Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 337
Invisible : 0
Total : 339
· Allantvers · Andesine
13116 membres inscrits

Montréal: 17 févr 04:08:11
Paris: 17 févr 10:08:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: La flèche [orphée/lykan] Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 27 août 2009 à 04:07 Citer     Aller en bas de page

La flèche


Délesté de sa sandale, j'irai poser dans ton pas mon pied,
Gardant en main les sangles déliées, cuir au parfum de scandale,
Je suivrai ta trace le long du sentier, sablé d'or et d'opale,
Et réduirai l'espace en venant incendier tes plus vils guêpiers.

Les yeux moribonds, aux lèvres un filet de salive rubis,
La preste proie aux abois se noie dans ses lacrymales fragrances,
Croyant qu'elle emporte en son sein l'objet de la divine démence,
Elle pleure ses étoiles, liée à leurs suaves lubies.

Dans mon carquois, la pointe élue brille du plus violent poison,
Le Sang divin de Saint Lucifer imprègne ce métal hurlant.
Sur mon poitrail mutilé, je bande l'arc dans ta direction...

Une vague d'effroi parcourt ton échine, ô cible déraison !
La flèche empenachée* dans l'azur brûlant traverse l'air vibrant
Et son nom, Tentation, vrille ton esprit quand sévit la passion...


* "empenachée" est un mélange de "empennée" et "empanachée" ; ce mot n'a pas d'existence légale.

Orphée et Lykan, le 20 Août 2009,
Huitième Lune Nouvelle de l'An de grâce 2009

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
761 poèmes Liste
10426 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
15 février
  Publié: 27 août 2009 à 06:57 Citer     Aller en bas de page

quel plaisir de pouvoir lire Orphée ici et enfin lire
le mélange de vos plumes pour le meilleur et pour le pire
j'aime le tout avec un mega coup de coeur pour la derniere
strophe

"Une vague d'effroi parcourt ton échine, ô cible déraison !
La flèche empenachée* dans l'azur brûlant traverse l'air vibrant
Et son nom, Tentation, vrille ton esprit quand sévit la passion..."

que cette fleche vous empoisonne à la vie, la mort

Mystic
x2

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
28 décembre 2019
  Publié: 28 août 2009 à 02:02 Citer     Aller en bas de page

La tentation est souvent vue comme un défaut, et je trouve que vos mots résument bien cette position...Je trouve une certaine brutalité dans les images, qui surprend, mais je pense que c'est voulu !
En tout cas, c'est un duo mené de main de maître avec grande unité !
amitiés les plus sincères à vous deux.
pyc.

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 28 août 2009 à 03:12 Citer     Aller en bas de page

Mystic,

Si je suis la cible alors je sais que je tiens en mes mains un bouclier indestructible dans lequel viendra se ficher et se figer cette flèche empoisonnée.
Mais peut-être se trompe-t-on ? Que le chasseur n'est pas celui que l'on croit. Et dans ce cas ?

Je prendrai les deux bisous pour moi, Orphée n'arpente pas ces terres-ci... Merci quand même pour elle.

x1/2

***************************************************************
Pyc,

La tentation ne peut être un défaut puisqu'on ne la contrôle pas, elle surgit là où on l'attend le moins parfois. Le défaut serait de s'y soumettre volontairement et/ou répondre favorablement au baiser de Lucifer. Là est la noblesse de toute lutte.

Merci pour tes analyses toujours pertinentes.

***************************************************************

 
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 28 août 2009 à 17:48 Citer     Aller en bas de page

Mais pour connaître le fruit de la passion il est nécessaire de succomber à la tentation, il me semble. Et la pomme n'est pas toujours tendue par le malin.

Amicalement

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9808 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
6 février
  Publié: 28 août 2009 à 17:54 Citer     Aller en bas de page

Orphée Lykan


Deux belles plumes dans le carquois de la raison ou déraison.

Mais les deux encriers vont si bien ensemble, une parfaite harmonie, très beau poème tout en finesse..

J'ai adoré

Sélénaé

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 31 août 2009 à 08:20 Citer     Aller en bas de page

Corwin,

Voici un sujet de débat philosophique dans lequel je ne me sens pas la force d'entrer ! Faut-il succomber à la tentation ? Toute la question repose sur ce verbe et son interprétation. Succomber... Je ne crois pas. Y être soumis, oui mais y succomber n'est pas nécessaire pour connaître le fruit.

Merci pour vos mots.

******************************************************************
Sélénaé,

Raison. Déraison. Blanc. Noir. Bien. Mal... Chaque chose existe aussi au travers de son opposé, y trouve un autre sens.

Merci pour ton appréciation qui me fait très plaisir.

****************************************************************

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 31 août 2009 à 08:42 Citer     Aller en bas de page

Marina,

Merci beaucoup pour vos mots si sympathiques.
La sauvagerie, je plaide non coupable, c'est ma compagne de plume qui en est responsable.

Bienvenue aussi sur le site, j'espère que vous vous y plairez.

 
Viridiane

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
1220 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2008
Dernière connexion
19 novembre 2009
  Publié: 1er sept 2009 à 14:19 Citer     Aller en bas de page

bravo, joli poème composé par deux belles plumes.
Merci pour ce partage.

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 1er sept 2009 à 14:39 Citer     Aller en bas de page

Merci.
Êtes-vous sûre de connaître les deux ?

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1064
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0439] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.