Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 737
Invisible : 0
Total : 737
13170 membres inscrits

Montréal: 6 août 12:00:12
Paris: 6 août 18:00:12
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Portrait sous vers :: Portrait sous vers - 8 - Marchepascal Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
478 poèmes Liste
9574 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
6 août
  Publié: 1er juil à 14:17
Modifié:  7 juil à 12:28 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Bonjour à toutes, tous,

Cette fois-ci, c'est au tour de marchepascal de passer au portrait sous vers. Nous étions ravis de nous rencontrer. J'espère qu'il en sera de même pour vous.



1/ Bonjour, marchepascal, peux-tu nous dire d'où viennent ton avatar et ton nom marchepascal ?

Mon nom est venu tout seul, je marche beaucoup, ça libère mon esprit, il a besoin de s’aérer en permanence, pour être là, présent !
(marche pascal ne te retourne pas...)
En plus, il a l’avantage de ne pas être utilisé sur l'incommensurable toile.

Ce dernier avatar a été trouvé chez Artcurial (salle des ventes) en bas des Champs-Elysées, accroché sur un meuble ancien, je trouve qu’il représente idéalement la poésie :
En route, accompagné de la simplicité, de la musique envoûtante et magique, annonce la liberté d’expression sur le chemin de la vie.



2/ Comment as-tu connu LPDP et depuis combien d'années es-tu à nos côtés ?

marchepascal : J’ai connu LPDP au hasard d’une navigation sur le net, le site me paraissait d’apparence sympathique, et sérieux, bien structuré (qu’en penses-tu ?). En plus, j’étais vraiment novice !

Catherine : Honnêtement, je ne me souviens plus ce qui m’a fait adhérer à LPDP. Je crois que le site me semblait clair et assez intuitif pour y naviguer facilement. Je me rappelle qu’au début, je n’osais pas laisser de commentaires. Je ressentais un besoin de m’accoutumer au fonctionnement, aux échanges, aux personnalités des membres, etc. Je pensais toutefois que lire des avis sur nos écrits est riche, j’ai commencé peu à peu à laisser mes ressentis sous les textes de nos amis poètes.

marchepascal : Depuis 2011 La passion des poèmes ne m’a pas quitté - (fidèle en plus ! ).



3/ Lorsque tu as accepté notre entretien, tu m'as dit : ''je savais que tu allais me le demander... une intuition'' - alors là, Cher Monsieur, tu m'intrigues... As-tu un mot à dire là-dessus ?

marchepascal : Comme tu as pu le remarquer, il y a sur LPDP des affinités, je pense qu’un fil invisible réunit certaines personnes plus que d’autres. Comme une intuition qui rôde dans les échanges.
Est-elle à sens unique ? En me proposant de participer à ce fameux “portrait sous vers”, tu donnes en partie la réponse à mes interrogations.



4/ Comment qualifierais-tu LPDP ?

Principalement un lieu de vie poétique !
Les différents thèmes sont bien trouvés, nous ressentons un mouvement permanent, une recherche vers des évolutions, des animations, des règles, et toujours dans la bonne humeur !
Évidemment, parfois il y a des batailles, des incursions, de nouveaux entrants révolutionnaires, des anciens démissionnaires, oui, vraiment de la vie quoi ! Et tant mieux...
Une scène où chacun y va de son ressenti, sa créativité, son expression, la diversité des mots en marche, illuminant la planète, l’humaniser, la nettoyer, la purifier, lui redonner son authenticité d’origine...


5/ Quels avantages/défauts trouves-tu à LPDP ?

** Les avantages sont multiples :
Être lu par des inconnus, avoir des commentaires sur nos écrits (très stimulant) créer des liens fort avec d’autres membres, qui finissent par bien nous connaître, et je pense nous aimer (réellement) cela fait chaud au cœur de le ressentir profondément !
Nous savons bien que sur la terre la solitude gagne du terrain, quoi de mieux qu’un endroit où nous pouvons nous rendre à toute heure (quel bonheur) s’évader un instant, communiquer, se relire aussi, voir en quelque sorte sa vie défiler (gravée dans le marbre, ici...).

** Un défaut que j’ai remarqué 😊 : Chaque année lors du règlement annuel (membre privilégié) cela ne se concrétise jamais facilement, je sonne à toutes les portes, et souhaite être entendu ! La dernière fois, j’ai même réglé deux fois ! Mais maintenant j’ai l’habitude, j’en rigole ! Et puis je tiens à participer à cette modeste cotisation ! Les correcteurs, animateurs, organisateurs, et créateurs du site sont bénévoles (il me semble), ils font un boulot exceptionnel, merci à toutes et à tous ! Je vous embrasse, votre engagement ici est important pour nous, locataires de ce fabuleux site poétique. 👏👏👏


6/ As-tu déjà rencontré des membres ?

J’ai rencontré une seule personne, Sybilla, elle est mon amie, et fait partie de la famille LPDP.
À l’époque, je me souviens, elle ne voulait pas dévoiler ses écrits !
Finalement elle nous a rejoints, mais aujourd’hui elle se fait rare (une authentique poétesse).



7/ Quand tu emploies le terme ''humaniser'', tu apportes de l'eau à mon moulin . Figure-toi que je voulais justement te poser cette question :
Je lis, je crois, tous tes textes, et viens d'en relire quelques uns pour les besoins de cette entrevue. Dans tes écrits il me semble se dégager un grand désir de partage. Les grecs évoquent le concept de : φιλία, philía - ce qui colle parfaitement aux termes exprimés ci-dessus.
Cette teinte humaniste - et pour lire ta prose - semble être une de tes qualités. Qu'en dis-tu ?


marchepascal : Exprimer ses idées sur un sujet, leur donner une chance d’exister, grâce à la confrontation de l’autre, avancer ensemble, s’interpeller, apporter son expérience, recevoir l’inconnu, prendre un café, s’enrichir mutuellement, voilà une bonne chose pour l’humanité !
Nombre de poésies ont été créées à partir d’une rencontre ! Un sentiment de pouvoir accompagner, aider, faire avancer le débat de :
D’où venons-nous, et où allons-nous... J’essaye d’aller nulle part, pour aller partout (ce que je fais en t’écrivant, Catherine ).
Le direct est très important, laisser venir les impressions, ne pas les brider avec notre moi limité, plutôt s’élancer vers notre éternité, pas de fin, que du commencement...
Il y a avant tout, un état d’esprit, celui que l’on travaille depuis des lustres ! Il est notre manière d’être, de répondre, il faut le savoir, le comprendre, et l’admettre !
Nous sommes plus que ce que nous montrons, notre puissance est supérieure à nos idées, élançons nous, allez, venez mes amis, l’inconnu en ligne de mire...
(Bon là Catherine, tu as un exemple en direct de ma manière de procéder lors d’une création de poésie, je ne suis plus moi, mais le monde, recevant ses messages, mots, et instructions).

Chère Catherine, pour la question comment aborder mes écrits...
Je ne sais que dire ?
« Ah si, peut-être » :
J’ai remarqué qu’en écrivant, parfois j’utilise le même mot deux fois, exemple :
« Le monde est en nous sommes le monde » comme si je voulais faire corps avec, en créant une forme d’unité, d’intemporalité... Tu sais, il y a du mystère, et même de la magie, ça m’échappe !


Voici une rencontre avec cette magie :

Pourquoi j’écris ?
Il y a pas mal d’années, je me suis allongé sur mon canapé, en pleine somnolence, des mots me sont venus !

« Soleil que tes rayons éclairent mon esprit, pour que rayonnent mes pensées »

Je me suis dit en moi-même: Pas mal comme invocation au Soleil, mais un peu court je trouve, il me faut autre chose, stp ! Autre chose !
Comme si une voix communiquait avec moi, voici la suite :

« Soleil que ta chaleur pénètre ma peau, pour que transpirent mes idées »

Depuis ce jour, je me répète souvent ce mantra, en regardant le soleil droit dans les yeux, cela m’a permis d’écrire des poésies (inimaginable pour moi) et pourtant ?



8/ Un jour, tu m'as écrit que : ''Ah, la musique, elle est cruciale, primordiale '', alors la question d'après est naturelle : quels sont tes goûts musicaux ? Y a-t-il d'autres arts qui t'attirent : la photo, la peinture/sculpture, la littérature, et ajoute à cette liste ce que tu souhaites.

marchepascal : La musique ? Le nombre d’orgasmes que j’ai pu avoir en écoutant nos grands compositeurs classiques et contemporains ! Orgasme de l’âme, du cœur, et du cerveau... Inimaginable ! J’adore les montées en puissance, les moments cruciaux d’une musique,
Le cheminement d’une mélodie, son explosion, sa bravoure, sa souffrance, son époque, sa capacité à nous extraire de notre condition aussi !
J’ai cette chance de la connaître (depuis toujours je crois, tellement pleuré d’émotions, ressentir l’extrême souffrance du compositeur, sa sensibilité, son bonheur, tous les sentiments humains s’y trouvent).
La photo est un moyen de montrer son œil, sa capacité à voir. J’ai récemment pris une photo de nuages, ils représentaient des chevaux au galop, avec un ours polaire, une tortue, un lion, un loup, on a l’impression de voir des animaux fuir le ciel !
Une autre fois, en descendant du métro à Daumesnil, une mare d’eau me laissait entrevoir une femme et un petit être sur son ventre, moment d’émotion intense, la vision d’un monde invisible ! J’ai même pris sur la plage de Lège-Cap Ferret, un ange en photo (tu dois rigoler là, hein...), toutes ces photos existent, elles sont réelles.
J’aime les photos spontanées, lors d’expositions, y ajouter le passant avec une sculpture, une peinture, d’une création, en faire une autre, j’adore ! Parce qu’évidemment l’art en général m’intéresse, l’émotion est partout dans les diverses créations de l’homme, je ne peux qu’être humainement conquis par sa capacité à transcender le monde !


9/ Une question que je me pose : tu sembles très attaché à la notion de liberté : de mouvements, de penser. Tu respectes beaucoup les avis d’autrui. Je ne t’ai jamais vu tenir des propos blessants même si tu n’es pas d’accord avec des interlocuteurs.

marchepascal
: Vivre est une chance inouïe, quand on s’ouvre à l’extérieur ! Une accumulation de capteurs nous apportent une multitude de joies d’être ! (là, à me raconter 😉.

N’empêche que je me dévoile pas mal ici, mais je fais confiance à LPDP, cela ne sortira pas de ce lieu poétique, nous sommes entre nous « N’est-ce pas ? » 👍



10/ Comme “tu te racontes”, y a-t-il quelque chose que tu souhaites dire aux membres de LPDP: un trait d’humour, un petit message pour les membres de LPDP !

J’ai remarqué ceci en vous lisant : Dès que je fais un commentaire, je mets des siècles à le rédiger, je suis lent, très lent ! Quand je vois l’aisance de certains, leurs débits m’impressionnent ! Souvent je vous lis, et pars dans la nature, sans laisser traces...
(Vous imaginez là, le temps qu’il m’a fallu pour écrire) (rire).



11/ Est-ce que tu aurais des remarques pour l’équipe de gestion concernant le devenir de ce site ?

marchepascal :
Concernant les améliorations possibles :
Ne pourrions-nous pas à chaque passage d’un membre, le faire savoir au créateur de l’écrit, même si nous ne laissons pas de message, au moins pourrions-nous identifier le lecteur (il faut le voir comme une reconnaissance, ne sommes-nous pas fiers d’être lus, en sachant que telle personne est passée, encore mieux ! ).
Le compte privilège permet d’être invisible, justement ! Cela peut inciter plus de monde à avoir le privilège de choisir ? Ça me paraît intéressant à exploiter dans le futur. (Les informaticiens programmateurs, à vos claviers...).

Tiens, autre chose : Donner la possibilité de choisir une poésie (La sienne, ou pourquoi pas celle d’un autre) et la lire à voix haute en s’enregistrant directement sur le site.
Y définir un mode de fonctionnement, une règle, une fois par mois, an, un nouveau concept quoi.
Car vous le savez bien , la voix est un peu (ou carrément) le reflet de l’âme, autant que les yeux... Nous aurions en plus de la poésie visuelle, l’émotion de la voix humaine, celles de nos poétesses, poètes favoris: Youpi ! Youpi !

Des tentatives ! Des essais ! LPDP innovante ! (Que d’exaltation, mes amis).

Je sais que nous ne sommes pas là par hasard, en tant que poètes nous avons l’intuition qu’ici une révolution se prépare , quelque chose qui n’existe nulle part ailleurs, j’en suis persuadé, aaah merci à vous d’exister ! Vos innovations vont rendre ce site mega super chouette.


** * **


Merci marchepascal de t'être livré autant. Cet entretien est un vrai régal, il est très enrichissant. Si tu as autre chose à ajouter, cette tribune est la tienne, profites-en.

Ah oui, je voulais rajouter ceci

« Merci » !




=*=*=*=*
Amis poètes,

Nous vous rappelons que chaque membre peut se prêter au jeu des questions-réponses. Il suffit qu'un membre en contacte un autre avec des questions.
Lancez-vous, l'aventure est passionnante.
Dans un MP, posez une, deux, trois questions. Lisez les réponses, les autres questions viennent soit toutes seules, soit en lisant la prose de la personne interrogée.
Une fois l'entrevue terminée, envoyez-là à une personne de l'équipe de gestion. L'entretien sera corrigé et posté.

Si vous avez des questions, l'équipe y répond avec grand plaisir.

Catherine 🌺

 
Quitterie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
203 commentaires
Membre depuis
9 juin 2018
Dernière connexion
3 août
  Publié: 1er juil à 16:35 Citer     Aller en bas de page

Oui, il y a des affinités sur ce site ; oui, l'écriture - la poésie peut-être plus particulièrement - révèle sans doute certaines choses qui, sinon, resteraient irrémédiablement soustraites à nos yeux ; oui, la musique et l'art en général ont eux aussi cette vertu : extraire de l'incompréhensible magma quelques pépites d'intelligible où s'éblouissent nos esprits. Merci à vous deux pour cet entretien !

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
2844 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
6 août
  Publié: 1er juil à 17:12 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir à tous deux !

Une interview riche de sentiments généreux, sincères. Une complicité entre vous deux qui rend l'ensemble très intéressant et agréable à lire ! J'ai d'ailleurs cru un instant que Pascal interviewait Cat, trop mignon cet échange !

Concernant les affinités, je rejoins tout à fait Pascal et Quitterie qui n'ont pas été sans remarquer "ces petits groupes" qui se forment. Il n'y a qu'à lire les commentaires chez les uns et les autres pour comprendre. Mais je reprends l'important, ceci est du "à ce fameux fil conducteur qui fait que..."
Je pense que se sont plus des "registres" d'écriture qui s'attirent et finissent par fusionner et se commenter. Ce qui ne les empêche pas d'aller lire sans commenter d'autres poèmes, d'où l'idée à creuser de savoir qui a lu, sans aucune arrière pensée, bien sûr. Chacun est libre de ses choix, fort heureusement.

Cette rencontre plus approfondie conforte l'image de ce marchepascal que j'aime lire avec cette belle sensibilité pour l'art, les personnes... la vie, la Foie et l'enthousiasme qu'il porte à toutes ces valeurs.

Merci à tous deux pour ce très agréable instant passé en votre compagnie !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
502 poèmes Liste
23276 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
4 août
  Publié: 2 juil à 02:45 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci CAT, pour cet interview de MARCHEPASCAL, combien j'apprécie les précédents commentaires, bien sûr que je vais moi aussi me joindre à eux.
Continue à marcher cher poète, à nous faire partager ton talent de poète de sculpteur et merci à toi de m'avoir faite plonger dans l'univers de ce grand peintre qu'est Kees Van Dongen.
La musique je vois te sensibilise beaucoup, la vie de tous ces artistes disparus mérite d'être connue et je suis comme toi, je partage leurs souffrances ça se ressent dans leurs compositions.
Merci de venir sur album photo. J'ai aimé.
C'est vrai notre ressenti, notre création, nos échanges, font que nous partageons une partie de notre vie et se créent des liens.
Comme tu le dis si bien, nous sommes locataires de ce site, à nous de respecter et de remercier toutes les personnes qui nous offrent ce "gîte" On y est bien.
Bises MARCHEPASCAL, je suis là depuis 2010, toi 2011, nous faisons route ensemble et continuons avec tous pour notre plus grand plaisir.
Un grand merci à tous deux, CAT et TOI
ODE 31 - 17

  OM
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
788 poèmes Liste
22634 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
6 août
  Publié: 2 juil à 06:42 Citer     Aller en bas de page

Une interview intéressante et enrichissante qui dévoile une personnalité généreuse et inspirée.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14261 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
6 août
  Publié: 2 juil à 09:30 Citer     Aller en bas de page

En te lisant marchepascal, j'imagine un esprit bouillonnant. Merci de t'être dévoilé.

M

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
392 poèmes Liste
4291 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
2 août
  Publié: 3 juil à 02:05
Modifié:  3 juil à 02:24 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
cette interview me conforte sur l'avis que je m'étais fait de Marchepascal, à savoir une personne très humaine, d'une grande sensibilité et d'une grande tolérance. J'ai toujours un immense plaisir à lire ses textes d'où se dégagent de belles émotions.
Merci à vous deux pour cet agréable moment.
Pierre

  Pichardin
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
5736 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
3 août
  Publié: 3 juil à 06:01 Citer     Aller en bas de page

Du brouillard (où j'étais) quand à la poésie de marchepascal, je me retrouve un tant soit peu illuminé par cet interview. Oui, je comprends mieux.

Belle sensibilité... qui exprime une forme de tourment plastique.

Merci à vous deux.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
478 poèmes Liste
9574 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
6 août
  Publié: 4 juil à 01:57 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

**Quiterie
Je crois que nous avons tous une musique intérieure qui nous entraîne ici et là et nous inspire en mots ou dans un autre mode d'expression, selon nos appétences et sensibilités.

**Mawr
Tu es gentille avec le ''trop mignon''. Il est vrai que cette entrevue a été un réel plaisir pour moi. Heureusement que des affinités se créent au fil des mots et des textes. Nos sensibilités se rejoignent, nous nous comprenons à travers les respirations des textes, et lorsque nous nous voyons également.

**Ode
Moi aussi j'ai découvert Kees Van Dongen. Marchepascal nous fait le plaisir de mettre en avant des artistes et c'est heureux.

**Mag
Je crois que tu as 100 fois raison

**Aude
Merci pour ta visite, ma chère .

**pichardin
Je suis tout à fait d'accord avec toi. Vive Marchepascal !

**JB
Quel brouillard... toi qui comprends bien les mots et au-delà... taratata Plus sérieusement, si cette rencontre t'illumine.... je dis tant mieux.


Merci à toutes, tous pour vos visites et gentils commentaires

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
320 poèmes Liste
2766 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
6 août
  Publié: 4 juil à 05:08
Modifié:  4 juil à 05:12 par marchepascal
Citer     Aller en bas de page

Et voilà, avec Catherine cela se passe comme ça ! elle a répondu, et ce qu’elle a dit , je le confirme...
Grande décontraction et latitude parfaite pour ce genre d’exercice !
J’ai adoré répondre à la manière de Catwoman, sa sensibilité rafraîchit tel un brumisateur, la chaleur des mots trop cabossés, trop galvaudés, ils passent tranquillement la frontière des expressions, et laissent se répandre une douce mélodie

Je sais bien le risque de rabâchage, lieux communs, les pires ennemis du lecteur...
Relire sans cesse la même chose !
Mais nous avons ici la chance de montrer le contraire, en créant des textes inédits, et c’est pour ça que j’aime venir sur LPDP

Ce que vous venez d’écrire me touche, j’existe en tant qu’homme sensible, avec des expériences racontées, et vous m’avez lu ! J’en suis très heureux, et vous souhaite du fond du coeur un épanouissement sur cette terre au-delà des apparences, je veux parler de votre âme
À très bientôt de vous lire encore plus haut, plus fort, plus loin, il n’y a pas de fin à notre évolution, vive la poésie !
Vous, nous, sommes bien hein, sur la passion


marchepascal vers vous me plaisez






    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
311 poèmes Liste
5605 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
5 août
  Publié: 4 juil à 10:41 Citer     Aller en bas de page

Avec Pascal je ne me posais pas de question particulières, nous nous apprécions mutuellement au travers de nos écrits, mais ce portrait est un vrai plus et j'ai été heureux de le découvrir. Merci à tous les deux.

Amitiés
Yvon

  YD
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
478 poèmes Liste
9574 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
6 août
  Publié: 4 juil à 12:39 Citer     Aller en bas de page

Merci Yvon, c'est adorable 💙

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
717 poèmes Liste
15298 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
6 août
  Publié: 4 juil à 15:36 Citer     Aller en bas de page


Marché est mon ami-poète mystique du site, le φίλος qui me rassure toujours et qui tout comprend . Marché et moi on se connaît assez bien à travers nos mots car- souvent- ils resonnent bien ensemble.

Notre Catherine a trouvé l'approche juste pour nous faire connaitre le coté aèrien, voir spirituel d'un marchepascal qui a le don d'eviter les conflicts et qui propose souvent ses découvertes d'artistes peintres, sculpteurs qui deviennent familiers aussi pour nous merci à ces vers.

J'aurais aimé savoir un peu plus de son monde poètique quotidien, le saisir juste un peu dans sa version yeux,-bras- jambes et tout le reste... qui bouge quelque part en France.
Je vous embrasse, chers amis.
lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
320 poèmes Liste
2766 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
6 août
  Publié: 5 juil à 10:13 Citer     Aller en bas de page

Yvon cher Yvon exactement, nous nous faisons des commentaires, naturellement, donnons nos impressions sur nos écrits, et puis voilà.
Nous savons (aussi) qu’à tout moment une rafale de destinée impitoyable peut nous abattre...
Alors nous profitons des meilleures conditions, quand elles sont là, et les vivons simplement . ( ce que je ressens chez toi Yvon aussi, il me semble...).

Ah Lilia si humaine, et naturellement à l’écoute !
Se dévoiler encore plus il y a sur LPDP tellement de confidences, de moments de vies, de souffrances, de passions, mon être a écrit beaucoup de situations réellement vécues, inventées aussi, arrangées souvent...

Je vous embrasse, et vous souhaite un bon dimanche

Catherine

marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 5 juil à 12:40 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pascal,

Tu es un grand poète humaniste qui a quitté les Ardennes. Tu as moissonné et gravé dans ton coeur les vers de
ce génie qui a inspiré le Cabaret Vert, qui est la personnalité la plus connue de notre très belle région, Arthur Rimbaud !
Cependant, tu côtoies de très près tous les arts, que ce soit la musique classique, la sculpture, ou la peinture
qui te donne bien souvent une inspiration très profonde et imaginative. Le partage de ta poésie reflète l'homme
qui a beaucoup de sagesse et de compréhension envers son prochain. Une âme très émotionnelle qui te permet de donner du bonheur à tous ceux qui se confinent sur tes œuvres sculptées et prolifiques pour le lecteur avide de très belles images poétiques et musicales.
Finalement, dans cet interview, tu as décrit ce que je pensais de ta personnalité tant respectée par tous les lecteurs
attentifs à tes pensées créatives.

Coucou d'un Ardennais.

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20752 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
4 août
  Publié: 7 juil à 07:35 Citer     Aller en bas de page

Énormément de sensibilité dans ces mots, tu es un "écorché de l'art". Quoique, ça a peut-être une connotation un peu trop négative... Hmmm, un humartiste ? ^^.

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
320 poèmes Liste
2766 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
6 août
  Publié: 12 juil à 10:39
Modifié:  12 juil à 10:52 par marchepascal
Citer     Aller en bas de page

Merci James
Connaître Charleville est un plus, car il y règne une atmosphère qui nous pousse à l’inspiration, je suis Ardennais et très fier de l’être... Oui exactement le terme attentif à la magie du monde et aussi sa cruauté ! Hier sur un parking une sauterelle verte( immense) m’a tenu compagnie, je l’ai photographié une dizaine de fois, j’ai pensé «  qu’est-ce qu’elle est belle, si puissante, la grande classe » d’un bon elle est partie, quand des moineaux se sont rués dessus, pour la dévorer, déchiqueter, j’ai eu mon message de la journée ! En quelques secondes tu n’es plus de ce monde, malgré ta splendeur, ta force, ton histoire ...
Alors vraiment, il faut rester humble en toute circonstance !
Le message est passé , marchepascal du mieux que tu pourras...


Lunastrelle
Humartiste, parfait et tu te rends compte la chance de pouvoir vibrer devant une création sublime, ressentir l’émotion du créateur d’il y a plusieurs heures’ semaines, mois, années, siècles, quelle chance, quel bonheur !

Chers amis, à très vite de pouvoir vibrer sous vos mots, sous vos sublimes envolées


Au-delà des apparences


marchepascal


photo personnelle

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
156 poèmes Liste
3555 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
3 août
  Publié: 12 juil à 12:37 Citer     Aller en bas de page

"Au-delà des apparences"...mais pas de ce qui nous lie...l'Art en toute chose, jusqu'au moindre brin d'herbe. Comme cette sauterelle qui paraît une géante mécanique sortie de la préhistoire ; -).

Je n'ai rien appris en lisant cette interview intime...et tout appris. Déjà par tes écrits, tu révélais un "monde". Et par tes com's, le marcheur sur les lignes qui ne cesse de regarder...au-delà des apparences...

Merci à Cat et merci à toi...mon ami. (si je t'appelle Marché, cela n'a rien à voir avec le "market" ^^...là, promeneur infatigable sur toutes les formes de la création...).



( je souligne la belle idée de cette rubrique initiée par vous, Adria...je suis à court de temps pour plus de com's pour les autres mais je les ai lus...et ils m'ont séduits...)

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
6772 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
6 août
  Publié: 19 juil à 03:48 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pascal, l'homme qui marche poétiquement...

C'est un point commun, que nous avons, vu que j'adore la marche et le vélo et constater que nous avons tous besoin de bouger, c'est bon pour le corps et l'esprit...

Tu as une belle façon de voir les choses, avec recul, sagesse, tu ne t'emporte pas pour une broutille, tu accepte les avis, opinions, même contraires aux tiens, ce qui n'est pas donné à tout le monde...

Autre point commun, la musique, sur laquelle je vois comme toi, cette fabuleuse impression de plaisir continu et infini, qui en découle...

Tu as également compris le sens du mot partage, cette qualité d'aller vers l'autre, de communiquer, d'analyser, de dialoguer, d'échanger, qui est primordiale, dans tous les domaines...

Au final, tu t'es moins éparpiller que moi et ça fait du bien, parce qu'il n'y a pas trop de chemins à prendre, ça fatigue moins, en quelque sorte...

Merci d'avoir su parler de toi, aussi sereinement...

Amitiés...

Hubix.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 493
Réponses: 18

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1036/13395

8.7%
 
 90 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.7%
 
 80 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.8%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.7%
 
 163 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.7%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.8%
 
 112 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.1%
 
 198 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.4%
 
 325 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0528] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.