Hélas! Il a sombré dans l'abîme du Rêve!" - Emile Nelligan
manusaran
Impossible d'afficher l'image
Je pense autant que je respire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
237 commentaires
Membre depuis
8 octobre 2014
Dernière connexion
28 juin
  Publié: 21 déc 2014 à 07:12 Citer     Aller en bas de page

La suite arrivera durant la semaine prochaine , j'ai des idées , il faut juste que je les ordonne

  Le rêve et la pensée sont les moteurs de l'humain.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1030
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0232] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.