Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 729
Invisible : 0
Total : 730
· mido ben
13170 membres inscrits

Montréal: 6 août 12:01:25
Paris: 6 août 18:01:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Portrait sous vers :: Portrait sous vers n°9 - Ashimati Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14261 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
6 août
  Publié: 14 juil à 05:11 Citer     Aller en bas de page




Bonjour Thierry. Tout d'abord, je tiens à te remercier d'avoir accepté de te livrer au jeu des questions du portrait sous vers. Je me souviens que tu m'as accueillie en gestion, lorsque je suis arrivée dans l'équipe, ça fait un bail !
Je vais commencer par la question rituelle : d'où te vient ton pseudonyme ?


Il n'y a rien de caché derrière ce pseudonyme, pas de message subliminal, pas de référence, pas de secret. Il résulte simplement dans le collage de quatre syllabes que je trouvais chantantes et un brin exotiques.

Tu es sur LPDP depuis 2008, tu as vu le site grandir. Quelles sont les évolutions positives et négatives que tu as notées depuis ces dernières années ?

Il n'y a pas véritablement de points noirs ou blancs, par contre, le site est devenu une véritable usine à gaz où pour le néophyte, il est difficile de se retrouver. Il y a surtout eu des ajustements, mais pas de gros changement.
Il y a trop de rubriques et surtout de sous-rubriques que la majorité des membres ignorent parce que leurs accès sont trop compliqués à trouver : "Anniversaires" ou "Photo Gt" par exemple qui pourraient très bien disparaître. Rien que pour publier un texte, il n'est pas aisé de trouver le bouton au premier coup d'œil.

Dernièrement, un décès a endeuillé le site. Il y a quelques années, pour la Toussaint, on mettait en valeur les textes des disparus ce qui permettait à tout le monde de découvrir des auteurs - J'ai entre autres, une pensée émue pour Viridiane.

Le site s'est surtout renforcé par un nombre croissant de membres, un peu plus de 13000 aujourd'hui, ce qui en fait un des tout premiers forums de poésie, ce qui a nécessité une gestion plus importante et donc une plus grande implication. Ce qui est dommage aussi, c'est que ce soit systématiquement la gestion qui propose les challenges ou les concours, alors que tout le monde peut le faire, il suffit d'entrer en contact avec un des modérateurs.
Il n'y a pas eu de grosses révolutions dans un sens comme dans l'autre, mais je pense à la refonte du "Coin de la technique" qui avec FeuB nous avait pris pas mal de temps.
Ce ne sera jamais parfait, et il y aura toujours des râleurs mais j'espère que la nouvelle interface sera plus simple au niveau de la navigation et de la lisibilité et si je suis toujours ici, c'est que je m'y sens bien.

Il n’est pas simple de naviguer sur le site quand on ne le connaît pas, en effet, et la nouvelle interface nous permettra enfin de corriger ce problème. Je garde en mémoire la mise en valeur des poèmes des membres décédés au moment de la Toussaint parce qu’il est vrai que pour qu'ils ne tombent pas dans l’oubli, il est nécessaire qu’ils soient lus, eux aussi. J’aimerais que tu nous parles maintenant de ton rapport avec la poésie. Comment est venue ton envie d’écrire ?

J'ai bourlingué durant 40 ans sur terre et sur mer, j'ai posé pour la première fois mon sac, il y a une vingtaine d'années dans le sud de la France, même si j'ai continué à bouger un peu. J'ai visité des dizaines de pays, des centaines de villes et rencontré des milliers de personnes, toutes origines et cultures confondues.
Durant ma jeunesse, je faisais la route avec mes parents, 6 mois par ci, 2 par là et ainsi de suite et comme ils étaient de naturel curieux, on ne manquait jamais de s'arrêter pour visiter un lieu (panorama, château, site remarquable, grottes...) ce qui fait que j'ai découvert le monde, non pas dans les livres, mais dans la vraie vie.

Comme la route est parfois longue, je monologuais avec mes amis imaginaires et recréais des situations que je mémorisais. Je lisais les grands classiques, Hugo, Rousseau, Montaigne, Stendhal, Zola et surtout Molière. C'est grâce à eux, que j'ai commencé, non plus à juste imaginer, mais à coucher sur du papier ce que je voyais - C'était plus des carnets de routes que de la poésie.

Et un peu plus tard, j'ai découvert Prévert, Kérouac, Vian, Maria Tsvétaïéva, Aragon, Anjela Duval, Bukowski.
Ils écrivaient tous de sublimes textes où tous les lecteurs peuvent s'identifier, encore aujourd'hui. Ce sont eux qui m'ont donné l'envie de non plus "répertorier" ce que je voyais, mais d'essayer de mettre en forme ce que j'écrivais, c'était très mauvais, mais peu importait, j'avais mis le doigt dans l'engrenage.
Puis vient le moment pour mes parents de se poser après toutes ces années de nomadisme mais la sédentarisation n'étant pas mon point fort, le virus est là et je décide de repartir, mais sur mer cette fois et c'est là que je commence vraiment à écrire.

C'est aussi pour cela que dans nombre de mes textes, il y a des références à des pays, des villes et bien sûr des femmes. Je participe à quelques opérations extérieures, Mauritanie, Liban, Yémen, Pakistan..., d'où je ramènerai des images fortes que j'essayerai de transcrire dans certains de mes écrits.
Mais les femmes ou plutôt La Femme reste mon point d'orgue et c'est souvent au travers de "Lola" que je vais écrire, mes amours, mes angoisses, mes désirs et ma solitude.

J’ai constaté, en consultant ta liste de poèmes, que tu avais écrit de très nombreux collectifs. Beaucoup de membres en écrivent peu, ou pas. Qu’est-ce que cela t’apporte ?

En 2008, après quelques errances sur la toile, je découvre LPDP, je me lance, je publie mon premier texte et à ma grande surprise, je reçois des commentaires ainsi que des critiques. Et c'est là, que vont se nouer des amitiés et que je vais commencer à écrire en duo : Galaad, Mélusine, Marion, Mystic et surtout avec Fransua "La fille du vent".
Et puis il y a une belle rencontre avec Chantal (L'insoumise) qui va m'initier à la poésie classique, moi qui laissais voler ma plume, je vais devoir me plier à toutes les contraintes que cela implique. C'est difficile et malgré tout nous allons quasiment tester toutes les formes classiques qui existent, des plus simples aux plus compliquées, une aventure qui va durer pas loin de trois ans.
Et puis, je découvre FeudB, aussi écorchée que moi et avec qui, je vais écrire des dizaines de textes.

J'ai toujours trouvé qu'écrire en duo magnifiait la plume de l'autre - On part souvent avec une idée précise et au final, les mots de l'autre t’entraînent sur une route que tu n'aurais imaginée au départ. C'est très enrichissant, parfois casse-gueule, mais jamais indifférent et c'est toujours un plaisir pour moi de tremper ma plume dans l'encrier de l'autre, mais il faut une certaine osmose et une grande complicité (même virtuelle) pour que cela fonctionne ; et c'est aussi pour cette raison, que j'ai toujours eu plus de mal à écrire avec des hommes.
Les femmes restent ma plus grande source d'inspiration.

Les voyages et les rencontres ont nourri ton inspiration poétique. As-tu d’autres passions, d’autres centres d’intérêt ?

Je lis beaucoup, mais ça je l'ai toujours fait et ça ne s'arrêtera pas.
Le plus difficile a été de mettre un terme à ma carrière de grimpeur, suite à une blessure, mais je savais qu'un jour, je ne pourrai plus continuer, donc, il y a en gros cinq ans, je me suis mis à la photo et c'est vraiment devenu une passion.
J'ai commencé par le paysage, un peu comme tout le monde et puis je me suis dirigé vers les modèles avec qui, je collabore assez souvent. C'est quelque chose de très enrichissant sur le plan humain, même si ça reste parfois, un exercice difficile - Pas toujours simple d'être devant l'objectif.

J’imagine que ce ne doit pas être simple. L’as-tu été, toi, devant la caméra ?

Oui, ça m'arrive de temps en temps de poser, c'est vrai que l'on est pas franchement à l'aise, les premières minutes, mais une fois que c'est parti, c'est franchement sympa. Mais bon, même si les rides passent bien, place aux jeunes.

Tu es membre du site depuis 2008, tu as donc pu côtoyer de nombreux poètes ici. Pourrais-tu nous conseiller quelques auteurs de LPDP, qui ne sont peut-être plus dans la lumière, mais que tu aimerais nous faire découvrir ?

J'ai eu quelques coup de cœur pour certains :
Lily.H pour ces textes déchirants empreint de douceur écornée et torturée et c'est aussi grâce à elle que j'avais rejoint la gestion.
Bernylys pour ces Haïku et avec qui, j'ai pas mal correspondu, j'ai fait quelques duos avec elle
Jake Warren avec son style si particulier
Mr Barnabooth pour ces envolées
Je m'arrête là, parce qu'il y en a beaucoup.

Pour terminer, si tu as quelque chose que tu aimerais ajouter, je t’en prie, fais-le.

Le mot de la fin, alors :
LPDP est un endroit où l'on se sent bien, où je me sens bien, parfaitement géré avec une belle équipe de bénévoles. Moi, qui ai déjà traversé le miroir, je sais quel travail c'est de faire tourner ce site.
Et puis, on y rencontre de belles personnes...

Bises




Chaque membre peut se prêter au jeu des questions-réponses. N'hésitez pas à contacter le/la membre que vous aimeriez nous faire découvrir.
Lancez-vous, l'aventure est passionnante.
Dans un MP, posez une, deux, trois questions. Lisez les réponses, les autres questions en découleront.
Une fois l'entrevue terminée, envoyez-là à un membre de l'équipe de gestion. L'entretien sera corrigé et posté.

Si vous avez des questions, l'équipe y répondra avec grand plaisir.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
788 poèmes Liste
22634 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
6 août
  Publié: 14 juil à 09:18 Citer     Aller en bas de page

Une chouette interview qui donne envie de partager les voyages d'Ashimati.
Merci à tous deux.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20752 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
4 août
  Publié: 15 juil à 13:57 Citer     Aller en bas de page

Un grand voyageur, même si tes jambes ne te permettront plus à l'avenir de voyager, tes textes le pourront (et nous feront voyager aussi ). Pour ce que tu dis à propos de LPDP, je plussoie .

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
478 poèmes Liste
9574 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
6 août
  Publié: 15 juil à 14:25 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Thierry, Adamantine,

C'est vrai qu'on voyage dans cette entrevue, par mer et par mots.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
502 poèmes Liste
23276 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
4 août
  Publié: 15 juil à 14:38 Citer     Aller en bas de page

J'ai souvent apprécié ses poèmes sans toutefois pouvoir y répondre comme je l'aurais souhaité, parfois on ne trouve pas les mots assez forts correspondant aux poèmes.
Je pense au poème de Baudelaire "Lola de Valence" chaque fois que ASHIMATI parle de port, de mer, de voyage, de femmes, je repense à ce poème. Il lui va si bien.
Merci d'avoir pensé à lui, qu'il continue à nous faire voyager.
Merci à vous deux. Merci ASHIMATI de penser aux poètes disparus
Bel interview
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Cio


Ils vivent séparés, ils pleurent confondus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
197 commentaires
Membre depuis
2 novembre 2016
Dernière connexion
3 août
  Publié: 15 juil à 15:57 Citer     Aller en bas de page

J'ai senti une personne expérimentée dans ce portrait !

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
717 poèmes Liste
15298 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
6 août
  Publié: 16 juil à 03:27 Citer     Aller en bas de page


L'ami poète Ashimati -Thierry a une sensibilité vraiment développée. J'aime lire ses histoires autours de Lola et , ètrangement, aussi les collectifs qu'il propose souvent avec d'autres belles plumes.
Son écriture est cristalline et profonde comme son regard de photographe.

Je crois qu'il est un ami dont j'aimerais entendre "plus" raconter de ses voyages et rencontres artistiques.

Merci ad Adamantine pour nous avoir proposé cet intéressant portrait.

bisoux à vous deux
lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2708 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
5 août
  Publié: 17 juil à 14:05 Citer     Aller en bas de page

Salut Ashimati,

Dans tes derniers textes, j'avais beaucoup apprécié Kingston.

Aussi, j'approuve le choix de Bukowski, comme auteur de référence (notamment pour son livre ''Le capitaine est parti déjeuner et les marins se sont emparés du bateau'')...

...et merci pour la mention de Mr Barnabooth, comme membre de LPDP, qui malheureusement ne s'est plus connecté depuis bientôt 7 ans; je me souviens de sa contribution de qualité ici et notre amour commun des textes de Serge Gainsbourg.

Belle entrevue.

 
Quitterie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
203 commentaires
Membre depuis
9 juin 2018
Dernière connexion
3 août
  Publié: 23 juil à 03:23 Citer     Aller en bas de page

Nouvel entretien qui donne, lui aussi, envie d’explorer plus en détails les textes de l’interviewé. Merci à vous deux !

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
332 poèmes Liste
7283 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
5 août
  Publié: Hier à 06:35 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci à tous ceux qui sont passé par ici et qui ont laissé leurs empreintes
Amitiés et bises
Thierry

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 468
Réponses: 9

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1036/13395

8.7%
 
 90 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.7%
 
 80 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.8%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.7%
 
 163 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.7%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.8%
 
 112 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.1%
 
 198 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.4%
 
 325 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0286] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.