Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 31
Invisible : 0
Total : 35
· alalea · Lullaby · Andesine · pirate24
13185 membres inscrits

Montréal: 17 jan 17:42:27
Paris: 17 jan 23:42:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Profil de Léthée Aller en bas de page Cacher le panneau de droite



Rien n'est poison, tout est poison : seule la dose fait le poison (Paracelse).
   

Léthée

Poèmes : 7
Commentaires : 119
Connexions : 300
Pages consultées : 3827

Type de compte : Régulier
Membre depuis : 15 février 2007
Dernière connexion : il y a 12 ans

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Date de naissance : 1er février 1977
Sexe : Féminin
Lieu : Essonne
Profession : Sans



Autres informations

Film préféré : Léon de Luc BESSON, Le tombeau des lucioles de Isao TAKAHAKA... et puis tout plein d'autres !
Style musical préféré : du Hard Rock au Classique, en passant par l'Electro...
Écrivain ou poète préféré : Je n'ai pas fini de tous les lire !
Personnage de bande dessiné préféré : Lobo ? Slaine ?




Passe-temps

--> L'écriture
--> Le dessin, la peinture
--> Un peu d'informatique (Linux)
--> La Play Station !
--> Mes animaux



Son histoire

Je suis secrétaire et Webmastrice dans un association de protection animale - dont je vous invite à visiter le site (http://www.maisondelespoir.org). Cette association s'occupe de recueillir et offrir un foyer aimant aux chats maltraités, sauvages, handicapés, vieux ou en fin de vie et jugés non-adoptables par les associations. J'aime beaucoup les animaux, en particulier les chevaux et je possède 3 chats et deux lapines.

J'en profite pour faire passer un message à toutes et tous :
>>Il existe des méthodes dites "substitutives" qui permettent de tester en beaucoup plus grande quantité et de façon plus fiable n'importe quel produit ou ingrédient, ainsi que des vaccins. Les tests sur les animaux n'ont donc plus la moindre raison d'exister et pourtant, ils perdurent... Par manque d'information et parfois par désintérêt, la majorité d'entre nous l'ignore et continue de cautionner ces méthodes cruelles. Pourtant, des produits non testés sur les animaux sont en vente dans les grandes surfaces à des prix tout à fait décents.
>>Un seul mot d'ordre à tous : n'hésitez pas à vous renseigner en visitant le site de One Voice par exemple ou en faisant des recherches sur internet afin de savoir et de comprendre en quoi consistent ces tests, ce que sont les méthodes substitutives et comment, à votre échelle, vous pouvez agir pour ne pas encourager de telles pratiques.



Projets futurs

Etre publiée... plus un rêve qu'un projet, restons lucides !



Autre

Si je demande des commentaires et critiques (c&c) sur mes textes, n'hésitez pas à les donner, MÊME S'IL SONT NÉGATIFS et surtout s'il le sont ! Je n'ai pas peur de la critique et je ne mords pas. Argumentez, ça m'aidera à avancer. Merci d'avance.

L'association pour laquelle je suis secrétaire et Webmastrice recherche des bénévoles sur le site de la Mayenne (53) près de Gesvres, n'hésitez pas à me contacter ou à contacter l'association.
http://www.maisondelespoir.org



Dernière entrée au journal

Publiée : 11 octobre 2007 à 06:13
Titre : Critique ? - 7 commentaires sur cette entrée

Cher Journal

Raaaah, là là... ça me démangeait depuis longtemps de commencer une page du journal comme ça... Les vieux souvenirs du journal intime, victime de mes déboires... Qu'est-ce que j'ai pu lui en gratter les pages, le pauvre. Enfin, tout cela avant de le brûler... Mais que disais-je ? Ah oui...

Cher Journal,

Aujourd'hui, je me réveille. Pourquoi aujourd'hui ? C'est un peu tard non ? Il faut croire que j'ai bien aimé dormir dans mon petit monde utopique jusqu'à maintenant ! Mais aujourd'hui, brrrrrr. Je me réveille et je trouve qu'il fait bien froid autour de moi. Froid et triste. Et oui, le monde est comme ça.

Comme tu l'as appris à tes dépends, j'aime par dessus tout écrire. Ça m'a permis de "m'autoguérir", si je puis dire, de beaucoup de malheurs d'adolescentes. Bon, ok, je n'ai plus vraiment l'âge d'écrire encore sur un journal, mais bon, c'est pour l'occasion hein, on est bien d'accord ?

Aujourd'hui, je me réveille... j'aime par dessus tout écrire. Non, je ne viens pas de découvrir que j'aimais écrire... c'est plutôt... difficile à expliquer, en fait.

Moi j'aime écrire, sur tout et n'importe quoi : quand je vois une photo qui m'inspire, quand j'écoute une mélodie qui m'entraîne, quand je me réveille avec les bribes d'un songe qui m'émeut, quand j'assiste à une scène qui m'intrigue. J'aime cela, poser des mots sur les feuilles et les relire, plus tard. Ça me rappelle des souvenirs, parfois l'ambiance du moment et des fois, ce que j'ai écris me touche... Pourtant c'est moi qui l'ai écrit, il y a longtemps.

Mais des fois, souvent même, l'effet n'est pas celui escompté. Il m'est arrivé de m'ennuyer en me relisant, alors que je voulais donner une note tragique à un récit... c'est décourageant. Presque dégradant. Je me dis alors : "... je suis nulle !" Alors je me suis inscrite à un atelier d'écriture. Je pensais y apprendre à écrire... que je suis bête ! Non, j'y ai appris à être CRITIQUÉE !!!

Je me souviens, l'animateur de cet atelier (que je ne remercierais jamais assez), nous donnait un sujet et nous laissait 1h30 pour pondre un texte avec... J'ai donc écrit, avec pudeur et retenue, persuadée qu'il allait ramasser les copies, les lire et les corriger chez lui... Que nenni (ou d'autres préférerons l'expression "que dalle") ! Passée l'heure et demi, texte fini ou pas, voilà que monsieur l'animateur nous demande de lire notre texte à tout le groupe, à haute voix ! Mon dieu, quelle horreur !

Et bien non... en fait, c'était plutôt "quelle délivrance". Bizarrement, le fait d'entendre les récits des autres, leurs idées, leur style, leurs mots... et de m'entendre lire les miens encore hésitants et naïfs, et bien ça m'a donné l'impression de n'être qu'une abominable timide. Du coup, aux exercices suivants, il fallait, sinon épater la galerie (ben oui quoi), se montrer assez captivante pour ne pas endormir mes auditeurs. Mine de rien, ça a "débloqué" mon écriture.

Pourquoi est-ce que je te raconte ça, hein ? Et bien voilà. Une fois la lecture d'un texte terminé, nous étions invités à donner notre avis sur le texte. Raaaaaaaaah ! J'ai adoré entendre les "ton personnage n'est pas logique, tu dis qu'il est timide mais il se met tout nu dans la rue" (oui, c'est un exemple exagéré, je te l'accorde). Dans le feu de l'action qu'est écrire, je n'avais même pas remarqué que mon personnage était en effet incohérent... J'étais tellement contente qu'il fasse un truc drôle qui allait plaire aux lecteurs (ou auditeurs), que je n'avais pas vu la bourde. Et la voisine qui enchaîne "Ouah, trois fois le verbe aller dans la même phrase... ça craint !". Et en effet, ça craignait ! "Pourquoi la fille fait ça ? Je ne comprend pas ?", c'était vrai, ce n'était pas expliqué. Je le savais, moi, dans ma tête... mais le lecteur n'est pas dans ma tête...

La critique... c'est grâce à elle que j'apprends. Dès qu'on me fait une remarque, je cherche. Pourquoi n'a t-on pas compris ce que j'ai voulu dire, où est MON erreur ? Pourquoi ce passage a fait ronfler tout le monde ? Pourquoi la scène n'est-elle pas limpide ? Pourquoi suis-je à bout de souffle après avoir lu cette phrase, ou pourquoi ne puis-je pas la lire sans m'y perdre ?

J'ai voulu, Cher Journal, continuer cet atelier au delà de sa date de péremption (oui, il est arrivé à échéance). Parce qu'un tel atelier est, à mon sens, indispensable pour progresser. Alors j'ai cherché des sites internet en rapport avec l'écriture. Et j'ai débarqué ici, sur LPDP. Mais, surprise...

Aujourd'hui, je me réveille. J'ai l'impression d'être un cas désespéré qui cherche à se faire critiquer, là où une majorité d'autres ne cherchent que les louanges. C'est étrange.

Oh ! Je ne jette pas la pierre à ce site, c'est partout pareil. C'est pour cela que je me réveille.

Partout, c'est la même chose et je suis triste. Je vois trop d'écrivants qui exposent leurs textes comme on expose une toile : pour être admirés. La moindre critique est mal prise. Gare si vous osez dire que c'est bourré de fautes !!! On vous reprochera d'avoir lu le texte... Attention si vous avez le culot de dire que vous n'avez rien compris... c'est parce que vous n'êtes pas dans la tête de l'écrivain, tiens, et que par conséquent vous devriez éviter de critiquer sans savoir...

Pourquoi publier si c'est pour condamner les commentaires ? Pourquoi ne pas se remettre en question ? Pourquoi refuser de retravailler un écrit ? Pourquoi se borner sans faire la moindre concession ? Pourquoi refuser de voir ses propres erreurs ? Et surtout, pourquoi s'entêter à ne pas vouloir les corriger ? Les critiques sont nos alliées (pour un peu qu'elles soient constructives et argumentées), pas nos ennemies, non ?

Du coup, plus personne n'ose l'ouvrir, à part pour dire "super cool ton texte"... Certains ont même peur au point d'envoyer leurs critiques par MP. Pourquoi par MP ? Par peur de déclencher une polémico-engueulade géante... Je ne me moque pas de ceux qui font cela (commenter par MP), je les comprends. Pas facile de se faire rentrer dedans quand on a l'amabilité de donner son avis sur un texte.

Parce qu'après tout, c'est vrai, critiquer, ce n'est pas si facile que ça. Il faut argumenter, expliquer, suggérer. Et puis avant tout, il faut lire le texte jusqu'au bout, même quand il est pénible à lire... Il faut y faire attention, bref, c'est du boulot mine de rien ! Moi ça ne me dérange pas de le faire et je le fais dès que je peux, quand je lis un texte qui pourrait être bon mais qui ne l'est pas (à mon sens), à cause de bêtes fautes, d'incohérences, de syntaxe désastreuse ou que sais-je encore. C'est pour aider. Et ce n'est jamais très agréable de se faire envoyer ad patres alors qu'on a pris du temps et de l'énergie pour aider.

Que dire, à l'inverse, de ceux qui demandent des critiques... mais n'en font jamais eux-même ? Ou bien ne répondent pas à celles que l'on prend la peine de leur faire ? C'est frustrant, décevant même. On se décarcasse, mais on ne sait pas si l'auteur en a quelque chose à fiche ou pas. On donne de notre temps, mais on n'en reçoit pas en échange. Même pas une seconde pour dire merci...

Oui, je trouve ça dommage... et bien égoïste...

Répondre      Entrées antérieures


Listes:      

 

 



Liste de ses poèmes
Consulter son journal
Lui envoyer un message instantané
Visiter son site web
Il m'est arrivé un truc (c&c) (Nouvelles littéraires)
- Requiem (c&c) (Autres poèmes)
- L'attelage maudit (c&c) (Poèmes tristes)
- Secret dévoilé (c&c) (Poèmes d'amitié)

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1016/13185

8.7%
 
 88 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.7%
 
 78 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.9%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.8%
 
 161 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.7%
 
 109 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.3%
 
 196 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.1%
 
 316 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0237] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.