Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 203
Invisible : 0
Total : 205
· monthery
Équipe de gestion
· Allantvers
13174 membres inscrits

Montréal: 3 juin 23:57:57
Paris: 4 juin 05:57:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères (janvier 2012) : "L’horloge sans aiguilles." :: Je manque de temps Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5482 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 9 jan 2012 à 09:43
Modifié:  9 jan 2012 à 13:01 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

Pour mes rêves, je manque de temps
Alors, Je le rends invisible, je l’abroge…
En ôtant les aiguilles de l’horloge

Mais pourtant il est bien présent !
Son cycle jour, nuit est sans trêve
Il rythme à sa guise mes instants.

Je crois le maîtriser, il fuit
File entre mes doigts
Délie mes serments
Décourage ma volonté.

Il est libre !
Et je suis son prisonnier.
Incorruptible
Je ne peux l’acheter,

J’essaye le temps d’autrui !
Je bois à leurs sources
Sans jamais les épuiser,

Alors, vaincu ! Le temps des autres
Qui fait mes désirs de vies multiples
Je le stocke
En bibli… en disco… en filmothèque…

Et puis, j’attends le jour chagrin
D’ailleurs, comme tout à chacun.
Quand, l’horloge armée de ses aiguilles
Ciseaux du temps, coupera comme vétille
Tout simplement, le ruban de ma vie.

  YD
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5482 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 9 jan 2012 à 10:57 Citer     Aller en bas de page

Mariannne,
Merci pour ta lecture
Amitiés
Yvon

  YD
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5482 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 9 jan 2012 à 11:07 Citer     Aller en bas de page

Chris.
Merci pour ta lecture
Amitiés
Yvon

  YD
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
4146 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 9 jan 2012 à 11:08 Citer     Aller en bas de page

Et puis, j’attends le jour chagrin
D’ailleurs, comme tout à chacun.
Quand, l’horloge armée de ses aiguilles
Ciseaux du temps, coupera comme vétille
Tout simplement, le ruban de ma vie.


Très belle Image , merci pour le partage

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 9 jan 2012 à 17:13 Citer     Aller en bas de page

"Et puis, j’attends le jour chagrin
D’ailleurs, comme tout à chacun.
Quand, l’horloge armée de ses aiguilles
Ciseaux du temps, coupera comme vétille
Tout simplement, le ruban de ma vie."...

Inévitable conclusion

Alex

 
Mon Aphrodite


Le poète divague sur la mer des mots, cherchant dans la phrase un sens à ses maux
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
214 commentaires
Membre depuis
28 juillet 2011
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 10 jan 2012 à 03:04 Citer     Aller en bas de page

Belle représentation du temps qui passe.
Amitiés

  L'art ne fait que des vers, le coeur seul est poète (Boileau)
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 10 jan 2012 à 03:06 Citer     Aller en bas de page

Une forme originale pour traiter le thème proposé..
Sur le fond, il vaut mieux manquer de temps que d'en avoir trop, à ne plus savoir qu'en faire...
Je manque de temps aujourd'hui pour commenter ...

Amicalement.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5482 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 10 jan 2012 à 05:33 Citer     Aller en bas de page

Ladysatin
Merci pour ta lecture

Alex
Oui conclusion inévitable, mais une solution pour allonger le temps qui passe. C'est de lire des poèmes, les tiens, par exemple et de se transporter auprès de toi quand tu les rédiges et d'imaginer tout le temps que tu accordes à la création. C'est du temps que tu nous accordes pour alimenter nos émotions.

Mon Aphrodite

Merci pour ta lecture

Sidonie

Tout est question de dosage, il est bon aussi de savourer le temps qui passe. Il permet d'observer et d'apprécier les petits bonheurs quotidiens
Amitiés à tous
Yvon

  YD
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
712 poèmes Liste
15173 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 10 jan 2012 à 07:00 Citer     Aller en bas de page

Alors, vaincu ! Le temps des autres
Qui fait mes désirs de vies multiples
Je le stocke
En bibli… en disco… en filmothèque…


J'aime ton rappel à la juste exploitation du temps et des expériences des autres !
Nous avons ici aussi une belle chance de nous émotionner ...sur la peau des autres
A plus
Amicalement
galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9820 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 10 jan 2012 à 07:34 Citer     Aller en bas de page

Yvon

C'est inéluctable, le temps passe, même"bibliothéqué" et le passé façonne le futur....

Sélénaé

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5482 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 10 jan 2012 à 11:19 Citer     Aller en bas de page

Galatéa

C'est bien vrai, sur le site nous avons matière à nous émotionner et surtout de progresser au contact des nombreux talents qui si abritent.


Sélénaé
Merci pour ton passage et ta remarque pertinente

Cat...

Merci pour ta lecture

Amitiés à tous

Yvon


  YD
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5482 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 13 jan 2012 à 04:11 Citer     Aller en bas de page

Hubix,
Merci beaucoup pour ton appréciation et réflexion
Amitiés
Yvon

  YD
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22885 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 13 jan 2012 à 09:09 Citer     Aller en bas de page

Autrefois si je me souviens bien d'une chanson que ma mère écoutait , cette chanson disait " Si l'on pouvait arrêter les aiguilles " Toi tu les enlèves carrément et tu en as fait un superbe poème.
J'ai vraiment apprécié. Ça me chavire un peu, C'est très beau
ODE 31 - 17
Bien amicalement

  OM
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5482 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 13 jan 2012 à 10:09 Citer     Aller en bas de page

Ode
Merci pour ton passage. Même si on enlève les aiguilles, le temps ne s'arrête pas et cela m'énerve...
Amitiés
yvon

  YD
Balzak
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
1219 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 14 févr 2012 à 08:32 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème, j'ai beaucoup aimé. La course contre le temps est toujours perdue d'avance ...

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5482 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 14 févr 2012 à 09:57 Citer     Aller en bas de page

Balzak

Merci pour ton passage et merci de m'avoir laissé un petit mot
amitiés
yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1907
Réponses: 15
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0584] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.