Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 258
Invisible : 0
Total : 260
· doux18 · Amanda
13168 membres inscrits

Montréal: 5 août 18:09:46
Paris: 6 août 00:09:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Elle bouge la lune Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Essence-fugace


Entre draps et ciel, deux corps en suspension...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
453 commentaires
Membre depuis
22 avril 2004
Dernière connexion
21 décembre 2017
  Publié: 30 juin 2007 à 16:59 Citer     Aller en bas de page

Tu vois, je ne mentais pas, elle bouge la lune.
Perdue dans les vagues, elle se débattait.
Crois-tu qu'une seconde de hasard, rien qu'une,
Ait déjà existé depuis qu'on se connait ?

Tu vois, je ne mentais pas, elle bouge la lune.
Et si tu restais auprès de moi, un moment ?
Encore une raison de partir ? Plus aucune !
Abandonne donc cet avion qui t'attend...

Tu vois, je ne mentais pas, elle bouge la lune.
J'avais tellement d'espoir, tu sais... A quoi bon ?
Tu vois, je ne mentais pas, elle bouge la lune.
L'eau... Oui tu sais déjà tout ça, mais... A quoi bon ?

Tu vois, je ne mentais pas, elle bouge la lune.
Crois-tu que ces mots échappés étaient si faux ?
Tu vois, elle dansait, dansait, la pleine lune...
Si seulement on s'était rencontrés plus tôt...

Tu vois, je ne mentais pas, elle bouge la lune.
La mer était belle ; elle était belle et vraie.
Tu vois, je ne mentais pas, elle bouge la lune.
Perdue dans ta douceur, lentement je sombrais...

  Misère et Décadence d'une Vie [ que je voulais ] Sans Présence
THOMAS


Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
3 août 2019
  Publié: 30 juin 2007 à 18:54
Modifié:  30 juin 2007 à 18:55 par THOMAS
Citer     Aller en bas de page

La répétition du leitmotiv "Tu vois, je ne mentais pas, elle bouge la lune." a joué beaucoup en faveur de mon appréciation positive.
J'ai particulièrement aimé :
"Tu vois, je ne mentais pas, elle bouge la lune.
Perdue dans ta douceur, lentement je sombrais..."

Étant le premier à passer, je laisse du champ aux autres pour commenter.

Amicalement,

 
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
16 juillet 2019
  Publié: 1er juil 2007 à 08:58 Citer     Aller en bas de page


Une impression étrange, qui navigue entre rêve et réalité, espoir et regrets...

Merci.

  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
667 poèmes Liste
18620 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
3 août
  Publié: 1er juil 2007 à 12:12 Citer     Aller en bas de page

L'impression de points de suspension... Je ne sais pas...

Etrange sensation... Ce pourrait être de la mélancolie ou de la nostalgie mais.... Je ne suis pas sûr que ce soit ce qui est écrit...

J'aime beaucoup...

Amicalement,


Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
ABRACADABRA


la passion des poèmes vous accueille à bras ouverts, il ne sera procédé à aucun test ADN
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
751 commentaires
Membre depuis
28 mai 2007
Dernière connexion
27 juin 2019
  Publié: 1er juil 2007 à 13:21 Citer     Aller en bas de page

sympa ton poème, et c'est vrai tu ne mentais pas.........

la preuve




RBERT LE DIABLE

  Le propre d'une main c'est d'être sale
Deirdre


et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
1945 commentaires
Membre depuis
30 juin 2006
Dernière connexion
17 février 2019
  Publié: 1er juil 2007 à 16:13 Citer     Aller en bas de page

J'aime la construction de ton poème, et cette répétition de ce vers à l'allure un peu naïve... "Tu vois, je ne mentais pas, elle bouge la lune."

Un joli moment de poésie, j'ai apprécié...

amicalement Deirdre

  Je tiens pour certain que rien n'est jamais acquis...
Essence-fugace


Entre draps et ciel, deux corps en suspension...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
453 commentaires
Membre depuis
22 avril 2004
Dernière connexion
21 décembre 2017
  Publié: 1er juil 2007 à 17:06 Citer     Aller en bas de page

Merci tout le monde

  Misère et Décadence d'une Vie [ que je voulais ] Sans Présence
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3757
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Brasero (chimay - Bestiole) (Collectifs)
Auteur : Bestiole
Vivre à 100% (Autres)
Auteur : Alinus
J’ai vu (Autres)
Auteur : Tilou8897
Les yeux du coeur (Amour)
Auteur : Lucie*
un parasite sur l'échiquier (Tristes)
Auteur : Drakkar
Eulogie des nuits d'ébène (Amour)
Auteur : Andjik
Il fait froid ici... (trio k/x/r) (Collectifs)
Auteur : R.
État critique (thomas, Leviath & Billie) (Collectifs)
Auteur : Billie
Je t'écris d'un ailleurs... (Autres)
Auteur : (...)
Sur ton épaule où je suis née (Amour)
Auteur : Amandarine
Et pourtant je croyais..... (Autres)
Auteur : Mystic4Ever
Le temps d’une aquarelle (Autres)
Auteur : Mystic4Ever
Et les mots fusent (Autres)
Auteur : Mariesarah
Fille d'ailleurs (Autres)
Auteur : Deirdre
Tu ne me réponds pas (Amour)
Auteur : Melvaya

 

 
Cette page a été générée en [0,0303] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.