Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 810
Invisible : 0
Total : 810
13195 membres inscrits

Montréal: 5 déc 19:41:47
Paris: 6 déc 01:41:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Oiseau de rêve Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
16 juillet 2019
  Publié: 21 nov 2006 à 07:14 Citer     Aller en bas de page



Y a des oiseaux qui viennent de loin
qui fuient le froid
à tire d'ailes

Y a des matins un peu chagrins
dans des villes aux fenêtres
sans ciel

Y a des rêves de môme suspendus
de la grand rue jusqu'aux venelles

Des nouveaux et puis des perdus
sur des kilomètres de ficelle

Et plus y en a et y en a plus
des rêves de môme, des hirondelles

Et plus y en a et y en a plus
qui se balancent sur les ficelles




  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
Amandarine


De l'aube claire jusqu'à la fin du jour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
24 mars 2006
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 21 nov 2006 à 08:04 Citer     Aller en bas de page

Bercé entre rêve et mélancolie...
Une chanson grise... L'air léger des coeur lourds...
Un bijou d'émotion...

 
obab


Absente tout court...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
1047 commentaires
Membre depuis
24 février 2005
Dernière connexion
10 juin 2019
  Publié: 21 nov 2006 à 08:41 Citer     Aller en bas de page

c'est vrai que je ressens également de la tristesse, mais meme triste et mélancolique, j'aime tes histoires dav

  c'était mieux un jour .....
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
16 juillet 2019
  Publié: 21 nov 2006 à 12:54 Citer     Aller en bas de page


"un fil à linge un peu usé, un peu ravagé avec des rêves accrochés aux épingles du temps qui passe..."

Oui keep, c'est exactement ça que j'ai vu.

" L'air léger des coeur lourds..."

Joliment dit amande

Du moment que la plume vole, la tristesse n'est pas si profonde. Merci de ton passage maryjo.

Merki sandra, toujours un plaisir de te croiser sous un de mes textes

Merci à vous 4.

  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5972 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 24 nov 2006 à 02:41 Citer     Aller en bas de page

"Et plus y en a et y en a plus
qui se balancent sur les ficelles"

Que ce poème fait écho à mes "muses ailées". Le plus important finalement n'est-il pas que toutes les traces que ces "hirondelles" ont laissées dessinent un chemin qui nous mène vers notre propre vérité?

J'ai aimé me poser sur la ficelle de ces mots !

Amicalement

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
Soliane1


Le froissement d'une aile de papillon change le cours des étoiles. Parole Zen.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
270 commentaires
Membre depuis
10 septembre 2006
Dernière connexion
2 mai 2017
  Publié: 25 nov 2006 à 11:54 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup ces mots-oiseaux sur l' aile des rêves.

Je nomine.

 
DenisX


Que l'inspiration soit toujours vôtre...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
200 commentaires
Membre depuis
2 juin 2006
Dernière connexion
6 février 2011
  Publié: 26 nov 2006 à 10:42 Citer     Aller en bas de page

Simplement... très beau... voilà... tout simplement... j'aime...

Denis.

  Que l'inspiration soit toujours nôtre !
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
16 juillet 2019
  Publié: 26 nov 2006 à 11:01 Citer     Aller en bas de page


Merci à vous lauriane, yvan, soliane et denis

  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
abracadabrantesque
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
241 commentaires
Membre depuis
7 juin 2005
Dernière connexion
28 avril 2009
  Publié: 26 nov 2006 à 12:09 Citer     Aller en bas de page

Des mots d'une simplicité cotonneuse pour une poésie funambule.

J'aime.

*Floriane

 
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 13 avr 2007 à 12:13 Citer     Aller en bas de page

Celui-là je l'adore.
Il est magnifique, tout simplement

Je crois même que c'est mon préféré de toi... La nostalgie au début... et la façon toute simpliste de parler des rêves qui se consument dans les 2 derniers vers...

Tout simplement magique... c'est du grand dav ça

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Mi biche mi serpent, ça dépend des moments (@Storm)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
18622 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 12 jan 2010 à 15:53 Citer     Aller en bas de page

et la boucle est bouclée !
joliment dit

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Mi biche mi serpent, ça dépend des moments (@Storm)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
18622 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 12 jan 2010 à 15:53 Citer     Aller en bas de page

et la boucle est bouclée !
joliment dit

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2944
Réponses: 11
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0309] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.